Portrait de wil123456

Bonjour,
Au décours d"une cealioscopie, je me suis réveillé avec un joli épanchement pleural, la moitié du poumon gauche remplis d'un liquide jaunatre, deux ponctions ont été éfffectuer, mais ma question est de savoir d'ou peuvenir cette épanchement, erreur du chrirugien ou infection post-opératoire.
merci de me répondre.
William

Portrait de prosper
J'aime 0

tout à fait classique
la coelioscopie permet de voir dans le ventre. On aborde ainsi le diaphragme par en dessous
il suffit de toucher ce muscle, de favoriser une petite irritation locale et l'inflammation qui en découle donne un épanchement pleural au dessus de ce diaphragme
c'est bénin et ca se répare tout seul comme une plaie
la complication infectieuse est plus rare, favorisée par une petite brèche diaphragmatique.

Participez au sujet "Epanchement pleural"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Epanchement pleural"

  • ... Les complications de type neurologique survenant à la suite d'une hypertension artérielle c'est-à-dire d'un excès de tension ... Encéphalopathie hypertensive Nécrose fibrinoïde après hypertension artérielle cérébrale ...
  • ... de petites amplitudes, ininterrompus, affectant tout particulièrement la tête, les membres, et le cou. Ils participent à un ... blanche, à l'intérieur du cerveau). Lire la suite : Symptômes Syndrome de Von Monakow Monakow (syndrome de ...
  • ... carotide externe (destinée au visage). Lire la suite : Symptômes Carotide interne (artère) ...
  • ... d'hémorragie intraventriculaire intracérébrale faisant suite à des traumatismes intracrâniens comme cela apparaît chez le ...
  • ... des complications relativement graves comportant avant tout une dissection des artères du cerveau et des artères du cou ainsi que ... au cours du mal des montagnes russes. Il s'agit avant tout d'ischémie c'est-à-dire d'interruption de la vascularisation de l'apport ...