Portrait de zildus

Bonjour tout le monde.

Voilà je viens de m'inscrire sur le forum car j'arrive à saturation concernant un problème de santé.
En effet, un beau jour début de février 2010 ( un dimanche plus précisément ), je suis réveillé intempestivement par des sensations de sentir mes battements de coeur. C'était aux alentours de 7h du matin, bien sur impossible de me rendormir de toute la journée ainsi que la nuit suivante. Je décide donc d’aller voir mon médecin traitant qui me préconise du vagostabyl et qui met ça sur le compte de la fatigue / stress ( je suis directeur d’une banque ).
La nuit donc de lundi à mardi, idem impossible de dormir. J’ai même des sueurs, le cœur qui d’après moi s’emballe et je fais un malaise de 5 secondes, d’après ma conjointe. Les pompiers m’amènent à l’hôpital, les médecins effectuent un electro-cardiogramme, qui ne donne rien. Ils me disent qu’avec le temps et du lexomyl, cette sensation va s’effacer et je reprendrai le cours de ma vie normale.
J’ai donc 10 jours d’arrêt maladie pour récupérer physiquement et d’après eux me déstresser. Pour autant, je n’ai aucune amélioration, j’ai toujours cette sensation hyper désagréable qui m’empêche de dormir : la sensation de mes battements cardiaques ainsi que des infections urinaires, du type toujours avoir envie d’uriner mais quand je m’y rend je n’urine pas, pire si j’urine le jet n’est pas franc et se dédouble un jet à droite, un jet à gauche ( je précise auparavant je devais en avoir une dans ma vie au maximum ), des douleurs de reins et bien sur un cercle vicieux d’insomnie ..

Je décide donc d’aller consulter un autre médecin généraliste ( courant mars ) qui me posent les question suivantes :
Te drogues-tu ? réponse : non
Prends-tu des médicaments actuellement ? réponse : il m’a été prescrit du locapred suite à une allergie après un baume après rasage, j’ai fini le tube de pommade en 1 mois.
Ce médecin généraliste est formel, c’est la cause de mes insomnies et de la sensation de mes battements cardiaque. Il me dit donc d’arrêter toute de suite le locapred et que les effets de ce dernier vont s’arrêter au bout d’une semaine.
Une semaine après, toujours rien , la même sensation, perception des battements cardiaques, infection urinaire.

S’en suit une multitude d’examens : sanguins ( glande tyroÎdienne, urinaires, recherche de cortisone ) pneumologue ( test de l’effort + radio des poumons ), 2 cardiologues différents ( pose d’un holder, electro-cardiogramme , echographie ) , gastro-entérologue ( endoscopie ).

Il n’en ressort rien, tout est négatif. Les cardiologues me prescrivent du magnésium allié au vagostabyl. Les sensations persistent. Il arrive même un beau jour de Mai, au petit matin sous les coups de 7h, je suis au bord du malaise, juste avant d’aller travailler. Je prend du sucre, comme d’habitude, et ca passe.
Pour autant, je décide d’aller voir un nouveau généraliste au mois de juin, qui m’a été conseillé par des proches . Elle m’est apparemment un nom sur cette maladie : l’éréthisme cardiaque ( première fois que je l’entendais ). Je lui explique donc les symptômes : perception accru des battements cardiaques ( très très désagréable ) + infection urinaire, insomnie . Je lui indique quand même que l’infection urinaire s’est amélioré depuis le début de cette galère. Lorsque je vais uriner, le jet d’urine se dédouble … et il n’est pas franc. Elle me prescrit donc du magnésium ( 2 le matin 2 à midi ), du vagostabyl ( 2 le matin , 2 à midi , 2 le soir ), des arko-gélules à base d’aubépine ( 2 le matin , 2 à midi , 2 le soir ) et un régime draconien : ne plus boire une goutte d’alcool pendant 2 mois , car je lui avais expliqué que lorsque je buvais en soirée, les lendemains étaient exécrables avec des sensations de battements de cœurs multipliés par 10. Et me dit que l’infection urinaire est liée à l’éréthisme cardiaque, qui me ferait apparaître des mini- cristaux au niveau des reins.

Deux mois plus tard, soit mi-août, je décide de retourner voir ce généraliste pour faire le point. Elle me demande si le traitement a fait effet. Je lui dis donc qu’il y a eu de l’amélioration ( je sens moins mes battements cardiaques, mais je les sens toujours ), je dors mieux ( même si c’est pas le pied ) et l’infection urinaire ( un jet pas franc qui parfois se dédouble .. ). Elle me dit donc que le traitement suit son cours. Elle décide donc de réduire les comprimés à base de plantes, de m’administrer seulement que du vagostabyl ainsi que du magnésium et de continuer mon sevrage d’alcool tant que tout n’est pas rentré dans l’ordre.

