Portrait de MLG

Bonjour,
Depuis 3 ans, je souffre de douleurs au niveau du bassin,dos, fesses,aine, jambes et périodiquement cervicales, épaule, et bras et tous cela sur l'hémisphère gauche de mon corps.

Examens: échographies, radio, scintigraphie, IRM, arthro-IRM, 1 neurologue, 2 rhumatologues, 3 ostéopathe, 1 kiné; rien n'y a fait et tous les examens sont normaux.

Depuis 1 mois et demi, je n'est pas passé unenuit complète (en moyenne 3 à 4 heure de sommeil. Et le crise actuelle ne s'atténue pas malgré tous les médoc que je prends.

J'en est marre!!!!!!!

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Mention de continuer la discussion sur ce forum ( ouverture de discussion par MLG ici )

Première ouverture de discussion faisait suite à une question dans "Ecrire une réponse" sur "Neurologie".

Ps : précision pour que tous puissent comprendre la situation pour apporter son aide.

Bien cordialement.
la-fée-clochette ( Christiane59, peut-on résoudre cet imbroglio de réponse-question au mauvaise endroit ? ) Merci beaucoup

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui on peut résoudre. Mais sur ce forum je n'ai pas la fonction couper une discussion donc je vais simplement recopier les différents messages en dessous en précisant qui a écrit.

Je supprime bien entendu les messages de l'autre côté afin de ne pas faire doublon et puis surtout afin d'éviter que la discussion trouve des réponses dans deux files sans quoi on ne sait plus ce qui a été dit ou pas.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

copie des messages de l'autre discussion.

MLG :
bonjour,

je suis nouveau, depuis trois ans je souffre de douleur intense aux membres inférieurs, bassin et dos. Les douleurs se sont intensifiées depuis 2 mois.tous les éxamens sont normaux. Donc après un traitement de cortisone(80mg/jour) de 15 jours sans efficacité, jai 300mg de Lyrica/jour + biprofenid + Tetrazepan + cardegic mais les douleurs sont toujours. Seul éfficacité, c'est que je passe des nuits corect dorénavant mais je suis sonné le journée . Que dois-je faire ?

la-fee-clochette :

Quote:
MLG a écrit:

bonjour,

... depuis trois ans je souffre de douleur intense aux membres inférieurs, bassin et dos.

Les douleurs se sont intensifiées depuis 2 mois.

tous les éxamens sont normaux.

De quel examen parlez-vous ? IRM du rachis ? Des hanches ?
Bilan sanguin : VS ? CRP ? CPK ?

Donc après un traitement de cortisone(80mg/jour) de 15 jours sans efficacité,

jai 300mg de Lyrica/jour + biprofenid + Tetrazepan + cardegic mais les douleurs sont toujours. Seul éfficacité, c'est que je passe des nuits corect dorénavant mais je suis sonné le journée . Que dois-je faire ?

300mg de Lyrica*/jour en combien de prise ? C'est décidément le traitement dit miracle pour les douleurs, dont la cause semble inconnue chez vous ( moitié de la posologie / jour conseillée )
Bi-profenid* en cmprimé ? En continu ou en cas de douleur ?
Tétrazépam *( générique du Myolastan* ) quand ?

Pas étonnant que vous soyez "sonné" toute la journée...

Pas d'hernie discale du rachis ? Déplacement vertébral ancien ?
Malformation congénitale bénigne de l'ostéo-articulation ?

Voici quelques questions pour nous aider à comprendre ...

Bon courage. Bien cordialement.

