Portrait de fatalelife_59

Bonjour tout le monde,
Voilà, je souffre de dépression résistante depuis 3ans et j'en ai marre!
J'ai donc eu vent de l'ECT, cette thérapie qui fait si peur, consistant en un "électrochoc", estimée la plus effice dans les dépressions e aujourd'hui très bien encadrée.
Ainsi, je m'adresse à vous afin d'avoir votre avis, si vous avez ou connaissez une personne qui a suivi cette thérapie, à qui et où s'adresser pour suivre la thérapie, etc...
Merci d'avance (PS: je suis de Lille)

Portrait de ambroisine
J'aime 0

Mon époux est actuellement hospitalisé pour ect.Depuis plusieurs années il souffre de dépression majeure et récurrente.Seule les séances de sismo le font sortir de son immense douleur,je peux affirmer que pour son cas c'est bénéfique.Il est dommage que la sismo ne guérit pas sa maladie,seulement l'épisode actuel.Quelques trous de mémoire mais il garde touours son intelligence et sa logique.Pour lui c'est le traitement le plus positif.Sans la sismo il ne serait plus de ce monde depuis longtemps.

Portrait de raga
J'aime 0

Lorsque les traitements antidépresseurs ont échoué,même les plus durs;quand la psychothérapie n'a pas apporté les réponses à cette dépréciation constante de soi même et du monde...bref quand on a affaire à une dépression majeure,alors il faut prendre contact avec un psychiatre compétent et envisager avec lui une cure de sismo (6 ou8)....
Je connais pas mal de grands dépressifs qui ont bénéficié de ce traitement et qui s'en sont bien sorti.....alors qu'avec les médocs ils ressemblaient à des zombies....Maintenant les sismo sont bien mis au point,bien controlés.....Si j'en avais besoin,j'y recourerai sans problemes......A+

Portrait de paulette52benetton
J'aime 0

bipolaire1, j'ai été soignée aussi pour dépression profonde résistante aux antidépresseurs avec succès. En 1990, j'ai eu des séries de 12, la 1ère au printemps a été inefficace, la 2ème série à l'automne a été déterminante et comme on m'a mise sous téralithe à cette époque, je n'ai pas rechuté .
Sauf en 2005, comme j'avais arrêté mon lithium en 2001 pour vérifier si j'en avais encore besoin, essai à mes risques et périls que je ne retenterai pas.
en 2007 j'ai eu une série de 10 sismothérapies pour ressortir à nouveau de la dépression profonde et résistante aux AD, je suis de nouveau sous lithium.
Mon témoignage se trouve sur mon blog :
http://parcours-de-sante-mentale.over-blog.fr/#

Beaucoup de gens disent trop de bêtises sur la sismothérapie. Cela m'énerve, car cela prive des personnes d'une solution efficcace à leur enfermement. Ils feraient mieux de se concentrer sur la souffrance des personnes en dépression profonde qui sont quelque part des morts-vivants. C'est comme cela que je l'ai vécu.

Portrait de heddy
J'aime 0

Merci à Paulette 52 benetton.Je fais suivre votre message à ma bell.e soeur.
heddy

Portrait de paulette52benetton
J'aime 0

J'aimerais savoir, s'il vous plait, Benzo, ce que vous entendez par "vraie référence" , et où sont les centaines de témoignages de ect.org, qui regroupe divers pays anglophone et principalement les USA. ? comte tenu du fait que les techniques et appareillages utilisés ont évolué dans le temps et peuvent avoir encore à l'heure actuelle des variations d'un pays à l'autre et peut-être même d'une ville à l'autre (dans le cas où le matériel daterait)

J'ai, pour ma part, beaucoup apprécié la transparence à Meyzieu (Lyon) où j'ai été soignée

Mon témoignage n'est pas celui de toute la planète, je le reconnais avec humilité, mais il a le mérite d'être du vécu raconté par celle qui a vécu.
Et aussi mon expérience est double, à 17 ans d'intervalle, j'ai pu constater les grands progrès effectués.

Portrait de paulette52benetton
J'aime 0

Tu es bien mal informé, Benzo, le courant délivré par les appareils à sismothérapie n'est pas du tout de même nature que celui de nos prises !
ni en intensité, ni en qualité, (il n'est même pas sinusoidal, mais carré), en fréquence etc
mais bon,
probablement n'en as-tu jamais eu besoin ?
alors tu ne peux pas comprendre

on peut aussi se battre contre tous les médicaments psy dont beaucoup font beaucoup de dégats

j'ai choisi de me battre contre la maladie et les préjugés
A chacun son combat .

