Portrait de camalisone

Bonjour à tous,

Voici le calvaire que je passe depuis plus de 3 semaines :

Je précise que je suis une jeune femme de 26 ans.

J'ai commencé à avoir une crise de migraine accompagnée de vertiges (je suis migraineuse mais je n'ai normalement pas de vertiges), j'ai eu de légères pertes d'équilibre, puis un jour d'importants vertiges avec l'impression que j'allais mourir...
Je n'ai quasiment pas dormi de la nuit et ne pouvais pas m'empêcher de faire les 100 pas car je pensais vraiment mourir...et il m'a également pris un violent mal de cou.
Le lendemain, je me suis sentie mal toute la journée puis le soir d'un coup, tout mon corps s'est mis à me chauffer, de la tête aux jambes, ça me brulait puis j'ai ressentie comme si cela pétait vraiment dans ma tête comme si quelque chose s'était rompu et j'avais l'impression que ça saignait à l'intérieur de ma tête, j'ai vraiment cru que je mourrais, le docteur est venu et a diagnostiqué un crise de panique, ce qui m'a bien rassuré, mais voilà 4heures après j'ai ressenti la même chose et je criais que j'allais mourir alors on m'a amené aux urgences et même diagnostic crise de panique.
On m'a prescrit Attarax mais malgré tout, j'ai continué à faire des crises et je me suis mise à saigner du sang dans les 2 narines (pas abondamment) alors que je ne saigne jamais du nez, j'ai paniqué, j'ai cru que j'allais faire une hémorragie (retour au médecin : il m'a mise sous effexor et xanax). Le soir, je me suis mise à faire du sang par l'anus (ce qui ne m'était jamais arrivée).
Ensuite, j'ai eu l'impression que ça se rompait au niveau du cou, je l'ai vraiment ressentie comme tel, ensuite, ça me brûlait dans la gorge, j'avais l'impression que j'allais craché du sang (j'en ai eu un peu), là je suis devenue hystérique criant que j'allais mourir et disant qu'il me laissait tous mourir, je suis persuadée d'avoir quelque chose de grave...
Il m'est aussi arrivée de me réveiller brutalement avec l'impression que mon cerveau était déconnecté, j'avais comme l'impression que j'allais perdre la raison, ça fait très peur comme sensation.

En plus de tout cela, ce qui me fait peur, c'est que par moment, j'ai l'impression de ne plus savoir où je suis et quand je regarde mes proches ça me fait bizarre, j'ai l'impression de perdre la tête, c'est assez difficile à expliquer, même si j'essaie de penser à des gens que je connais, ça me fait bizarre, j'ai l'impression d'être dans l'irréalité, de perdre la tête, j'ai peur de ne plus les reconnaître...
Parfois, j'ai l'impression d'avoir la tête vide.

Le traitement m'a empêché de faire de telles crises d'hystérie pendant 2 semaines (que de légères crises).

Mais maintenant, j'ai de nouveaux symptômes qui sont apparu et qui me font peur : j'ai la peau du visage, du cou et des mains poisseuse.
J'ai du mal à parler (à articuler, voix saccadée)
Quand je marche, j'ai de légers troubles de l'équilibre.
J'ai beaucoup de mal à dormir.
Il m'est déjà arrivée d'avoir du mal à avaler ma salive ou de la nourriture (au cours de mes crises de panique comme en dehors)

Voilà que depuis plus d'une semaine j'ai des fourmillements, engourdissements dans les jambes et surtout j'ai d'assez importantes douleurs dans les jambes.
Actuellement, j'ai des tremblements dans les bras et les mains.

Mais le pire, c'est que j'ai vraiment l'impression de perdre la boule comme si mon cerveau se bloque petit à petit et c'est douloureux, je me sens comme désorientée, confuse.

On m'a fait plusieurs les tests neurologiques (avec le marteau...) et tout était normal.
J'ai passé un scanner cérébral et tout est normal, ainsi qu'une prise de sang (légère anémie mais que j'ai toujours eu).