MLG :
Salut la fée

Tous les éxamens passées il y a un ans et demi sont normaux

échographie abdominale
radios diverses
IRM bassin , cérabrale etc....
Artro-IRM hanche
Scintigraphie osseuse
et j'en passe

A part un trés légère désinsertion du labrum tout est normal

Précision: toutes les douleurs jambes, bassin, dos, (cervicales, épaule et bras périodiquement) se trouve dans l'hémisphère gauche de mon corps

suite :
encore moi la fée,
concernant le traitement actuelle, il se compose:

2 Lyrica 75mg matin et soir
2 Cardégic 75 mg le matin
1 Bi - profénid - matin/midi/soir
1 pariet le matin
1 tétrazepan au coucher

autres traitement avant celui-là

Tramadol

avant

15 jours de cortisone (5jours-80mg, 5 jours-60mg, 5jours 40mg)

quand penses-tu; ton opinion m'intéresse
Cordialement
MLG (mickaël)

la-fee-clochette :
Re- MLG,

Est-ce toi qui a ouvert une discussion sur le forum "médecine interne" ?
Si oui, il faut que l'on continue sur cet autre forum, ici, nous sommes sur le souci initial d'eric37...
Donc rendez-vous sur forum "médecine interne" il faut, MLG, retranscrire le traitement et les examens pour que l'on parte tous sur les bonnes bases de compréhension de ta demande ( sinon on doit aller et venir sur plusieurs forums pour suivre la discussion ( tu comprendras que cela complique un peu).
Je sais que tu es nouveau, c'est pourquoi je me permets de te donner cette info.
Bien cordialement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

(Ah, voila qui sera plus clair)

Re-,

Tu dis dans ton message avoir 300 mg de Lyrica* / jour mais tu écris une posologie de 75mg le matin 75mg le soir = 150 mg / jour ?
Lyrica* + Bi-profenid* + tétrazépam est la douleur ne cède pas ? ( entre autre : Pas de protecteur d'estomac avec le Bi-profénid ? )

Une IRM cérébrale a-t-elle été passée ?

A-t-on évoqué une arthrose ? une arthrite ? Ne serait-ce qu'une seule fois en trois ans ?
D'une affection dégénérative ? Inflammatoire ? Infectieuse ? Traumatique ? Tumorale ? ...

Une ponction lombaire a-t-elle été faite ? ( atteinte neurologique )

Une intervention chirurgicale ancienne ? ( douleur post chir réveillée => chronicité ? )

Beaucoup de questions mais ce tableau de douleurs est tellement large qu'il faut essayer de voir ce qui n'a pas encore été fait...

Bon courage. Bien cordialement.

Ps : Merci beaucoup Christiane59, bien cordialement

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de MLG
J'aime 0

RE-MLG

Concernant, le dosage de lyrica sait 2x75mg le matin et 2x75mg le soir
Pour la protection de l'estomac, jai du Pariet

J'ai fait une IRM cérébral en Octobre 2006 pour éliminer une SEP

On m'a déjà evoquer une spondilartrite mais diagnostic qui à été écarter par l'IRM du sacro-illiaque en janvier 2007.

Je n'ai subi aucune intervention chirurgicale de ma vie.
Je n'ai subi aucune ponction lombaire.

Voici les réponses à vos dernières questions

Cordialement

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Désolée pour le dosage du Lyrica*, les deux discussions m'ont un peu gêné, bref...

1 seul neurologue consulté ? Vous pouvez donc vous permettre de prendre un deuxième avis.( Bizarre qu'aucune ponction lombaire n'est été faite...)

Demandez à votre méd traitant un nouveau dosage sanguin HLA B27 ( spondylarthrite ankylosante ) ainsi que les autres anti-corps anti-nucléaires ; il est bon de le vérifier tous les six mois pendant deux ans en cas de cause inconnue.

Est-ce que un dosage de CPK a été fait récemment ( depuis ce mois 1/2 )? C'est un marqueur qui révèlera juste une fatigalibilité des muscles.
SEP écartée = tant mieux.
Vous a-t-on évoqué la maladie de Lyme ( neurologie )? ( toxine suite à la piqûre d'une tique )
Vos vaccinations sont-elles à jour ? Rappel ?
Avez-vous déjà eu une arthroscopie ( les articulations ) ?
Jardinez-vous ou plus ? Etes-vous sportif ou plus ? ( hors période de fortes algies, de douleurs comme ce dernier mois passé).