Portrait de paulette52benetton
J'aime 0

eh oui, tu vois, je suis bipolaire, sous lithium, j'ai eu des sismos, car je suis antidépresseurs-résistante, une de mes soeurs est aussi bipolaire sous lithium, et tout est ok maintenant pour nous 2.
et mon frère qui lui a une maladie mentale plus grave que nous, a une grave dystonie de la tête, cou et bras, effet secondaire tardif d'un neuroleptique, il avait un psy qui ne voulait pas reconnaitre que ces problèmes venaient du neuroleptique, on a mis 1 an à l'orienter vers un neuro, car il se braquait.
les neurologues ont fait plein d'essais pour arrêter ça, sans succès, et maintenant, il est sur une liste d'attente pour lui implanter des électrodes.
malgré tout, il lui faut un neuroleptique, sinon c'est la cata,

alors tu vois, dans ton combat contre les ect qui soignent plein de gens sur lesquels les antidépresseurs n'ont pas marché et ceci avec un résultat positif de 80%,y compris des grabataires,
je ne peux pas te suivre

je ne te suivrai pas non plus sur le combat anti-neuroleptique

je suis dans le combat pour l'information,
faire tomber les tabous sur la maladie mentale,
exiger que les psys envoient leurs commentaires sur les effets secondaires à la HAS qui délivre les autorisations de mise sur le marché, exiger l'écoute des patients et prendre en compte leurs remarques,
leur faire tenir un cahier journal pour que les patients se prennent en main
et qu'ils aient des traces datées de leurs problèmes et remarques

c'est comme ça que je vois la chose
et encore je te dis ça , pour te répondre, je n'ai pas plus approfondi

Portrait de paulette52benetton
J'aime 0

je ne sais pas où t'as trouvé ça sur le lithium, mais cela ne me parait pas très sérieux,
cotoies-tu vraiment des personnes sous lithium ? pour croire une telle soit- disant étude même pas datée, ni signée ?

certains effets cités sont des effets indésirables montrant un taux trop élévé
la seule date récente est 1970, on est en 2010, cela fait donc 40 ans

sans remonter aussi loin, j'ai commencé à être sous lithium en 1990, j'ai eu des tremblements,des diarrhées aussi, mais apparamment le taux thérapeutique choisi était limite supérieure et à l'époque n'existait pas la forme à libération prolongée, et je peux te dire que l'état dans lequel j'étais était très très grave, presque un légume. (avant qu'on me mette sous lithium, ce n'est pas en 1 jour que l'on sort de cet état)

tu sais, des "artistes", j'en connais aussi qui se plaignent que sans coke, sans shit, etc. ,ils sont moins productifs, il n'y a bien qu'eux qui s'extasient devant leur propre production et certaines personnes de leur entourage pour leur faire plaisir

La maladie, elle, ne te fait aucun cadeau. Non soignée, elle te bousille inexorablement un peu plus tous les jours. J'en ai eu malheureusement des exemples dans mon entourage. Ils ne sont plus là pour témoigner

J'ai encore une nouvelle personne (jeune femme) bipolaire dans ma famille qui a été mise sous lithium cette année. Son activité est tout ce qu'il y a de plus tonique, 2 mois après elle a changé de patron qu'elle ne pouvait plus supporter et qui avait été un déclanchant dans sa maladie, s'est mise en couple, a recommencé à sortir et à voyager, et crois-moi, elle n'est pas en reste !

Et avant, ce n'était pas ça du tout, du tout !!!

Ne me réponds plus, franchement, ça m'énerve

il te faut apprendre à trier les informations, savoir lire les publications et les comprendre
mais peut-être n'as-tu pas les connaissances biologiques et chimiques pour le faire ?

Portrait de celyneisa
J'aime 0

bjr a tous .. ma maman est en dépression depuis 4 ans . suivi par plusieurs spychiatres et de nombreux traitements qui non donnés aucun résultats positif . ma mère souffre de troubles de l humeur du comportement et mal ètre de soi . les médecinè non pas donné un nom spécial a cette maladie . elle est rentré en clinique de repos 2 fois sans succé a 1 an d intervalle . un sevrage qui na rien donné non plus . elle est dans une bulle un rien ne l angoisse elle pence a longueur de temp et
s inquiète pour la moindre chose elle est incapable de faire le minimun dans une maison et elle ce laisse completement aller meme a ne plus ce laver elle ce lève tard avec difficulté puis ce rallonge sur le canapé et la journée ainsi ce passe... ma famille et moi mème souffrons énormément et nous ne savons plus quoi faire tout le monde craque . c est trés dur de vivre avec un malade . LES MEDECINS nous ont dit que la seule solution été maintenant des electrochocs !!!!! sur montpelier car ils avait tout assayer ... alors je me suis inscrit sur ce cite pour avoir des avis des opinions et des gens qui ont peu etre vecu la meme chose qui pourrait nous aider des temoignanges enfin ... j attend avec impatiente des reponces meme par mail ... pour une famille désemparé
MERCI D AVANCE

Participez au sujet "ECT=Electrochocs=Sismothérapie: témoignages, avis, infos"