Portrait de weena

Bonjour,

Je souffre d'une épicondilyte depuis février 2006 suite à une chute et j'ai été prise en accident de travail, je suis auxilliaire de vie

Je suis suivie par un chirurgien spécialiste de la main et je porte en permanance une orthèse rigide et un brassard. J'ai eu de la Kiné,
je suis restée 10 jours en hôpital de jour ou j'avais 2h de kiné et 2 h d'ergo par jour. J'ai eu 3 inflitrations, j'ai eu des anti inflamatoire...

Tous les 4 mois j'étais convoquée auprés du médecin conseil de la CPAM en février j'a eu un nouveau médecin cette dernière ne m'a même pas examiner. Elle devait téléphoner au chirurgien pour savoir la suite des soins, elle ne l'a jamais fait.

Le 13 mars je reçois un recommandé de la CPAM en me disant que j'étais apte à retravailler à temps plein à partir du 17 mars. Suite à ce courrier j'ai contacté toute suite le médecin du travail , qui me reconnais inapte au travail et ne comprend pas pourquoi elle ne m' a pas proposé un mi-temps thérapeutique. Elle me donna le nom d'association pour avoir plus de renseignements et éventuellement des recours.

J'ai rencontré mon chirurgien qui n'était pas d'accord avec cette décision il a fait appel, et moi aussi de cette décision. Le chirurgien eu le soutient des professeurs de l'établissement.

Entre temps je fut licencier.

Le chirurgien m'a proposé de m'opérer au mois d'avril mais j'ai refusé car la CPAM a arrêté de me prendre en charge pour les soins et les indemnités journalières.

Le chirurgien, le médecin traitant, le kiné, le médecin du travail ne sont pas d'accord avec cette décision de plus je suis reconnue travailleur handicapé. Les médecins ont arrivé à récupérer les soins.

Le 9 juin je suis passée devant un rhumatologue non spécialisé dans la médecine du sport (il fut nommé par le médecin conseil) celui ci donne raison au service médical pour lui une épicondilyte se soigne en 4 à 5 mois avec opération.

Une association d'handicapé m'a conseillé de rencontrer l'assistante sociale de la CPAM, le18 juin j'ai rencontré cette personne qui ne comprend pas pourquoi elle ne m'a pas mis en mi-temps thérapeutique, je la rencontre de nouveau le 24 juin pour plus d'informations. Sur ses conseils j'ai contacté le conciliateur de la CPAM qui lui me dit aussi que le médecins expert donne en général raison au médecin conseil.

Je revois le chirurgien le 23 juin s'il me propose l'opération je dis oui. Toutes les personnes qui connaissent mon dossier me soutiennent, et toutes m'ont dit en général l'expert donne raisons à la CPAM.

Je souffre énormément. Est ce que quelqu'un a rencontré les mêmes problèmes que moi ? Que dois'je faire ? Pouvez vous m'aider dans certaines demarches ? Ou me dire ce qu'il faut que je fasse ?
Avez des infos à me donner ? Dois-je faire faire une contre expertise ?

je suis preneuses de toutes informations

merci

Participez au sujet "épicondylite"

Articles à lire concernant "épicondylite"