Je cherche, je cherche, cela fait beaucoup de questions, je sais...Mais d'autres personnes viendront se "greffer" à cette discussion, à plusieurs on ouvre plus grandes les portes des hypothèses...Il vous faut un peu de patience.

Bien cordialement.

Oups, je rajoute, vos douleurs sont-elles accompagnées de vertiges, de perte d'équilibre,...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de MLG
J'aime 0

re-

Par quelle analyse de sang, on trouve le HLA B27,j'en déjà entendu parler
mais je n'en vois aucune trace sur mes annalyse

Cordialement

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Analyse des anti-corps anti-nucleaires, en général, ces dosages sont envoyés de votre laboratoire à un labo d'une grande ville ( comme Lyon à Mérieux, Biomnis ou Paris,... ).

Avez-vous fait aussi dépistage Latex, lupus,... Sur ces mêmes analyses.

Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de MLG
J'aime 0

re-,

Comme analyse autre que les standard,il n'a eu que l'électrophorèse des protéines et les enzymes pancréatique et rien d'autres

Cordialement

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Avez-vous fait un EMG ( élecrmyogramme ) ? ou les potentiels évoqués [réponse donnée et étudiée à un influx nerveux ( micro choc électrique)] ? Une biopsie musculaire ( recherche d'une inflammation dans les muscles striés et non soumis aux réflexes )

Vous a-t-on évoqué le syndrôme Guillain Barré ? ou s'en rapprochant celui de Fischer Miller ?

Avez-vous eu une atteinte occulaire ? un trouble de l'équilibre, vertige ?

Il faut voir votre méd traitant pour lui parler des dosages des Anti-corps anti-nucléaires aussi appelé ( les ACANs ), c'est primordial en neurologie ( recherche de maladie auto-immunes).
Votre médecin saura de quoi il est question = par exemple :
Dosage des antigènes HLAB27, HLADR3 ( lupus érythémateux disséminé ),...
Mais aussi : Potassium dans le sang ( kalièmie )
Magnésium dans le sang ( magnésémie)
Calcium dans le sang ( calcémie )
Les IMg
Bon courage.Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,
Me revoilà. J'ai donc ajouté mes questions aux messages précedents(plus haut).
Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de MLG
J'aime 0

Coucou la fée, me revoilà

je vais essayer de répondre à toutes vos questions sans réponses.

Déjà, tous mes IRM date de fin 2006 au début 2007 ainsi que les autres éxamens.

Les derniers bilans dates de la fin du mois dernier:

- radio du rachis dorso-lombaire et du bassin (aucune anomalie)

- Bilan sanguin (NFS+plaquettes, CRP+VS, Ferritine et électophorèse des protéines). le résultat montre un augmentation des leucocytes 12400 avec les neutrophyles 8580 (le méd traitant à mis cela sur le compte de la cortisone) et le reste normale.

Autrement, nous avons pris RDV chez un interniste mi septembre,mais sera fin décembre. (il faut être patient).

Le test au latex quantitatif à été réaliser en octobre 2006 (0UI/ml) ainsi que la réaction de waaler rose ??? (0UI/ml).

Autrement, je souffre beaucoup moins depuis hier, cela doit-être le fin de la crise en attendant la prochaine surement.

Voila les nouvelles !!!!!!

Cordialement- MLG
C

Portrait de MLG
J'aime 0

re -

j'oubliais une chose.

Je des virgitures au niveaux de l'aine de chaque cotés qui fond env 5mm de large et env. 7 cm de long et elles sont pratiquement à vif (Couleur entre rouge te bleu)

cordialement, merci de votre intéret à mes problêmes

MLG

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour MLG,

En ce qui cocerne l'augmentation des leucocytes et neutropliles associée aux vergetures ( défaut "d'élasticité" des cellules de la peau = > taux élevé de cortisol ; si vous signaler une coloration rouge, c'est qu'elles sont d'apparition récente ) pourraient être la répercussion du traitement à base de cortisone.

Il faudrait refaire un dosage sanguin ( leucos + neutros ) dans un mois pour contrôle.

