Portrait de NORMANN BETHUNE

BONJOUR

Est il normal de rester avec un epanchement pleural ?
Diminue t il la capacite respiratoire?
En 2000 j'ai passe une spirometrie,ma capacite etait de 50%
Avec l'epanchement actuel elle est de 55% suite a une nouvelle
spiro,En 2000 je n'etais pas essouffle a l'effort ou tres peu,
avec une capacite moindre,maintenant le moindre escalier
m'essouffle.
2ponctions avec analyse,une fibro,aucune cause decelee,
Cela vaut il la peine d'investiger encore avec un espoir de respirer mieux???

Portrait de orson.wellis
J'aime 0

quelqu'un de ma famille a eu le même problème et ils ont pataugé un long moment avant un certain temps comme c'est votre cas. Finalement ils ont fini par comprendre qu'il fallait se poser les questions suivantes (c'est eux qui me l'ont dit). par ce que j'ai lourdement insisté pour comprendre ce qui m'arrivait, et on a fini par guérir.

Est-ce qu'il s'agissait d'un liquide transsudatif c'est-à-dire pauvre en protéines
ou bien s'agit-il d'un liquide riche en protéine c'est-à-dire de type exudatif.

cela est important à savoir d'après ce que j'ai compris car je ne suis pas médecin. Je vais vous expliquer comme je l'ai compris.
Dans le premier cas c'est-à-dire s'il s'agit d'un épanchement pleural de type transsudatif il peut s'agir d'une insuffisance cardiaque gauche, une atélectasie pulmonaire, d'un syndrome néphrotique
d'un passage à travers le diaphragme de liquide d'ascite

S'il s'agit d'un épanchement exudatif il peut s'agir d'une pleurésie sérofibrineuse comme une hypersécrétion c'est-à-dire une exagération de la sécrétion normale des pleuropulmonaires ou bien d'une diminution de l'arrêt absorption à cause de blocage du drainage lymphatique ou encore d'un cancer ou d'une inflammation.

Comme vous pouvez le voir, si vous lisez les textes dont je viens de vous parler dans l'encyclopédie médicale vulgaris, si vous avez cette patience la pour enfin trouver une solution votre maladie, c'est ce que j'ai fais moi-même, alors vous pouvez trouver une porte de sortie Therapeutic c'est-à-dire un moyen de guérir.

C'est la raison pour laquelle il faut bien prendre soin de savoir de quel type d'épanchement il s'agit. Le traitement est directement dépendant de cela.

par ce que les symptômes que vous avez ne sont pas suffisants pour dire de quoi il s'agit. Il faut donc savoir quel type de liquide il s'agit.

en résumé les trois questions qu'il faut se poser quand on est confronté un épanchement pleural sont dans l'ordre (et ça on ne peut pas y couper, c'est incontournable, j'ai fini par le comprendre):
il faut tout d'abord faire une fonction pour orienter un diagnostic éventuellement.
la deuxième question que je voulais déjà signaler et il faut savoir s'il s'agit d'un liquide exudatif ou transsudatif pour la raison que je vous ai citée là-haut.
s'il s'agit d'un liquide exudatif il faut savoir pourquoi il est la.

ensuite qu'on a dû faire à la personne que je connais une biopsie à l'aveugle avec une aiguille d'Abrams car il faut éliminer une éventuelle tuberculose.

s'il s'agit d'un exsudat il peut s'agir d'un cancer directe c'est-à-dire primaire ou du métastase (provenant d'un cancer des bronches, du sein, de l'oesophage, du côlon, des reins, des ovaires).
il peut s'agir également de Mésothéliome c'est une tumeur primitive de la plèvre (lire le texte d'encyclopédie médicale Vulgaris)
il peut s'agir également d'une maladie de Hodgkin ou LNH (lire le texte dans l'encyclopédie médicale Vulgaris)

S'il s'agit d'un exudat il peut s'agir d'une pleurésie infectieuse, non virale mais tuberculeuse
parfois toujours s'il s'agit d'un exsudât il peut s'agir d'une pleurésie qui mène en infectieuse et non tumorale c'est-à-dire non cancéreuse. Dans ce cas il peut s'agir d'une embolie pulmonaire, de lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, d'une pleurésie liée à un médicament, d'un abcès sous le diaphragme, d'une intoxication par l'amiante etc.

en cas de transsudat il peut s'agir d'une insuffisance cardiaque, d'une cirrhose, d'un syndrome néphrotique, d'une dialyse péritonéale, d'une atélectasie pulmonaire.

en fonction du résultat le traitement est variable comme vous pouvez vous en douter.

La liste est longue mais j'ai du pendant plusieurs mois me battre pour essayer de comprendre ce qui m'arrivait. Parfois il faut le faire à la place des médecins donc ne pas hésiter. Surtout ne pas se laisser faire et essayer de comprendre avec eux il s'agit de votre santé.

Dans l'ensemble ils ont toujours envie de vous aider mais pas toujours le temps ou alors beaucoup de travail ou beaucoup de malades.

Bon courage.

Participez au sujet "Epanchement pleural sans cause connues et persistant"