Portrait de Riri

Je suis basketteur et j'aimerais avoir un avis sur ce qui m'arrive
Résumé d'une longue histoire
oct 2011: douleurs adducteur droit. 1 semaine de repos. je reprend nickel
nov 2011: à la fin d'un match où j'ai eu un temps de jeu conséquent, je ressens des douleurs dans l'aine, comme des petits coups de couteaux des 2 côtés lors de certains mouvements. A froid ça s'intensifie.La douleur irradie sur tous le bas de l'abdomen. je suppose que j'ai eu une pubalgie. repos
fin décembre: je rerpend un peu précocément pour 1 entrainement et 1 match avec les mêmes douleurs. Je m'arrête 3 semaines de plus.
reprise mi janvier. Les douleurs de "coups de couteaux" dans l'aine ne sont pas très fortes et disparaissent lorsque je suis chaud avant de réapparaitre avec la fatigue puis à froid. Il faut noter qu'en général l'adducteur droit est douloureux en même temps. Les douleurs disparaissent rapidement au début avec un jour de repos max puis progressivement ne disparaissent plus(entrainements mardi et vendredi, match le samedi, parfois le dimanche en plus). On est là début avril et la saison se termine. Les douleurs ne disparaissent plus.
écographie en juin: on me diagnostique une hernie inguinale à gauche(là ou j'ai le moins mal) et une paroi hypotonique à droite(la côté de l'aine le plus douloureux). l'hernie est petite et je n'ai jamais vu de boule apparaitre.
le chirurgien: j'explique que j'ai des douleurs "commes des coups de couteaux" qui ne disparaissaient plus mais qu'à chaud je peux jouer relativement tranquillement. Je lui dit que je joue de la trompette et que ça devient douloureux quand je fatigue. le chir. reste preplexe, ne ressent quasiment pas l'hernie à l'examen clinique et me dit qu'il n'est pas sur de me soulager.
20 juillet: opération au final des 2 côtés par coellioscopie.
15 aout je reprends doucement la trompette avec l'avis positif du chir si je me gère ce que je fais dès que je sens que ça force. pas de souci
5 septembre contre visite positive
12 septembre je reprend le sport(soit 5/6 mois sans sport). au début j'ai des douleurs de courbatures au niveau de l'aine, l'impressiond e ne plus avoir d'abdos, mais un jour de repos et ça passe. l'aducteur droit siffle un peu mais comme à chaque reprise.
pendant une dizaine de jours aucune douleurs que ce soit au repos ou à l'effort
lors d'un match mi octobre je ressens suite à une succession d'efforts une gêne dans l'aine et j'ai mal à l'adducteur droit. Au repos, rebelote les douleurs vives façon "coups de couteaux"(coups faibles si j'ose dire) dans l'aine(haut du pubis à droite) sont de retour.
Le repos aide à les faire passer certes difficilement. et par contre lors de l'entrainement ou du match, après les étirements ça va beaucoup mieux, et tant que je suis chaud ça va, jusqu'à la "barrière de fatigue" à partir de laquelle là j'ai une gene. A froid, la douleur est plus vive de l'adducteur au haut du pubis droit(un peu à gauche mais moins). la douleur à même irraidé une fois le testicule mais dès le lendemain cette douleur au testicule a disparu. c'était bien l'irradiation.
Précision:j'ai 36 ans et je travaille dans un bureau toute la semaine.
POur ceux qui ne se sont pas endormi, quelqu'un a-t-il vécu çà ou une idée de ce que je peux avoir? car après l'opération, les douleurs étant uniquement post opératoireq et n'ayant rien à voir avec celles d'avant, je me disais OK c'est la fête. Depuis je pense que le chir avait raison et que j'avais sans doute autre chose

Participez au sujet "Douleurs aine et adducteur"