Avez-vous fait un bilan sanguin de contrôle de la thyroïde ? Il me semble que cela serait à faire. ( cortisol = vergetures )

[ Si Christiane59 lit ce message, merci de bien vouloir donner votre avis pour la thyroïde et/ou autre précision ( la thyroïde n'est pas du tout mon domaine...je l'avoue humblement...) ]

Eh oui, MLG il faut être patient ( d'où cette appellation des personnes qui consultent les médecins ) et aussi attendre une réponse de Christiane59, je ne voudrais pas vous faire passer à côté d'une hypothèse quant à vos symptômes. Merci de votre compréhension.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ce n'est pas la thyroïde qu'il faut contrôler en présence de vergetures mais les surrénales qui produisent le cortisol qui est effectivement responsable de ce type de vergetures très violacées, qui sont alors le signe peut-être d'un syndrome de Cushing.

Mais le fait qu'il y ait eu prise de cortisone peut tout à fait expliquer ces vergetures.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

( Merci beaucoup Christiane59 )

Re- MLG,

Donc, essayez de recontrôler le dosage les leucos ( signe d'inflammation ) et neutros et demandez un contrôle fonctionnel des glandes surrénales.

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de MLG
J'aime 0

Bonjour et merci pour votre temps accordé

La vergeture coté droit existe depuis des année mais celle coté gauche est présente depuis environ 1 an

Pour précision

Cordialement , MLG

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Justement, possible action de la cortisone ( vergeture colorée ) par le traitement d'où contrôle des glandes surrénales et élimination de la possibilité du syndrome de Cushing ( production de cortisol ).

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de MLG
J'aime 0

me revoilà,

Mon médecin traitant préfère suspendre toutes investigations avant l'entretien avec l'interniste pour avoir un avis global des douleurs.

J'ai consulté un autre ostéopathe sans grand succès mais qui m'a énnoncé des problèmes liés à mes douleurs:
-Psoïdis gauche ++
- retentissement biomécanique lombosacrés
-iliaque gauche ++

Est-ce que ces termes vous parle ?

merci d'avance de vos réponses, cordialement

MLG

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour MLG,

Merci d'apporter des précisions.

Il semblerait donc que votre souci se situe au niveau hanche ( iliaque gauche ) -lombaire-sacrum ( lombosacrées ); lieu de sortie des nerfs innervant les membres inférieurs et en particulier sur le côté gauche.

Votre médecin T a raison, il faut parfois savoir attendre même si c'est dificile, apportez bien tous vos compte-rendus, imageries, bilans sanguins, enfin, tout ce qui se rapporte à votre algie généralisée. Vous pouvez aussi inscrire sur une feuille tous vos symptômes et ressentis, parfois, devant le médecin on peut oublier certains symptômes.

Bon courage; Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

Nota : vu les douleurs décrites si ces dernières interviennent par période (crise) et qu'elles sont plus intenses en fonction des heures de la journée peut etre faudrait il penser à un syndrome des jambes sans repos, cela peut toucher 2 a 4 membres, le plus souvent ce sont les jambes qui sont touchées mais les bras peuvent l'etre aussi et les douleurs peuvent ne toucher qu'un coté.

Portrait de MLG
J'aime 0

Bonjour à tous,

Précisions en réponse à lavosgienne6:

Concernant de crise, je définie mes crise pas sur une période précise dans une journée mais sur un temps qui se définie en semaine ou mois où les douleurs sont omniprésente quasiment 24h/24h que je sois assis, allongé ou en mouvement. Par exemple depuis 2 ou 3 jours, raideur, douleur de l'aine, sommet du dos, jambes et douleurs abdominal; la journée, une partie de la nuit et dés le réveil et précisément tôt ce matin douleur de la zone thorax (10 minutes env.) de les premier mouvement (dans mon lit) matinal.

j'hésite même à contacter mon médecin trait car il faut attendre le RDV ..... mais j'en ai marre car aucun traitement ne marche.
J'ai déjà entendu parler du SJSR mais les douleurs ressentis sont présentes quelque soit l'activité.

voila mon manifeste et mon état de santé(en partie) quotidien.