Pensez-vous qu'il soit possible que je perde la tête, je veux dire que je sois en train de sombrer dans la folie ? Est-qu'un scanner cérébral est suffisant pour éliminer toute cause neurologique ?
Est-qu'il est possible que j'ai une rupture d'anévrisme qui n'est pas été décelée ou un truc de ce genre qui puisse me laisser de graves séquelles ou pire me faire mourir ?
Est-ce que quand on sombre peu à peu dans la folie, on peut s'en rendre compte ?

pensez-vous que les médecins puissent rater de déceler une maladie grave, je pense a la maladie de creutzfeldt-jakob ? ou suis-je en train d'aller dans une forme de démence ?

Pourquoi mes symptômes se sont brutalement intensifiés alors que je suis sous AD depuis plus de 20 jours et sous Xanax (que j'ai dû un peu augmenté 3 cachets 0.50 par jour) ?

Dois-je m'inquiéter ? Est-ce qu'il est possible que tout ceci soit neurologique ? Répondez-moi franchement. J'ai besoin de savoir.

En ce moment quand je me réveille, je me sens comme désorientée avec une sensation étrange dans ma tête, comme s'il y avait quelque chose qui me presse à un endroit du cerveau et ça me chauffe dans les oreilles et dans la bouche. Je sais pas si vous voyez ce que je veux dire.

Aidez-moi s'il vous plaît, j'ai très peur !

Merci.

Portrait de Cécile B
J'aime 0

simplement pour vous dire qu'on ne voit pas tout au scanner (le scanner élimine beaucoup de malformations , de problèmes mais pas tous), alors une conseil soit vous consultez un neurologue soit vous demandez aux personnes qui vous suivent de vous passer une IRM, voir pourquoi pas un encéphalogramme de sommeil
Courage

Portrait de oliv57130
J'aime 0

n'inquiète pas ma petite camalisone Cécile, tu sais comme moi qu'un scanner détecte la plupart des problèmes organiques (oedème, tumeur, hémorragie...) et qu'une IRM n'est prescrite que pour des cas ou les tests neurologiques suspectes quelque chause. J'ai beaucoups de problèmes similaires à ceux de camalisone et fais les mêmes examens (scanner...) et mon médecin va me prescrire un bilan neurologique car faire une IRM comme ca sans tests c'est déja très cher en cout meme si on est remboursé, le temps d'attente est très long (1 mois minimum) et si on ne détecte rien en plus... C'est pour ca que le scanner est une routine car il est plus rapide a obtenir (2 semaines défois ou tout de suite aux urgences, cout bien moins élevé, tout le monde peut en faire un contrairement à l'IRM ou les gens possédants un peacemakers ou broche métallique ne peuvent pratiquer cet examen) bref une IRM c'est plutot le neurologue qui décide si y a besoin et signes atypiques (babinski, mémoire...) le médecin lui, envoi plutot passer un scanner pour des problèmes semblables.

Portrait de GWADA972
J'aime 0

moi depuis un moment j'ai des sensations bizarres dans l'orteil gauche ça me fait mal quand j emarche et comme si un courant électrique passait
aidez moi merci

Portrait de omeag
J'aime 0

bonsoir
SI il n'y a rien au scanner pas d'inquiètude à avoir si il y avait la moindre anomalie vous seriez directement pris en urgence pour effectuer un irm.
Le scanner determine une tumeur, une hémoragie,oedeme donc pas de pannique.
Maintenant je pense tu focalises cela est devenu psycho.
Fait du sport, sort de chez toi.
Le mal de tete peut venir de beaucoup de choses.Le stress, le dos, les yeux, les oreilles, un nerf de bloqué.

