Portrait de Invité

Bonjour Dr Martzolff

Mon médecin traitant reconnait parfaitement que je ne suis plus capable de travailler. Nous avons fait une demande pour une catégorie II à la sécurité sociale qui a été pour le moment refusée, motif : demande faite trop tôt, état non stabilisé.

Le médecin conseil m'a dit que j'étais trop jeune pour ne plus travailler (c'est bizarre car à mon voisin atteint d'autres maladies invalidantes, on lui a dit qu'il était trop agée pour être mis en invalidité !!!).

Comment faire comprendre à ce médecin que je n'arrive plus à me concentrer, que je tombe littéralement de fatigue et que mes douleurs m'invalident que ce soit au travail ou dans la vie quotidienne et que cela n'a rien à voir avec l'âge ?

Rappel : actuellement je suis en catégorie I, un contrat en mi-temps mais en arrêt de travail depuis debut mai 2005.

Dans le dossier "Conséquences de la fibromyalgie", il est dit :

"""""""Le médecin généraliste du patient a, dans ce cas, un rôle particulièrement important à jouer. En effet, il se doit tout d'abord d'élaborer un dossier clinique (le dossier du patient) le plus complet et le plus précis possible. Ensuite, si nécessaire, le médecin doit accompagner son patient de façon à apporter le maximum d'explications pragmatiques en ce qui concerne l'impossibilité, pour un individu atteint de fibromyalgie, d'exercer sa profession. Cette incapacité fonctionnelle a été mesurée par le HAQ, autrement dit Health Assessment Questionnaire functional disability index.
Il est intéressant et nécessaire de savoir que les symptômes présentés par ces patients sont aussi handicapants que ceux de la polyarthrite rhumatoïde.""""""

Pouvons-nous trouver le questionnaire HAQ sur internet ? Si oui, savez-vous où nous pouvons le consulter ?

Lorsqu'il est dit que le médecin doit accompagner le patient, est-ce lors du rdv avec le médecin conseil ou simplement en faisant une lettre détaillant le pourquoi il pense qu'une personne ne peut plus travailler ?

En ce qui concerne mon dossier médical, j'ai tout en ma possession : résultats sanguins, comptes-rendu des différents spécialistes.... que j'emmène à chaque rdv différent.

Merci d'avance pour vos réponses.
Guylaine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En ayant été reconnue en travailleur handicapé j'ai été amenée à entrer en contact avec une association qui en accord avec l'ANPE réinsère les handicapés.
Dans mon cas, c'est au cours de l'entretien avec une conseillère que l'on m'a reconnue définitivement inapte au travail.

Si tu es encore en activité professionnelle actuellement, as-tu été voir la médecine du travail. C'est tout de même eux qui sont à même de dire si tu es apte ou pas et leur décision sera respectée.

En revanche dans l'extrait que tu cites ça c'est ce qui devrait se passer mais dans la réalité ce n'est pas cela du tout.
Déjà parce que par exemple la reconnaissance chez moi a été faite uniquement sur dossier. Je n'ai absolument pas reçu de convocation pendant laquelle j'aurais pu apporter des nouvelles de l'aggravation de mon état de santé, depuis le dépôt du dossier.

Les médecins accompagnent rarement pour ne pas dire jamais le patient mais il établira au mieux un courrier. Ils n'ont pas le temps.......

Pour avoir le questionnaire HAQ tu peux peut-être regarder sur le site de l'association de rhumatologie : http://www.rhumatologie.asso.fr/ avec un peu de chance tu le trouveras.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de marie36
J'aime 0

Bonjour et un petit message à Guylaine68: pour que ton dossier soit accepté par la Sécu, il faut que tu passes par un psychiatre car un généraliste n'a pas assez de poids. De plus, il faut jouer avec les mots. Ma psy a présenté mon dossier en disant que je souffrais de dépression invalidante. La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique dont je souffre ne sont pas dans la nomenclature des maladies prises en charge par la Sécu. Je suis en incapacité de travail 2ème catégorie et déclarée inapte au travail par la Sécu. Je touche une pension et j'ai une caisse de retraite qui me verse un complément. Comme je vis seule, ça me permet de vivre financièrement. Je m'adresse maintenant à toutes les fibromyalgiques de France pour que les choses bougent, qu'on ne soit plus prise pour des maladies imaginaires ou des folles-dingues et que la Sécu rajoute dans sa nomenclature la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique. Je suis amie avec un député de ma ville qui connait la maladie et les problèmes rencontrés par certaines malades du fait de la non reconnaissante. Pour étoffer son dossier et le présenter à l'assemblée nationale, pouvez vous m'adresser un e-mail sous forme de pétition à mon adresse de messagerie :

Ne me donnez pas vos coordonées personnelles, simplement votre pseudo et votre ville de résidence. je ferais une copie de tous les e-mails reçus et je transmettrais à cet ami député qui n'est pas encore au courant de ma démarche mais il faut que l'on s'entraide et nous ne pouvons compter que sur nous pour que ça bouge. J'attens vos messages, je vous embrasse toutes, gardez le moral et bon courage à toutes

Portrait de anonymous
J'aime 0

Marie,

La lettre de mon médecin traitant (je ne sais pas exactement ce qu'il a écrit dedans) et mon état physique ont à priori suffit au médecin conseil de la sécurité sociale qui a validé la 2ème catégorie à partir du 1er mars 2007. J'attends quand même la lettre de confirmation.

Par contre, elle m'a bien précisé que ce n'est pas parce que je suis en 2ème catégorie que je ne peux pas travailler !!!

Normalement d'après les discussions entre mon médecin traitant et le médecin du travail, ce dernier va me mettre inapte au travail car il sait que je n'arrive plus à travailler correctement et en plus je subis du harcélement moral de certains de mes collègues. Et d'ailleurs, il commencait aussi à en avoir marre car mon chef venait "toutes les 5mn" pour faire pression sur sa décision ! Heureusement il a du caractère et ne se laissait pas faire.

Guylaine

Participez au sujet "Dr Martzolff : comment faire comprendre notre incapacité à travailler"