Portrait de BrisDeVerre

Bonjour à tous et toutes ,

Une bise toute spéciale à la jolie fée :)

Bon ben voila je fais mon analyse avec un analyste et euh .. je suis Egocentrique (pas joli joli hein ;) ). Bon bien je vais essayer d'arrêter de penser que le monde tourne autour de mon nombril mais comment en suis je venu là .. mystère et boule de gomme.

Des connaissances??... vecu??.... idée ?? Je voudrais éviter de contaminer mes futurs enfants ça ressemble à une maladie virale dans ma famille...

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour jolie poupée de porcelaine,

Pas facile de recevoir ce genre d'information a connotation négative lorsqu'on la reçoit... Pas facile de ne pas se sentir jugée par le regard de l'analyste... Pas facile d'entendre pour comprendre...

Maintenant, il faut comprendre pourquoi ce terme " égocentrique " est lâché... Comment en êtes-vous arrivée là ??? Vaste question, ce sentiment s'est imiscé parce que vous avez vécu des choses dans votre enfance, votre adolescence et aujourd'hui qui ne vous ont peut-être pas été bénéfique, au sens où, peut-être des questions sont restées sans réponse... Et l'attitude de votre ami, n'est pas, non plus, pour éviter l'égocentrisme, mais prenez peut-être ce terme comme une possibilité de gèrer les soucis et réactions de votre ami, être égocentrique peut aussi vouloir dire " se protèger ". De toute façon, si vous recentrez sur vous, c'est qu'il n'y a pas beaucoup de possibilités de partager dans le sens de générosité, de vous ouvrir aux autres, ce n'est pas forcèment un choix mûrement réflèchi.

Il faudrait que vous puissiez vous détacher des évènements qui se déroulent, c'est-à-dire, prendre du recul pour les analyser au lieu de les recevoir en pleine face et douloureusement, je sais que c'est facile à écrire, mais en matière de psychologie, tout se gère, il faut bien évidemment de la compréhension, de la volonté ; mais n'en avez-vous pas ?

Il est cetain que vous devez préserver vos enfants, mais, entre nous, ils savent plus facilement gérer certain aspect de la vie que, nous, adulte avons des difficultés à assumer, les enfants sont logiques, vrais dans leur ressenti et sentiments, j'ai coutume de dire que " leur esprit n'est pas encore corrompu par l'âge adulte ", c'est-à-dire qu'ils ne sont pas parasités par les responsabilités de l'âge adulte. Il ont beaucoup de ressources et certaines insoupçonnées.

La tedance à l'égocentrisme ( tout ramener à soi et ne voir le monde qu'aux travers de ses intérêts propres ) est naturelle chez la plupart des humains, notamment chez l'enfant. Puis, peu à peu, on apprend à se détacher d'elle, à la dépasser, à nous en affranchir. Nous arrivons à comprendre qu'écouter est aussi enrichissant pour soi que parler, que donner est aussi grandissant que recevoir.

Pour vous aider, essayez d'appliquer progressivement ces points :

- Apprendre à écouter sans interrompre,
- Donner sans recevoir en retour,
- Apprendre les besoins des autres,
- Apprendre à regarder plus qu'à montrer,

Et SURTOUT observer la réaction de celui qui est en face...

Mais il faut aussi identifier ce qui alimente ce sentiment, ce problème :

- Mésestime de soi,
- Besoin d'être écoutée,
- Besoin d'être admirée,
- Besoin d'être reconnu dans sa personnalité, son sexe ( identification),
- Impression de valoir plus ou moins que l'autre,
- Vouloir compenser cette différence de valeur,
- Identifier les inquiètudes et leur lieu pour les "traquer",
- Quantifier l'amour que l'on peut vous porter...

Donc, même si ce n'est pas facile à entendre, pas de grand drame théatral, il s'agit, à la base d'un sentiment commun à l'humain, il faut juste savoir le doser pour ne pas que l'autre se sente diminué...

