Portrait de Eaux-vives

Bonjour!

J'ai fait une encéphalite virale en 2001. Depuis ce temps, j'ai souvent mal à la tête. Depuis quelques mois, lors de relations sexuelles, il me prend les mêmes symptômes que quand j'ai fait cette encéphalite.

Mon médecin craint pour un anévrisme. Dites-moi y a-t-il un rapport entre les deux? Est-ce qu'un début d'anévrisme pourrait s'être préparé suite à cette encéphalite.

Merci pour vos réponses.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Il existe plusieurs formes d'encéphalite virale : la ligne Encéphalite virale primitive qui se définit par une atteinte cérébrale directe du la prolifération de virus dans le système nerveux. Le virus est souvent mis en évidence à l'intérieur du tissu nerveux.
L'encéphalite virale poste infectieuse qui éclate cérébral de type encéphalite quelquefois associé à une atteinte de la moelle épinière (encéphalomyélite) qui s'observe cinq à 10 jours après le début d'une infection virale telle que la varicelle, la rougeole, la rubéole, zona, les oreillons, la grippe etc.) ou après certaines vaccinations antivirales (encéphalite pose vaccinal). Il s'agit d'encéphalite s'accompagne d'une démyélinisation périvasculaire c'est-à-dire d'une perte de la myéline concernant les neurones situés autour des vaisseaux.
L'encéphalite à virus lents dont on ne connaît pas encore avec certitude les causes et qui se manifeste un grand nombre d'années après l'infection initiale par des troubles neurologiques dégénératifs. La panencéphalite sclérosante subaiguë (encéphalite sclérosante subaiguë, encéphalite à inclusions ou accords d'inclusion de Dawson, encéphalite de Van Bogaert, la leucoencéphalite sclérosante subaiguë en font partie. Adénopathies chroniques progressives (paraparésie spastic tropicale, myélopathie associée)
. Il est donc difficile de répondre à votre questionsans savoir de quelle variété d'encéphalite virale il s'agit.

Au cours de la leucoencéphalite aiguë hémorragique de Hurst, très proche de l'encéphalomyélite aiguë disséminée l'évolution se fait sur un mode suraigu et ses suites parfois une simple grippe. Dans ce cas on observe une inflammation des vaisseaux qui se traitent par corticoïdes à doses importantes.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Participez au sujet "Encéphalite virale versus anévrisme"