Je repars donc content même confiant de ce rendez-vous. Malheureusement s’en suit comme d’habitude une période de 7 jours difficiles. En effet, la réduction du traitement n’a pas été bénéfique et je retombe dans ce cercle vicieux désagréable même insupportable.

Je décide donc de faire ( ou refaire ) des recherches sur internet. Je tombe sur un site qui préconise un traitement à suivre contre l’éréthisme cardiaque. Je décide donc de le suivre ( depuis une dizaine de jours ). Le traitement suit le schéma suivant :

En cas de crise de palpitations : prendre immédiatement 2 gélules d’élusanes aubépine + boire une actisane troubles du sommeil

Traitement d’entretien préventif : du vagostayl avec du magnésium ainsi que du lithium.

Le traitement me fait du bien mais ce n’est toujours pas le nirvana. En effet, je n’ai toujours pas eu le privilège en quasiment 8 mois, de ne pas sentir mes battements cardiaques que ce soit au niveau du thorax, entre mes mains ou dans ma tête … Et j’ai depuis peu mal par période au niveau des côtes gauches et juste en dessous de pectoral gauche ( comme des tiraillements qui me lancent .. ) ainsi que des fourmillements inhabituels ..

Enfin bref, c’est pour cela que je suis venu sur ce site pour avoir des conseils ou même des témoignages de personnes qui auraient vécu similaire situation.

Je suis tout à fait conscient que lorsque on se trouve dans des situations délicates ou de stress , on peut comme tout le monde sentir ses battements cardiaques .. mais auparavant tout ceci ne m’était jamais arrivé, et je suis pas et je vous l’assure un stressé de la vie ..

Merci d’avance, pour vos réponses futures constructives.

P.s : les cardiologues n’ont jamais voulu me donner des médicaments pour faire ralentir le coeur car sinon il aurait fallu que je suive un traitement à vie.

Portrait de casu91
J'aime 0

Bonjour,
je découvre votre message 3 ans après que vous l'ayez posté ! J' ai les mêmes symptômes que vous...je désespère ! Pouvez-vous me dire si vous allez mieux ou si l'on a trouvé une explication à vos problèmes ?

Portrait de nbili.mohamed
J'aime 0

bonjour
je suis dans le merde cas . mais ce que je comprends apres tous une recherche sur internet et controller mon corps par moi meme sachant que je suis pas un medecin . j ai compris que c est a cause des gaz dans la ventre a cause du côlon irritable donc il faut pas manger des chose qui forme bk de gaz chaque nuit avant de dormir il faut que tu visite la wc c est tres important aussi boire vinaigre de pomme dulier avec l eau ; l huile de menthe c est bien aussi . excuse moi pour la français

Portrait de nbili.mohamed
J'aime 0

La gravité et le type des symptômes sont très variables d'une personne à l'autre.

Le symptôme le plus généralement répandu est la douleur. Celle-cipeut irradier dans le dos ou à la racine des cuisses et occasionner une simple gêne ou une sensation très violente. Elle se manifeste de façon anarchique dans la journée et varie d'un jour à l'autre. Certaines personnes sont soulagées après l'évacuation de gaz ou de selles, de même pour les ballonnements.

Les ballonnements sont un autre symptôme fréquent de colopathie fonctionnelle. Ils peuvent empêcher de mettre des vêtements ajustés quand ils provoquent un gonflement évident du ventre. Parfois, les ballonnements sont uniquement subjectifs avec un ventre plat et la sensation d'être « plein d'air ».

Les troubles digestifs sont également très fréquents. Cela peut être une constipation ou de la diarrhée ou une alternance de diarrhée et de constipation avec parfois une « fausse diarrhée de constipation » que l'on reconnaît par la présence de matières dures au sein d'un liquide sale. Si la personne remarque la présence de sang dans les selles, il faut le signaler au médecin qui recherche alors une affection (hémorroïdes, polypes, cancer...).

La colopathie peut aussi entraîner une perte de poids inexpliquée.

Enfin, d’autres symptômes sont parfois présents sans pour autant avoir un rapport quelconque avec le système digestif en général , le colon en particulier : maux de tête ou véritables migraines, fatigue, anxiété, mauvaise haleine, inconfort digestif global, palpitations, nausées, voire des troubles urinaires.

Portrait de youcef_youcef
J'aime 0

Salut Tout Le Monde Je m'apelle Youcef
Moi aussi j'ai se battement du cœurs . Je vous conseille d'entendre le Quoran.Vous Allez sentir Mieux.Allez sur Youtube Et Ecrire Quoran.

Participez au sujet "Erethisme cardiaque .... aidez-moi ..."