Portrait de marcandre13

Bonjour à tous,
c'est mon premier message ici, alors si j'enfrain les reglès, veuiller me pardonner.

Alors voilà je viens ici dans le but de comprendre ou de recherches d'autres solutions à mon problème.
Je vous avise tout de suite, ca risque d'être long alors un grand merci à tous ceux qui iront jusqu'à la fin de mon message.

Alors voilà, depuis 6 mois (mi-mai) j'ai des problèmes de ventre intenses et douloureux. Les pires douleurs sont après les repas, mais la douleur est constamment présente.

Avant je consommais beaucoup d'alcool le samedi (disons une dizaine de consommations). à chaque semaine, c'était le même refrain. Étant incapable de m'arrêter ou d'aller chez les AA, il arriva ce qu'il devait arriver: Un matin, je me suis reveiller et je voulais mourir: mal de ventre, mal de tête, mal aux muscles (bref comme à chaque dimanche).Mais cette fois ci, c'était pas juste pour cette journée.

Les 2 jours qui suivi furent très difficiles, congé de travail et seulement soupe. J'ai attendu quelques semaines avant d'aller voir un premier medecin (fin juillet). Elle m'avais prescrit un IPP, mais ce fut catastrophique. Mes crises ont empirés...

Debut Aout, je suis allé une nutritionniste pour voir ce qu'on pouvait faire. Donc,on a fait un régime alimentaire bien restreint (que je suit toujours aujourd,hui).

Ensuite, quelques jours plus tard, je vois de nouveau mon medecin. Prises de sang effectués mais rien trouvés :( . Il me donne 2 anti-acides qui n'ont jamais été très effectifs.

Nous voilà au mois de septembre, presque 4 mois après ma fameuse soirée.
Un mois que je pensait pivot. Alors je fait le test du transit grêle, transit digestif et autres prises de sang.. toujours RIEN.

On s'en va alors au mois d'octobre, où je passe une gastroscopie dans le privé (Parce-que au Canada, l'attente était bien trop longue). Résultat, une oesophagite erosive de grade 1 (la moins grade)

La semaine d'après, je craque chez moi. Pensées suicidaires et le goût de ne plus me réveiller. Ma soeur m'interompte avant de faire une connerie. Ces 6 mois de maux de ventre m'auront finalement achevés.

Depuis ce temps, je suis chez moi, à la maison, en attente d'aller mieux. Fin octobre, je reussi enfin à avoir un medecin de famille(ca aussi c'est long au Canada, mes maux de ventre m'auront sans doute aidé à passer plus vite). Je l'a rencontre et lui rencontre tout de le tralala de cet été de misère..

La semaine passée, début novembre, elle m'a prescrit un nouveau traitement ainsi que d'autre prises de sang (pour le gluten/crohn/pylori par exemple). Mon traitement consiste en 1 Anti-douleur, un anti-acide et des médicaments contre l'anxiété.

Mais, après 3 semaines à la maison et 1 semaine avec le nouveau traitement, je ne vois pas la lumière au but du tunnel. J'ai tellement ratés de trucs cet été (mes maux de ventre m'empechant de sortir) , des spectacles, des sorties restaurant ou juste un simple café.

Quand cela va-t-il s'arrêter???

À ceux qui ont lu jusqu'au bout, avez-vous de idées ou des trucs à me donner, à partager? Ou avez-vous déjà été dans une situation comme la mienne.
Je dois dire que mon moral est pas au top, mais les pensées suicidaires sont plus dans ma vision.
Un grand merci!

Portrait de Vanessa Phonza
J'aime 0

Salut ... J aimerais avoir cette question dans www.medhepatogastro.com et je repondrai

Participez au sujet "Douleurs au ventre de longues durée"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Douleurs au ventre de longues durée"