Portrait de minimoi

Bonjour,
Actuellement je suis en train de faire les démarches pour avoir un enfant par FIV. Lors de le l'entretien avec le médécin du laboratoire ce dernier m'a affirmé que si j'étais à nouveau enceinte le problème que j'avais eu il y a 14 ans pendant la grossesse de mon fils, c'est à dire une crise d'éclampsie, recommencerait systématiquement. Je ne sais pas quoi penser car jusqu'alors on m'avait dit que ce n'était pas obligé de recommencer.
Est-ce que des personnes ayant eu plusieurs grossesses ou connaissant des femmes ayant eu ce problème peuvent me renseigner ? J'aimerais savoir si j'ai des chances de passer à côté de cette maladie ou si je vais à 100% retomber dedans. Lorsque mon fils est né à 6 mois et demi de grossesse, nous avons eu beaucoup de chance, nous sommes passés à côté de la mort tous les 2 (il mesurait 1390g pour 39 cm).
Merci
Minimoi

Portrait de andréanne
J'aime 0

Bonjour,
Ce que je connais sur l'éclampsie, c'est que ça arrive plus fréquemment au 2e bébé. D'après moi, vous n'avez été que malchanceuse pour votre premier, j'espère qu'il se porte bien aujourdhui. Si vous tombez enceinte, je vous suggère un repos au lit stricte car des mouvements trop excessifs pourraient déclencher une crise éclampsique. Surveiller votre pression artérielle souvent, minimum 1 fois par jour. Si elle est en haut de 140/90, consulter immédiatement votre médecin. Mais, votre médecin devrait vous mettre en retrait préventif de votre travail pour prévenir de la prééclampsie. De plus, le principal traitement à la prééclampsie pour diminuer la pression artérielle est le sulfate de magnésium. Essayer de manger des aliments riches en magnésium comme prévention : légumes verts, céréales complètes, nois, noisettes, amandes, légumineuses, le chocolat et certaines eaux minérales. Mais, avant tout, un suivi médical régulier serait un atout comme prévention. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas,je suis étudiante infirmière, finissante cette année. Et, je vous souhaite bonne chance pour avoir votre bébé.
Bon courage,
Andréanne

Participez au sujet "eclampsie"