J'ai été bien pendant 2 jours depuis début Aout. je me suis levé un matin après une nuit difficile avec l'impression de pouvoir courrir un 100m mais 2 jours après terminer cette euphorie.

Comment interprétez-vous mon quotidien ? Moi, je ne sais ce que c'est un corps sans douleurs depuis environ 3 ans et cela est en train de me pourrir la vie!

cordialement,

MLG

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir MLG,

Par respect pour lavosgienne6 qui avait repris la discussion, je ne suis pas intervenue depuis un moment.

Vos douleurs peuvent être devenues une hypersensibilité à la douleur, c'est à dire qu'une douleur ressentie depuis trop longtemps( pendant trois ans pour vous ), s'accroît par défaut de réponse du cerveau à pouvoir la calmer. Ce peut-être pour ceci qu'aucun traitement ne fonctionne.

Vos douleurs du thorax peuvent être due à l'angoisse qui majoritairement ce traduit par une douleur au thorax ou dans les épaules, le haut du dos, le cou, etc...

C'est peut-être difficile à admettre, mais le système nerveus végétatif peut se retrouver dans l'incapacité de répondre de vant un nombre trop important des messages des foyers de douleur.

Votre quotidien est très bien interprété, compris par tout un chacun sur ce forum, puisque la plupart qui réponde connaissent des douleurs également ( depuis trois, dix même plus de vingt ans...). C'est pour cela que les conseils sont parfois si pointus, la douleurs et la souffrance sont notre quotidien...

Bon courage. Tenez bon. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

Merci fée clochette,
Pour rebondir sur les douleurs chroniques :
J'ai une proposition qui peut paraitre farfelue, mais qui est proposée par des médecins de la douleur a des personnes souffrant de ma pathologie. J'ai une maladie genetique qui est a l'origine de douleurs qui deviennent bien trop souvent chroniques et qui ne répondent plus aux medications meme fortes (morphiniques) et a forte doses. Alors plutot que de ressembler à un zombi tout en conservant des douleurs est proposé de faire de l'autohypnose, cette méthode est enseignée dans certains centre de la douleur, elle permet avec un peu d'expérience et de temps de faire un "reset" et donc d'enlever le coté chronique de la douleur, en effet la chronicité étant le fait que le cerveau est submergé par une ou des informations récurrentes de la douleur, "l'oubli" de cette récurrence permet d'enrayer la chronicité et permet donc de soigner la douleur à l'aide de médication plus soft. Une fois cette méthode acquise, le fait de la pratiquer régulièrement permet de revenir à des doses d'antalgiques et analgésiques acceptables.

Malgrès tout si combattre la douleur est necessaire, pour pouvoir la maitriser à long terme il est important d'en déterminer l'origine.

En espérant MLG que votre passage auprès d'internistes permettra de definir d'ou viennent vos maux.

Bonne continuation dans vos recherches

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour lavosgienne6,

Ouwaho ! Ca c'est une info de première qualité ( autohypnose ), merci.

Je souffre depuis 24 à 25 ans de douleurs dues, certes à bon nombre de malformations congénitales, j'ai 37 ans ( donc depuis l'âge de 12 ans ; les recherches de mes douleurs n'ont été prises au sérieux qu'à l'âge de 22 ans, eh ! oui, comme d'habitude, avant, j'entendais dire à ma mère le sempiternel propos inadmissible de la part des médecins : " mouais, c'est parce qu'elle ne veut pas aller au collège cette semaine !!! ", grrrrrrrrrrrr !!! Donc dix ans de perdus !!!! )

Fatalement, 25 ans plus tard, les douleurs sont irrémédiables et irréverssibles puisque d'une importante chronicité, quotidienne à 8/9 et à 5/6 la nuit...

Merci pour l'information.

MLG, ne perdez pas espoir, courage.

Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Pages

Participez au sujet "Douleurs menbres infèrieures non diagnostiquées"