Portrait de questionanswer

bonjour,
Après trois longues années de galères avec différents spécialistes et médecins, pour des laryngites non expliquées (dont une avec détresse respiratoire), un pneumologue a enfin diagnostiqué notre enfant ayant un asthme persistant atypique. Il sous Symbi-cort 100 depuis fin décembre 06 et (nous croisons les doigts) il n'y a plus de laryngites. Nous suivons à la lettre les recommandations de notre pneumo et adaptons le nombre de bouffées en fonction des toux de notre enfant (6 ans). Nous remarquons qu'en période de forte pollenisation, aucune toux ! mais dès que le temps redevient pluvieux, rebelotte pour la toux (nez qui coule, toux sèche, et toux grasse, pour finir en bronchite). Voilà en gros le tableau. Par ce message, je voudrai savoir quelles sont les contreindications à long terme de lui donner tjs du Symbi-cort ? y a t'il risque d'accoutumance ? pourra t'il vivre sans ?
D'autre part, on indique sur la notice qu'il faut bien rincer la bouche en raison de mycoses qui peuvent s'installer. N'y a t'il pas de risques à ce qu'il y est des champignons dans les bronches ?
Je vous remercie par avance de vos réponses.
merci

Portrait de micheve
J'aime 0

bonjour,
mon mari a une insuffisance respiratoire et il a également un corticoîde en diskus, sérétide 500, il en prend depuis 1993, et en effet au début il ne se rinçait pas la bouche et il avait des irritations de la gorge et la voix qui faiblissait, et c'est vrai qu'il a eu des mycoses, mais après un traitement tout est redevenu normal et depuis qu'il se rince bien la bouche plus de problèmes.
la pluie et l'humidité ne sont pas bonnes pour eux, il vaut mieux un temps sec.
bon courage

Portrait de joson38
J'aime 0

Bonjour
un bilan gastro a-t-il été effectué? Pour mon fils cet asthme atypique et ses laryngites a répétition étaient une hernie et un méga reflux oesophagien...
Bon courage

Portrait de questionanswer
J'aime 0

bonjour,
le bilan gastro a été fait, ph métrie, radio mais tout négatif.
merci

Portrait de mpneumo
J'aime 0

le SYMBICORT est donné à faible dose
il n'y a pas de risque au long cours d'accoutumance, de dépendance ou d'effets secondaires en commencant par la croissance. De nombreuses études scientifiques depuis plus de 20 ans ont largement démontré que ces traitements locaux sont efficaces et non toxiques

le SYMBICORT 'à la demande' entre 1 et 10 bouffées sur 24h ne peut qu'être bénéfique pour l'enfant en attendant la période révée de la croissance exponentielle entre 10 et 14 ans qui va permettre à ses voies respiratoires d'augmenter de diamètre et donc d'avoir beaucoup moins de risque de se fermer brutalement

patience donc et obstination sur le traitement

amitiés

Participez au sujet "Enfant ayant un asthme persistant atypique"