Portrait de valerie83

voila je viens de m'inscririe sur ce forum et j'espere y trouver du réconfort.Voici ma triste histoire, ainsi, vous me conaitrez. En 2003 je vais voir une dentiste pour un banal soin de carie.Je ressor de chez elle avec la levre paralysée, normal, j'avais eu une piqure.Le soir je m'inquiete d'etre toujour endormie.Le lendeman pareil et bien sur c'est le week-end, la dentiste est partie.Je vais a l'hopital (qui m'envoie proprement "paitre"!) je ne peux voir persone.Le lundi matin, grâce a une amie, j'obtien un rv chez son dentiste.Après plusieurs radios, il m'anonce que j'ai un enorme quantité de pate dentaire de la molaire soignée au milieu du menton.Il dit que c'est des trucs qu'ils voient dans les colloques dentaire et m'envoie chez un stomato.Il dit qu'il faut enlever la pate sinon avec letemps ca risque de faire pendre ma levre.On m'enleve donc la pate, et la je me reveille avec l'impression horrible d'avoir la levre prise dans un etau comme si une enorme pince me pincait la levre en bas a gauche et qu'il y avait un crochet qui tirait ma levre vers l'oreille.Le stomato me dit que c'est les suite de l'opération.De toutes facon, mon nerf a ete anesthesie presque a la seconde par la pate, il est mort.Et la mon calvaire commence . au bout d'un mois, je suis toujour pareil.Je retourne voir le stomato qui me donne des medicaments pour la douleur qui ne me font rien.Je reste un an comme ca, aucun medecin( general), ne trouve rien pour me calmer et j'ai très mal tout le temps, sauf la nuit heureusement.Je finis par aller dans un centre anti-douleur, la aussi, je suis suivie 6mois et rien ne me soulage.On m'envoie chez une neurologue qui me prend en charge avec des anti-déprésseurs (mon moral est vraiment dégradé et je pleure tout le temps) et des medicament generalement donnés pour les nevralgies facialesLa encore, pendant deux ans, j'essaye tout mais rien ne me soulage, il n'y a que le takadol qui me soulage un peu et a fortes doses (6x100mgr/jrs).suite dans un autre message

on essaie avant l'opération le lyrica qui vient de sortir et qui marche sur beaucoup des ses patients.Rien non plus.Je me fais donc operer, et là, c'est encore pire, j'ai mal sur tout le côté gauche jusqu'a loeil.La ebcore, "suites de l'opération", ca peut disparaitre dans un an ou jamais!!voila ou j'en suis.Maintenant, j'ai demenage dans le sud, et je fais une apparté pour dire que les neurologues que j'ai vu ne sont pas terrible.Celui que je viens de retrouver ici me met exactement ce que je veux sur l'ordonance! c'est moi qui lui donne mes posologies!il veut que je vois pour un "gamma knife " avec ce que je vien de vivre j'hesite, soit'disant c'est sans risque.....sinon l'autre alternative c'est une operation qui consisterai de metre deux electrode reliés a un genre de paece-maker sous le bras.Celui'ci envoie des impulsion aux electrodes places la ou il y a la reception de la douleur.Enfin, c'est en gros ce que j'ai cru comprendre.Mais c'est très lourd, je n'ai plus confiance je suis incapable de travailler et completement désocialisée.En prime ma douleur est traitée comme une nevralgis du trijumeau alors que moi, ca a ete provoque par cette pate et c'est toute la journée et pas par crise.Je sais plus quoi faire, j'ai 41 ans et ma vie est foutue, personne n'a jamais entendu parler d'un cas pareil.Voila, maintenant, vous me connaissez mieux. valerie

suis.Maintenant, j'ai demenage dans le sud, et je fais une apparté pour dire que les neurologues que j'ai vu ne sont pas terrible.Celui que je viens de retrouver ici 'est moi qui lui donne mes posologies!il veut que je vois pour un "gamma knife " avec ce que je vien de vivre j'hesite, c'est soit disant c'est sans risque.....sinon l'autre alternative c'est une operation qui consisterai de metre deux electrode reliés a un genre de paece-maker sous le bras.Celui'ci envoie des impulsion aux electrodes places la ou il y a la reception de la douleur.Enfin, c'est en gros
ce que j'ai cru comprendre.Mais c'est très lourd, je n'ai plus confiance je suis incapable de travailler et completement désocialisée.En prime ma douleur est traitée comme une nevralgis du trijumeau alors que moi, ca a ete provoque par cette pate et c'est toute la journée et pas par crise.Je sais plus quoi faire, j'ai 41 ans et ma vie est foutue, personne n'a jamais entendu parler d'un cas pareil.Voila, maintenant, vous me connaissez mieux.

Message édité afin de regrouper les propos, c'est plus facile pour avoir une réponse.
Rester dans la même discusion tant que cela vous concerne et qu'on est surtout dans le même sujet. Car lorsque les messages seront séparés par d'autres, on ne pourra plus retrouver le sens même de la discussion.
Si vous voulez aussi que le message soit plus facile à lire, n'hésitez pas à faire des paragraphes.

Participez au sujet "erreur dentaire=nevralgie"