Portrait de Prozium

Bonjours à tous,

Voilà dix jours, j'ai attrapé une thrombose suite à l'immobilisation de ma jambe droite, immobilisation due à une fracture du plateau tibial.

Seulement voilà, suite à cette thrombose dans les veines profondes de ma jambe, certains caillots ou morceau de caillots se sont déplacés et sont arrivés aux poumons.

Il s'en est donc suivi une embolie pulmonaire mais pas énorme.

Je suis traité avec Fraxiparine depuis cinq jours mais je me sent encore assez essoufflé quand je me déplace, même sur de très courtes distances.
Et j'ai parfois l'impression d'étouffer même quand je suis au repos.

Moi qui aime faire du sport, je suis quand même assez inquiet à l'idée de ne plus pouvoir pratiquer d'exercices physique comme avant et je me demandais si mes poumons allaient garder des faiblesses de ces embolies ou si ça allait se résorber totalement avec le temps.

Si quelqu'un pouvait me renseigner à ce sujet, ce serait vraiment sympathique.

Merci

Cordialement,
Prozium

Portrait de prosper
J'aime 0

quelque chose ne 'colle' pas dans votre question
si vous avez une embolie pulmonaire et que vous êtes sous héparine de bas poids moléculaire, alors vous êtes hospitalisée et peu disposée à faire une activité sportive d'autant que vous avez une phlébite et que vous êtes immobilisée pour fracture du plateau tibial

Portrait de Prozium
J'aime 0

En parlant de l'immobilisation de mon genou je voulais dire que j'ai interdiction de prendre appui sur ma jambe car le genou ne peu subir aucune pression sous peine d'aggraver la fracture, une fracture encore assez légère et qui ne nécessitait pas la pose d'un plâtre selon mon Orthopédiste.

Pour mon embolie pulmonaire, après passage à la scintigraphie, le Médecin m'a dit que j'ai eu trois caillots qui sont arrivés aux poumons, un d'assez petite taille et deux autre quasiment imperceptibles sur les clichés.

Sur base de ces résultats, on m'a dit que je pouvais rentrer chez moi car mon état ne justifiait pas une hospitalisation mais qu'il me fallait du repos et qu'il fallait aussi que je continue mon traitement avec FRAXIPARINE.

Depuis le début de mon traitement, dix jours se sont écoulé et mon Phlébologue m'a prescrit du SINTROM, médicament à prendre par voie orale et qui va se substituer aux injections de FRAXIPARINE.

Je me sent toujours essoufflé lorsque je me déplace sur de courtes distances.
Mes pulsations cardiaques semblent être redevenues à peut prêt normales mais tout de même encore un peu élevées à mon gout.

Les douleurs à la jambe se sont sensiblement atténuées mais le Phlébologue me dit que les thrombus ne se sont toujours pas résorbés.

J'ai bien sure été obligé de suspendre toute activités sportives de puis ma fracture et de me reposer encore d'avantage depuis mon EP.

