Portrait de Zoupyih

Bonjour,
Mon problème est double : en effet mon copain est régulièrement éjaculateur précoce et moi, même lors de rapports longs et très excitants, je n'atteins pas l'orgasme...

Au début je pensais que les problèmes de mon copain étaient dûs à l'excitation : on se voyait peu puisque j'étais (et suis encore) en internat et que ça ne lui arrivait qu'au premier rapport et pas aux suivants... Mais mon copain pratique la masturbation et me téléphone souvent du coup je ne pense pas que se soit l'effet du 'manque'. J'ai cru ensuite qu'il s'agissait de l'expression d'un stress refoulé (il est d'un tempéramment plutôt calme...) mais après maintes discutions il paraîtrait qu'il ne se sente pas stressé ou même inquiété par quoi que ce soit.... Finalement, est-ce moi qui m'y prend mal?

Quant à mon problème à moi il est que même durant nos rapports les plus longs (obligés d'arrêter par fatigue et non par orgasme de l'un ou de l'autre) et les plus langoureux, je n'ai jamais atteint vraiment l'orgasme. Je m'en suis rapproché beaucoup, de plus en plus en vérité, mais j'ai l'impression que la 'limite' s'éloigne à mesure que je m'en rapproche... Mon homme semble culpabiliser à ce propos et ça m'inquiète car les deux problèmes cumulés semblent nous éloigner au lit.

Le souci est que lors des rapports trop courts aucun de nous ne ressent vraiment de plaisir et lors des longs rapports, le fait que je n'arrive toujours pas au bout fait que dans tous les cas à la fin d'un rapport on culpabilise tous les deux sur ce qui au fond n'est peut-être la faute d'aucun des deux. Hors du lit nous sommes pourtant très heureux ensemble et profondément amoureux, j'aimerais que cette seule tâche dans notre bonheur disparaisse... Que puis-je y faire?

Merci d'avoir lu jusqu'au bout, j'aimerais avoir des réactions venant à la fois des filles et des garçons pour savoir les deux points de vue. Bonne journée

Portrait de Zoupyih
J'aime 0

Juste pour rafraîchir cette page et pas tomber dans l'oubli...

Portrait de azertyuiop
J'aime 0

Bonjour, j'ai le même soucis...Depuis 4 ans je suis avec mon copain, tout se passe super bien entre nous, on parle même de mariage et tout, mais il y a toujours un point noir de ce coté là.
On s'est dit que les préliminaires était pas assez poussés alors on s'est améliorés, mais rien. On s'est dit que la position ne convenait pas.
Alors on a essayé pas mal de positions, en particulier une où j'ai vraiment eu de chouettes sentation. Le pb, c'est que lui aussi, et que du coup il n'a pas pu " tenir" assez longtemps. J'ai juste senti que je n'étais pas completement anormale car ce que j'ai ressenti me fait dire que je suis capable d'avoir un orgasme ( au bout de 4 ans, on finit par se poser la question...) .
Du coup, à présent on cherche un moyen de retarder l'éjaculation...Si qq'un a une idée, je suis preneuse!!!
Merci

Portrait de Zoupyih
J'aime 0

Merci pour ton message je me sens moins seule^^ Je commençais vraiment à penser que les gens ne me croyaient pas! En te lisant je commence à me dire que je suis pas si bizarre... Combien de temps dure un rapport normalement? Je veux dire : peut-être qu'on est dans la moyenne, mais peut-être lui est trop rapide, ou c'est moi qui suis trop longue...
Bonne journée

Portrait de azertyuiop
J'aime 0

il y a des "moyennes" en ce qui concerne la durée d'un rapport, mais je pense que le probleme ne se situe pas là. Il se situe au niveau du temps du temps que tu mets pour avoir du plaisir par rapport au temps que ton ami peut " tenir". Deux solution : soit trouver un moyen d"'accélérer" la montée de ton plaisir , soit retarder l'éjaculation de ton ami. Pour ça, on a lu sur un forum qu'ils proposent des " exercices"... On attend la fin de ma période de concours ( le stress n'arrange rien) pour essayer... Si ça vous interresse, c'est sur doctissimo.
Bisous, tiens moi au courant!

Portrait de azertyuiop
J'aime 0

pour avoir le nom de cet autre site, demandez moi en privé : je ne peux pas vous le dire via ce forum

Portrait de lenferdelamour
J'aime 0

bonjour, il faut beaucoup de patience et d'amour pour vivre une sexualité épanouie là il y a du temps qui c'est écoulée et franchement un manque d expérience certaine ou bien des désirs refoulés.........

Portrait de lenferdelamour
J'aime 0

vous vous marierez comme ami associé et non comme amant tu auras des amants il en aura aussi et le mariage tombera à l'eau incompatibilité sexuelle c est dur de dire de telle chose à un couple qui va se marier mais faut voir la réalité en face mais aussi à savoir qu'un couple qui s'entend sexuellement divorce pour d'autre problème que leur entente sexuelle à toi de faire un choix...........

Portrait de azertyuiop
J'aime 0

bonjour, lenferdelamour.
Sur une discussion où des jeunes filles parlent de leur probleme sexuel, au lieu de les rassurer en leur disant que le probleme n'est pas si grave et qu'il existe des moyens pour s'exercer, vous dites que les couples dont il est question tomberont à l'eau. Je ne sais pas si vous êtes médium ou simplement bien présomptueuse pour savoir de quoi demain sera fait! En tous cas, pour ce qui est du passé, je le connais, et je sais que j'aurai eu des dizaines de fois l'occasion de tromper mon ami si je l'avais voulu, chose que je n'ai pas faite. Et je crois que si le sexe est important dans un couple, ce n'est pas non plus LA chose primordiale, devant les valeurs que l'on peut avoir en commun.
Votre intervention aurait pu être interressante si vous n'aviez pas utilisé un ton doctoral alors que vous ne savez pas mieux que les autres ce qu'il adviendra. Je conclurais sur ce point : mieux vaut s'abstenir de parler que de faire pareilles interventions!
sur ce...

Portrait de gerdom87
J'aime 0

Mais peut-être que lenferdelamour est un GRAND EXPERT de la vie, de l'amour, du couple ...
Peut-être que c'est un GRAND CHERCHEUR en psycho-sociologie ...
Ou peut-être que c'est un PAUVRE NIGAUD qui cherche à se faire passer pour ce qu'il n'est pas et se sert pour cela de la détresse des autres ...
Moi, je pencherais pour la 3ème hypothèse. Et vous ?

Participez au sujet "éjaculation précoce et anorgasmie féminine"