Portrait de isidore.duparc

Est-il exact de que un certain nombre d'enfants peuvent guérir simplement en allant faire pipi avant de dormir et en abusant pas une grande quantité en fin de journée ?
Merci au médecin qui peut répondre ou bien à d'autres personnes concernées par ce problème.

Portrait de medecin.vulgaris
J'aime 0

L'énurésie nocturne primaire isolée est à une véritable maladie organique et non pas une maladie de nature psychologique. Elle est malheureusement souvent négligée et dans ce cas susceptible d'induire et d'entretenir des comportements psychologiques inadaptés de l'enfant. Ainsi elle a entraîné pour l'enfant une différence par rapport à ses petits amis qui l'a empêché celui-ci devait dormir chez ses copains ou de partir en cas de découverte en colonie de vacances. Quelquefois l'enfant rencontre des problèmes psychoaffectifs au sein même de sa famille est fini par perdre confiance en eux. À partir de là il est possible qu'il rentre dans un cercle vicieux qui va aggraver son énurésie.
L'origine de l'énurésie nocturne, les origines sont multiples. Néanmoins il faut citer la suivante qui est très importante. La prise de boissons trop abondantes le soir ou une élévation de l'insuffisance du taux d'hormone antidiurétique est une des causes de l'énurésie nocturne. D'autre part l'énurésie nocturne primaire isolée quand elle est associée à une polyurie c'est-à-dire au fait que l'enfant va souvent faire pipi doit être traité en première intention par un médicament qui s'appelle Desmopressine. Ce médicament pour les spécialistes en urologie est analogue de l'ADH.
Vous trouverez les explications à propos de ces termes dans l'encyclopédie médicale Vulgaris anticanaux sur le mot encyclopédie. Vous pouvez également vous servir du moteur de recherche qui figure dans le portail médical vulgaris.
Pour poser le diagnostic d'énurésie nocturne il faut tout d'abord procéder à un interrogatoire puis un examen clinique particulièrement complet du patient.
avant cinq ans on ne parle pas d'énurésie bien entendue. Il faut également connaître les antécédents personnels et des antécédents familiaux du malade d'autre part il faut savoir la fréquence des accidents se rapportant à l'énurésie il faut également connaître les habitudes d'alimentation et en particulier la quantité et la répartition des prises hydriques c'est-à-dire des boissons au cours de la journée. D'autre part interrogatoire à permettre de savoir si énurésie est isolée ou si les primaires c'est-à-dire en vérifiant il n'y a pas eu de période continence c'est-à-dire au cours de laquelle enfant peut se retenir de d'uriner qui dépasse six mois. Ces six mois doivent être consécutifs. L'énurésie isolée s'explique en excluant tout autre symptôme concernant la partie basse de l'appareil urinaire l'enfant.
Qualité du sommeil de l'enfant énergétique est important à connaître également.
En sur le plan psychologiques et psychoaffectifs la vie sociale d'un enfant est également importante à connaître. En effet, dans certains cas il y a nécessité à donner des médicaments psychotropes, le plus rarement possible.
Ne faut surtout pas, si vous êtes professionnels de la santé d'oublier de procéder un examen clinique qui doit comporter l'observation d'une miction et si vous pouvez une débitmétrie pour connaître la quantité et surtout la fréquence de l'urine au moment de la miction c'est-à-dire de l'émission des urines. La palpation de l'abdomen pas permet d'apprécier s'il existe ou pas un globe vésical c'est-à-dire une augmentation de volume de la vessie. Il faut également ne pas en être c'est-à-dire ne pas oublié de rechercher au niveau de la région dorsale des anomalies des téguments qui peuvent traduire la présence d'un canal rachidien pathologique ou de racines nerveuses atteintes sur le plan neurologique. Enfin il faut étudier la marche de l'enfant et ses réflexes ainsi que ses muscles et plus particulièrement sa trophicité musculaire. Pour terminer une bandelette urinaire permet désigner une infection urinaire qui peut être à l'origine d'une énurésie nocturne.
Certains pédiatres en urologie prétendent qu'il est nécessaire de tenir un calendrier qui permet de relever les mictions et les prises de boissons ainsi que les nuits où il n'y a pas d'énurésie ce qui pourraient confirmer éventuellement ou infirmer le diagnostic d'énurésie.
En conclusion énurésie nocturne primaire à plusieurs causes et les causes peuvent coexister. Il ne faut pas oublier que certains enfants ont des petite vessie... Au final tous les enfants doit faire pipi avant d'aller au lit et un quart d'entre eux peuvent empêcher la survenue d'énurésie en faisant pipi avant de dormir et surtout en ne buvant pas trop à la fin de la journée

Portrait de jesper
J'aime 0

Répondre

Participez au sujet "Énurésie nocturne"