Cordialement,
Prozium

Portrait de france074
J'aime 0

Bonjour Prozium,

J'ai 36 ans et j'ai également fais une embolie pulmonaire double le 28 juillet 2010 (j'ai subie une chirurgie esthétique le 30 juin). J'ai consulté le 10 juillet pour une grosse douleur et une rougeur à la cuisse. Suite à un mauvais diagnostic. J'avais une phlébite qu'il disait ( superficiel) du pubis à la mi-mollet et le médecin n'a pas jugé nécessaire de me prescrire un anticoagulant pour prévenir l'embolie. En faite j'avais une phlébite profonde. Résultat le 28 juillet on m'hospitalise pour embolie pulmonaire double (15 caillots dans le poumon droit et 7 dans le gauche). Mon médecin m'a mis en arrêt de travail pour 2 mois. Je devais être au repos total pendant 3 semaines. Pour ce qui est de l'essoufflement je dirais que ça a pris environ 2 mois et demi avant que ça redevienne normal. Mais pour ce qui est de la douleur au niveau du poumon que je ressentais lors de l'embolie elle n'est plus constante et intense mais lorsque je suis stressée, fatiguée ou essoufflé lors d'activité physique elle revient. Pas aussi intense mais je le ressens. J'ai passé tous les tests avec le pneumologue et le cardiologue après avoir terminé mon traitement (Coumadin qui a duré 6 mois) et ils disent que tout est redevenu normal. Les caillots sont toujours dans les poumons et le resteront pour toujours, mais il s'amincissent. Ce qui permet au bronche de se frayer un autre chemin et qui fait en sorte que le sang circule bien. Mon coeur n'a pas été atteint. Mais étrangement j'ai souvent des points au coeur et des pincements. Et je me fatigue plus rapidement qu'avant l'embolie. J'ai lue plusieurs forums à ce sujet et on dirait que nous vivons tous avec des séquelles. Mais les médecins nous disent que non il n'y a aucune séquelle. Étrange... Toi comment te sens-tu depuis ton embolie?

Merci !!

Portrait de Prozium
J'aime 0

Bonjours france074

Depuis mon Embolie Pulmonaire, presque trois mois se sont écoulés.
Mon souffle s'est amélioré petit à petit mais n'est pas encore tout à fait redevenu semblable au souffle que j'avais avant l'EP.

Les douleurs thoraciques liées à l'embolie ont disparue en cinq ou six semaines.

Mon Phlébologue m'a dit que je ne devrais pas garder de traces au niveau des poumons ou alors vraiment infimes mais que leur guérison pourrait prendre encore quelques mois.

J'en suis à trois mois de traitement avec SINTROM et je dois encore en prendre pendant trois mois.

En ce qui concerne la Thrombose, la circulation du sang dans ma jambe redevient correcte même si il reste encore des caillots au niveau du mollet .

Cependant, 9 fois sur 10, la Thrombose fait des dégâts irréversibles au niveau des veines ce qui fait que ces veines ne feront plus aussi bien leur travail qu'avant.

Alors, je devrai toujours penser à me protéger dans le futur lors de longues périodes d'immobilité (voyages en avion, longs trajets en voiture et en bus) en me faisant des injections préventives d'Héparine pour éviter la formation de nouveaux caillots.

Il est aussi déconseillé de rester trop longtemps assis à son bureau, le mieux est de se dégourdir les jambes toutes les 60 minutes: http://sante.canoe.com/condition_info_details.asp?channel_id=0&relation_id=0&disease_id=138&page_no=2#Treatment

Faire régulièrement du sport est conseillé, 30 minutes de marche par jours sont suffisantes pour rester en santé et favoriser la circulation du sang.

Surtout, essaye de garder le moral.
Le corps a des facultés de régénération assez étonnantes alors les choses peuvent continuer à s'améliorer même des année après.

Porte-toi bien

Cordialement,
Prozium

Participez au sujet "Embolie pulmonaire"

Articles à lire concernant "Embolie pulmonaire"

  • Embolie pulmonaire ... L'embolie pulmonaire est l'obstruction brutale de l'une des branches de ...
  • Embolie pulmonaire : l’essentiel à savoir ... Favoris Imprimer L’embolie pulmonaire correspond à l’obstruction brutale de l’une des ...
  • Embolie mercurique ... Favoris Imprimer L'embolie mercurique ou embolie de mercure survient dans diverses circonstances. ... que d'une pneumopathie aiguë c'est-à-dire une atteinte pulmonaire qui passe parfois inaperçue.La radiographie des poumons met en ...
  • ... à pratiquer une ouverture du tronc de l'artère pulmonaire, pour en extraire les caillots obstructifs. Sans cette intervention, l'embolie pulmonaire est susceptible de mettre la vie du patient en danger. ...
  • ... a pour but d'entraver la survenue ou la récidive d'embolie pulmonaire. Commenter 0 J'aime 0 ...