Portrait de PUCE64
J'aime 0

Bonjour, je suis nouvelle sur le site et je viens de prendre connaissance du problème de camalisone. je te comprends tout à fait quand on ne sent pas bien, et qu'on ne trouve pas grande chose : c'est les nerfs! facile... c'est ma diabétologue qui m'a dit cela. On m'a "baladé" pendant 5 ans en me disant à moi aussi que j'étais trop stressée (j'ai quand même perdu 7 kg!)
tu dis que tu as perdu du sang par l'anus. tu vas voir ton médecin ou un gastro-entérologue pour que l'on te fasse un test HEMOCUR tu demandes et insistes surtout. il ne faut pas baisser les bras et qu'ils fassent d'autres investigations pour trouver ton problème. le psycho c'est bien gentil mais n'est pas responsable de tous les maux.
je te souhaite bon courage et ne te laisse pas faire à très bientôt sur le sitePUCE64

Portrait de oliv57130
J'aime 0

donc si je résumé, l'IRM est en fet un complément du scanner si celui ci découvre une anomalie, l'IRM permet de mettre un nom dessus et de mieux la localiser je me trompe?

Portrait de kmerzak
J'aime 0

Bonjour à tous et à camalisone !

Ma chére camasoline, il ne faut pas avoir peur car cela ne fera que vous nuire. Moi j'ai mon frére agé de 50 ans marié et a 2 enfants et cela fait 2 ans qu'il présente des symptômes pareils aux votres.
Ca me fait mal au coeur de le voir dans cet état mais il m'a démontré qu'il est combatif et qu'il ne désespére pas pour autant. Il a fait des analyses mais rien de palpable.
Ne serait-il pas judicieux de poser votre probléme au Docteur du site afin d'avoir des orientations plus professionnelles.
Je vais aussi lui relater les symptômes de mon frére et, peut-être , elle pourra m'orienter (et éventuellement vous aussi).
J'espére que tout ce mal qui t'a atteint aujourd'hui n'aura pas de cité demain et que tu guériras et oublieras ce qui t'est passé.

Abderrezak.

Portrait de camalisone
J'aime 0

Bonjour à tous,

Merci de toutes vos réponses.

J'étais contente car je commençais à aller un peu mieux ces derniers jours, mais malheureusement aujourd'hui, je ne me sens pas bien du tout...

J'ai d'importants vertiges et ça me chauffe au niveau de la tête et dans tout le corps. De plus, je suis en sueurs (trempée : dos et ventre).

J'ai l'impression d'être dans le cosmos, comme si j'allais perdre connaissance voire mourir....

De plus, je vois trouble de l'œil gauche et par moment, je vois double...Je vois aussi des trucs bizarres devant mes yeux.
Je tremble des mains et des jambes.
J'ai la nausée et je n'arrive pas à manger. Je n'arrive plus à aller à la selle...

Je suis extrêmement fatiguée (j'ai beaucoup de mal à me lever alors que pour la première fois depuis ces 2 derniers mois, j'ai réussi à faire une nuit "normale" ). C'est donc pas logique que je sois encore autant fatiguée... J'ai jamais ressentie une telle fatigue de toute ma vie (je n'ai que 26 ans)
J'ai l'impression que je vais mourir.

Je suis dégoûtée car je commençais juste à aller mieux, à retrouver le sommeil... Je ne comprends pas pourquoi d'un coup, je ne me sens vraiment pas bien...

Par contre je continue toujours de maigrir, je n'arrive pas à reprendre du poids pourtant je mange (mis à part aujourd'hui car rien ne passe)

Pensez-vous que je dois m'inquiéter de ma vision trouble ? cela me fait peur... d'autant plus que pendant toute une semaine, j'ai eu une violente migraine accompagnées de douleurs à la nuque et là ma nuque est raide... Est-il possible de faire un anévrisme ? Est-ce que ces symptômes doivent m'alerter ?
Est-ce qu'ils auraient pu ne pas voir quelque chose de grave au scanner ?

Je ne sais plus quoi penser et si les médecins étaient passés à côté de quelque chose de grave ?

Rassurez-moi. J'ai peur, j'ai du mal à me contrôler.

Merci.

