Portrait de vila

Bonjour,

J'ai 47 ans et j'ai fait récemment un Spermogramme (pas dans un objectif de vérification de fécondité car hélas ce n'est pas gagné ...) pour des douleurs et brulûres répétées à l'éjaculation associées à un bas niveau de sperme et à une faiblesse du jet.

Plus les rapports sont répétés (et donc la quantité faible) moins j'ai mal, à l'inverse si je reste un près de dix jours sans rapport je douille ...

Contexte de Cacchi-Ricci avec nombreux calculs dans les reins mais aucun à ce jour en descente ou obstructif. Embolisation de varicocèle en 1998. Kyste à l'épididyme de 0,2 mm.

Les résultats en dehors de la norme sont les suivants :

Diminution du volume d'éjaculat (1,6ml)
PH augmenté (8.3)
IAM augmenté (1.90)

Après consultation chez un urologue, toucher rectal normal et PSA dosé inférieur à 1. Celui-ci me recommande d'accroitre la fréquence de mes rapports, quel sacré rigolo puisque plus je reste longtemps sans rapport plus j'ai mal. Il a du mal à comprendre d'abord que je ne suis pas seul à décider et ensuite que je suis justement quelque peu refroidi par ces douleurs.

Un avis ? Difficile d'avoir un retour de la part d'un urologue, ils sont maintenant tous spécialisés dans l'organique et notamment le cancer de la prostate, le reste ne les intéresse guère ...

Portrait de assad
J'aime 0

j ai les memes symptomes q toi . moi apres analyse d urine c est l e streptocoque non groupable q est la cause mais cette bacterie est resistantes a toute sorte d antibiotique mnt je vais avec une relation sexuelle chaque jour ou apres 2jour pr n ressentir la douleur si je depasse 3 ou 4jour

Participez au sujet "Douleurs et brûlures à l'éjaculation ..."