Portrait de vogt

bonjour chers auditeur auditrice je m appelle annie c est avec regret que je vous annonce le deces de mon epoux survenue le 06 septembre 2010 car mon epoux il y a plusieur annees a fait deux phlebite profonde des deux jambes et a etez mis sur anticoagulant et d ailleur l avait bien proteger mais le 18 mai 2010 un cardiologue a decider de lui arreter du jour au lendemain son traitement anticoagulant 2 mois et demie apres mon epoux se plain de douleurs a la jambe gauche a ne pouvant plus poser le pied par terre le medecin traitant lui confirme que c est surement une phlebite donc mon epoux vas au centre hospitalier le plus proche et ne trouve pas le meme diagnostique mais mon epoux commancait a avoir des difficulter respiratoire les reins qui commancais a etre defficient ; la tension chutais d ailleur qu il n arrivais pas a remonter et le coeur qui etait sans arret en arytmie il a etee transferer vers un autre centre hospitalier et 3 jour apres mon epoux est deceder surement d une grosse ambolie pulmonaire qu il non pas reussi a me confirmee totalement et pourtant mon epoux avis eu tout les symptomes ce qui est desolant dans tout cela c est que deux petite filles agees de12 ans et 8 ans sont priver de leurs papa qui etait agees de 66 ans j attends vos temoignage et merci de me lire

Portrait de zuzidart
J'aime 0

Chère VOGT, en premier lieu, je vous présente mes plus sincères condoléances, et beaucoup de courage.
Je suis belge, et parfois chez nous certains médecins surtout les jeunes n'ont plus la même mentalité que l'ancienne génération, cependant, je vous conseil de ne pas vous focaliser sur le cardiologue qui a peut être été un peu vite de supprimer les anticoagulants, car vous risquez de vous pourrir la vie, et si je vous donne ce conseil, c'est parce que je connais une personne qui avait le même problème que votre mari, à la différence que lui n'a jamais supprimé le sintrom qui prenait 2 par jour, et même avec cela , il est décédé subitement ( âge 59 ans ) aussi, ne mettez surtout pas des choses en tête sans en être sûr, en 1, cela ne sert à rien, en 2 vous allez sombrer dans une dépression, songez à vos deux enfants qui ont énormément besoin de vous, cependant, je comprends parfaitement votre désarroi ainsi que votre suspicion, vous savez le corps humain est une machine extraordinaire, mais qui est extrêmement complexe et qui s'arrête sans parfois en trouver la cause, et à ce moment et c'est humain, ont pense qu'il y a eu erreur, et si vous persistez dans cette affirmation, cette idée va vous poursuivre constamment, c'est un grand malheur, mais songez UNIQUEMENT à vos enfants que vous devez chérir pour deux, aussi ne regardez plus en arrière mais uniquement en AVANT ne fusse que pour vos enfants ainsi que pour votre mental.je vous souhaite bon courage et au besoin vous faire aider par votre entourage. bien à vous

Participez au sujet "embolie pulmonaire"

Articles à lire concernant "embolie pulmonaire"

  • Embolie pulmonaire ... L'embolie pulmonaire est l'obstruction brutale de l'une des branches de ...
  • Embolie pulmonaire : l’essentiel à savoir ... Favoris Imprimer L’embolie pulmonaire correspond à l’obstruction brutale de l’une des ...
  • Embolie mercurique ... Favoris Imprimer L'embolie mercurique ou embolie de mercure survient dans diverses circonstances. ... que d'une pneumopathie aiguë c'est-à-dire une atteinte pulmonaire qui passe parfois inaperçue.La radiographie des poumons met en ...
  • ... à pratiquer une ouverture du tronc de l'artère pulmonaire, pour en extraire les caillots obstructifs. Sans cette intervention, l'embolie pulmonaire est susceptible de mettre la vie du patient en danger. ...
  • ... a pour but d'entraver la survenue ou la récidive d'embolie pulmonaire. Commenter 0 J'aime 0 ...