Portrait de PUCE64
J'aime 0

Hey, camalisone il ne faut pas penser au pire. as-tu fait d'autres examens sanguins par exemple. tes nausées et les vertiges sont peut-être dûs à un problème aux cervicales. une de mes filles avait ces problèmes et avait simplement une cervicale de déplacée ou alors un nerf de coincé. cela donne des migraines, nausées et troubles de la vue. pour ce qui est du scanner, c'est un examen qui est très bien et si les médecins t'ont rassurée à ce niveau -là. après cela peut également être un problème hormonal ou diabète..
essayes de voir avec un neurologue ou spécialiste du métabolisme si
c'est pas déjà fait. bon courage. amitiés.PUCE64

Portrait de camalisone
J'aime 0

Salut Puce 64,

non, je n'ai pas fait de nouveaux examens, mon médecin me certifie que c'est moi-même qui me créent ces symptômes.. En fait, pour elle, je fais une dépression accompagnée de crises de panique.
De ce fait, je suis "schootée" aux anti-dépresseurs (effexor dont elle m'a récemment doublé la dose) et aux anxiolytiques (xanax que je n'arrive pas à diminuer).

Bref, j'ai renoncé à lutter et à aller la voir... De toute façon, mes crises réapparaissent avec toujours tous ces symptômes qui me pourrissent la vie... là maintenant, je me sens complètement défoncée et franchement si ça doit continuer comme ça... je vais finir par vraiment craqué...

Pour ce qui concerne les cervicales, je ne sais pas si cela peut me concerner mais si je l'évoque à ma doc, elle va me dire que je suis hypochondriaque alors vu qu'elle est médecin, je dois lui faire confiance et si jamais, elle se plantait à mon sujet, beh tant pis... je ne me sens plus comprise par personne, totalement isolée avec mes symptômes, alors je garde mes maux pour moi et espère qu'un matin je me réveillerais sans aucune douleurs ou sensations.

Pour ce qui est d'aller voir un neurologue, ma doctoresse m'a dit qu'il ne ferait rien de plus...qu'il me dirait la même chose qu'elle... alors à quoi bon !

Bref, j'arrête de lutter et me contente de vivre comme ça en me "schootant"... franchement, à 26 ans c'est frustrant d'être autant fatiguée.

En tout cas, merci pour les messages, je ne vous dérangerai plus avec mes symptômes "psychologiques".

Encore merci.

Portrait de meinau
J'aime 0

bonsoir,

je peux te rassurer si tu avais un problème quelconque au cerveau type rupture d'anévrisme tu ne discuterais plus sur ce forum car ce type de problème ne pardonne pas crois moi je reviens de loin 2 attaques cérébrales la première ou j'ai faillit y rester car j'ai fait en plus une hémorragie digestive ou je me vidais de mon sang et la deuxième attaque avant pâques un avc est détecté au scanner sous injection d'iode ainsi qu'aves des analyse de sang puis ensuite une irm est réalisée pour voir d'éventuels dégats franchement si tu avais un quelconque problème à ce niveau tu ne pourrais pas taper sur ton ordinateur je te ferais encore remarquer qu'une attaque se traite sous 3 heures sinon.....j'ai vécu des heures noires il faut lutter les drogues j'ai connu et je n'en prend plus
je te comprends écris moi je te soutiendrais

cordialement

Portrait de PUCE64
J'aime 0

bonjour camalisone. pour ce qui est de ton médecin vas en voir un autre. j'ai eu le même problème que toi, mon médecin je le connais depuis plus de 25 ans et ces 5 dernières années j'ai perdu 7 kg. dernièrement malgré une prise de sang qui n'était pas bonne au niveau thyroïde, il voulait m'envoyer dans une clinique pour voir un psy car soi-disant que c'était dans ma tête et que je n'aimais pas mon corps : fout... (je reste polie!). il me prescrivait des anti-dépresseurs et anxiolitiques (que je n'ai jamais pris) car je connais leurs effets dévastateurs.
j'étais pratiquement au point de non-retour tellement je me sentais mal et effectivement l'impression d'être abandonnée et qu'il ne voulait rien comprendre. j'ai une de mes filles qui est allée le voir et je peux te dire que çà a chauffé (c'était il y a une dizaine de jours donc tu vois ce n'est pas vieux). depuis j'ai changé de médecin qui lui a pris mon problème en considération et m'a mis sous traitement de suite et même si je ne cours pas, cela va beaucoup mieux et j'ai déjà pris 1.5 kg. tout çà pour te dire que tu devrais changer de médecin et pour ce qui est des cervicales tu peux aller voir un ostéo ou chiropracteur : tu n'as pas besoin de passer par un médecin . courage et tiens moi au courant. toutes mes amitiés.PUCE64

Portrait de camalisone
J'aime 0

Bonjour,

Je viens vous donner de mes nouvelles.

