Portrait de Carine.34

Bonjour
J'ai 34 ans et cela fait maintenant 5 ans que je traine une tendinopathie calcifiante de l'épaule droite. (macrocalcifications sur le sus épineux)
Les messages que j'ai lu sur le forum ne sont pas très encourageant...
J'ai déjà fait 4 infiltrations, du kiné pour les ultra-sons (qui m'a déconseillé les ondes de choc), sans compter les périodes d'antiinflammatoires. Je suis allée chez une rhumato qui m'a répondu que ça ne s'opérait pas et que certaines personnes avaient des calcifications et vivaient très bien avec (oui mais moi j'ai mal!).
L'osthéopathe m'a dit qu'il ne pouvait rien faire
Fatiguée de la douleur, j'ai de nouveau fait radio+éco qui a révélée que la calcification était plus volumineuse, on me propose une trituration sous anesthésie locale, est ce vraiment efficace? J'ai vu sur le forum qu'on pouvait se faire opérer pour l'enlever, y a t il des complications pour que ça ne soit pas proposé, j'ai aucun autre problème de santé (point positif!) mais je ne me vois pas jusqu'à la fin de ma vie avoir tout le temps mal..
merci d'avance pour vos réponses

Portrait de LaVauxoise
J'aime 0

Oui, je te confirme, je viens de subir 2 triturations, sur 2 calcifications de mon épaule.
Au sortir de cette intervention (douloureuse) j'avais déjà regagné en mobilité et un premier soulagement de la douleur aigüe qui m'empêchait de dormir depuis 10 jours et 9 nuits.
Le soir même, j'ai pu dormir deux fois 3 heures, et ça, ça m'a changé la vie !
Ce premier soulagement proviens du fait qu'une partie de la calcification a été aspirée, donc, moins grosse, elle fait moins mal et est moins invalidante.
Les corticoïdes injectés pendant cette trituration sont à effet retardataire, il faut donc en moyenne 5 jours pour voir de véritables améliorations.
Ensuite, lorsqu'il n'y a plus d'inflammation, des séances de kiné (qui connaît la maladie de préférence) sont utiles pour se remuscler correctement (sans risquer de nouvelles tendinites), ainsi "remusclé" les tendons sont moins sollicités.
En parallèle, un traitement anti-dépresseur (de type Laroxyl) peut avoir des effets sur la douleur.
Il est important d'essayer de vivre le plus normalement possible en évitant de mobiliser les membres touchés.
La douleur est présente depuis plus de 10 ans chez moi, mais j'ai remarqué que lorsqu'on est "heureux" les épisodes de crise aigüe sont, non seulement, moins fréquents mais aussi, plus "supportables".

Participez au sujet "efficacité d'une trituration pour calcification de l'épaule??"