Comment va votre ami ? Et votre relation ?
Comment avez vous accueilli ce terme prononcé par l'analyste ? Vous l'a-t-il expliqué ?

Bise es-spéciale pour vous aussi, petite poupée de porcelaine...Ne vous résignez pas, avancez, toujours et encore. J'attends de vos nouvelles.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de BrisDeVerre
J'aime 0

Bonsoir :),

Oh je vais très très bien rassurez vous belle fée.
En fait comme je fais une analyse c’est moi-même qui me suis annoncée mon egocentrisme ;). Ma foi je le prends étonnamment bien, je dirais même que l’un des bienfaits majeur de cette démarche c’est que j’accepte de mieux en mieux ce qui vient de « moi ».
Je dirais même que c’est libérateur de le savoir : non je ne gène pas tous le monde autour de moi parce que ceci ou cela, non les gens ne me remarque pas particulièrement (négativement en particulier) etc.. ça fait du bien de se sentir plus anonyme et en fait plus libre :).
Je me sens bien mieux avec moi-même, bon le chemin est loin d’être fini mais ça va mieux déjà.
Mon cher et tendre va mieux par ricochet, combien de fois aura-t-il fallu qu’il me répète de « le laisser faire » avant que j’arrive à comprendre que je devais lâcher prise et lui faire confiance… Enfin mes pulsions salvatrices (faire tous à la place de tout le monde « pour leur bien » « pour faire plaisir ») ne sont pas encore étouffées je travaille dessus aussi.
Je me suis rarement senti aussi libre qu’aujourd’hui et j’ignorais totalement ce dont je manquais avant de commencer ce travail. Ce praticien m’est idéal et je progresse de semaine en semaine.

Cela n’empêche pas que j’espère ne pas refiler mes difficultés à la génération suivante et autant je comprends mieux certaines choses, autant l’égocentrisme je n’en trouve pas la source…

Bises ensoleillées à vous jolie fée, vous étiez souffrante dernièrement il me semble, est ce encore votre dos qui vous fait souffrir ?

La poupée qui cicatrise.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour petite ( nouvelle ) poupée de porcelaine,

Je suis heureuse que ce soit vous qui est fait cette analyse, si on a les moyens de se comprendre soi-même, c'est déjà qu'on est à l'écoute donc que l'on peut entendre et surtout comprendre.

Pour votre ami et votre relation, ravie aussi, mais bon, tout n'est pas acquis comme vous le dites, mais je vous avais dit qu'il fallait le laisser faire, lui seul sait d'où vient cette souffrance, et le couver ne résoud rien tant que la relation mère-père-enfant reste dans les souvenirs comme une sécurité. Il essaie, il sort de cette relation mais petit à petit.

Il y a des chances que vous ne transmettiez pas ceci à vos enfants puisque vous êtes dans un travail personnel qui justement est un souci générationnel et que tout se transmet, en général, par la mère à l'enfant et surtout de mère à fille ( avez-vous une fille ? ). Il est donc important que vous travaillez ainsi, c'est la seule solution pour arrêter cette cascade générationnelle inéluctable.

La source de l'égocentrisme ? Besoin de reconnaissance ( inconcsient ) en tant qu'individu à part entière, qu'en pensez-vous ? On a tous besoin de reconnaissance identitaire, mais chacun souffre d'une carence à un niveau ou un autre de cette identité.

Un individu a plusieurs identité = enfant, maman, épouse, concubine, professionnelle, associative, maladie,...Tout ceci fait sa personnalité, un déséquilibre dans un domaine et les autres se fragilisent.

Eh ! oui, mon dos, enfin ce géant jeu d'osselet !!! Mais comme il n'y a pas de prime à la casse possible, j'avance et je dois être sur les jantes maintenant.... ( humour, c'est toujours ce qui est salvateur )...

Bises palmier et cocotier à vous petite poupée qui cicatrise.

Bon courage. Bien cordialement.

Participez au sujet "Egocentrique !?!?"