J'ai finalement décidé de changer de docteur car la mienne dés que je rentrais dans son cabinet sa phrase c'était "c'est dans la tête"... et basta ...

Mes crises de panique ont beaucoup diminué, elles sont plus rares et j'essaie tant bien que mal de les gérer, de me dire que tout va bien...

Seulement, j'ai un nouveau "symptôme" qui est apparu, je d'importantes tachycardies (je suis allée jusqu'à 120 battements/minutes), j'ai également eu un pic de tension, ce qui m'a fait paniquer car j'avais l'impression que je ne pouvais pas reprendre ma respiration, que ça allait s'arrêter...

Mon nouveau docteur a d'abord écarté tout problème thyroïdien (prise de sang complète pour la thyroïde nickel !). Il en a conclu que cela était neurotonique, (mes battements n'étant pas irréguliers, cela ne peut à priori pas venir du muscle en lui-même) et que ça finirait donc par passer avec le temps.

J'ai décidé également de m'orienter vers la médecine douce, je fais des séances d'acuponcture qui m'ont aidé à diminuer ma tachycardie, mon acuponctrice va m'aider à arrêter progressivement les anxiolytiques (xanax).

Le problème que j'ai actuellement c'est une grosse fatigue, c'est impressionnant, je ne peux pas lutter et m'endors n'importe quand dans la journée et quand je me réveille je n'arrive pas à me lever...
Mes examens approchant, je flippe, je n'arrive pas à beaucoup réviser, j'ai peur de ne pas tenir le coup pendant les épreuves...
Je ne sais pas à quoi associé cette fatigue.

Jeudi je revois mon acunpunctrice (qui est aussi médecin généraliste), je vais lui en parler pour avoir son avis et si elle peut m'aider. Je ne tiendrai pas longtemps comme ça.

En attendant, j'essaie de rester éveiller mais c'est pas facile. Au plus je dors, au plus je me sens fatiguée, pas bien et me retrouve à nouveau depuis quelques jours par moment avec cette sensation de dépersonnalisation, d'irréalité, je me sens loin de tout, j'ai l'impression que je vais m'évanouir aussi.

Maintenant, j'ai vraiment peur car j'ai l'impression que je ne vais jamais sortir de ce cercle infernal...pourtant je m'efforce d'y croire mais là j'ai peur que ça reparte comme au début.

Merci encore de votre soutien.

Portrait de Michèle5
J'aime 0

Bonjour,

Je suis une angoissée de naissance. Depuis 3 mois, j'ai des maux de tête importants accompagnés parfois de picotements et engourdissements des joues, yeux... j'ai fait un scanner, je viens de faire une IRM car mon médecin bien que connaissant mon angoisse sait aussi que je ne suis pas du genre à inventer des maux!
Bref, résultat de l'iRM, à la limité du normal, on a décelé un petit problème de type congénital et donc pas responsable de ces maux de tête.
Il est donc temps maintenant et je crois que c'est pareil pour toi d'essayer de se résonner (seulement si tu es rassurée par tes différents examens). Je sais que c'est difficile surtout quand on est stressée. J'avais déjà eu une grosse crise d'angoisse il y a quelques années et avait pris des anti-dépresseurs...j'ai décidé d'arrêter progressivement et franchement petit à petit, celà a été mieux.

Je te souhaite beaucoup de courage.
Essayons d'être zen !!!
Il y a beaucoup plus grave...je sais que c'est vitedit!

Participez au sujet "est-ce que cela peut être le signe d'un problème neurologique ?"