Portrait de babarminator

Bonjour a tous.
Je pratique la course à pied de façon assez intense à raison de 4 à fois sorties par semaine. J'ai couru un semi-marathon il y a de çà 15 jours et je pris une semaine de récupération.
Lors de ma première sortie, au bout que 20 minutes, j'ai commencé à sentir une douleur sur le devant de la cheville à chaque flexion et cette dernière s'est intensifiée tout au long de ma sortie. Localisée au début juste au dessus du coup de pied, j'avais l'impression qu'elle remontait également sur le bas de ma jambe au niveau de mon tibia.
Une fois arrivée chez moi et après avoir pris 15 minutes de repos , plus rien, je n'avais plus aucune douleurs pendant la marche.
Inquiet j'ai donc glacé ma cheville avec un glaçon le matin et le soir et j'ai appliqué de la pommade voltarène et je n'ai pas couru de la semaine.
Mais aujourd'hui, même problème.....
Que pouvez vous me conseiller?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir babarminator,

Il serait souhaitable de consulter votre méd traitant pour une radiographie de la cheville ( observation du périoste inférieur du tibia, en contact articulaire avec la cheville ) à la recherche d'anomalies ostéologiques, fréquentes chez les coureurs à pieds intensifs comme vous, ainsi qu'un bilan sanguin dont CRP ( marqueur de l'inflammation ), CPK ( marqueur de fatigabilité musculaire ) et Phospatase alcaline ( enzyme nécessaire à la minéralisation de l'os ), dosage de la vitamine C ( acide ascorbique )

En attendant, je vous conseille fortement et amicalement de rester au repos, vous pouvez aggraver les lésions pré-existantes ( inflammation accrue se disséminant, micro-fracture, entorse sur mouvement défensif...).

Il apparaît que la douleur survient après un moment de course ? Donc, se pourraient être les microtraumatismes à type de vibrations ( à chaque fois que le pied touche le sol ) qui peuvent en être la cause, c'est pour cela que, tant que vous n'avez pas découvert, avec votre méd traitant, la cause, abstenez-vous de recourir.

La pommade Voltarène* n'aura peut-être aucune efficacité, étant donné que, dans votre cas, c'est, peut-être le repos qui supprime la douleur ( "plus rien après un repos de 15 minutes" précisez-vous ).
Pommade et glaçons vous soulagent sur le moment, mais si vous ne faites que calmer les effets et non la cause, vous risquez des lésions plus importantes.

J'espère vous avoir convaincu de consulter et surtout, ce qui est le plus meurtrissant, pour vous, je le sais, prendre du repos et ne pas assouvir, hélas votre passion de la course...

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de babarminator
J'aime 0

Après quelques recherches, pensez vous que çà puisse être une tendinite du muscle fléchisseur des orteils?

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Peut-être, pourquoi pas, mais vous précisez " plus aucune douleur à la marche " après repos ; une tendinite fait toujours ressentir une douleur, même infime, lanscinante. C'est cet arrêt de la douleur qui m'orienterai plus vers une radiographie de la cheville et du périoste inférieur du tibia.

A vous de voir, de toute façon, il faut que vous consultiez, je ne vous transmets qu'une hypothèse et conseil de "soin", les recherches sur le net ne sont pas à prendre comme miroir de ses propres symptômes, même si on aimerait que cela le soit pour accélèrer le diagnostic, le net est à prendre à titre informatif et de dissuade pas de consulter.

L'importance existencielle que me semble vous envelopper, la course à pieds, devrait, à elle seule, vous convaincre de consulter.

Loin de moi tous reproches, je préfère vous alarmer sur le besoin d'une consultation, n'attendez pas que ces douleurs deviennent chroniques... Croyez-moi,nous sommes déjà trop à les connaître...

Bon courage. Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Participez au sujet "Douleurs à la cheville"