Portrait de Yumm
Bonjour, j’ai eu mon premier rapport sexuelle il y’a 4 jours, depuis j’ai des douleurs et dès gonflement à l’entrée du vagin, à chaque fois que je touche sa me fait mal. Je ne sais pas quoi faire, mes parents ne sont pas au courant et je ne veux pas les informées je ne peux donc pas prendre rendez vous chez le genyco étant mineur. Svp j’ai vraiment besoin de votre aide !
Portrait de Alfo
J'aime 0
Bonjour Yumm, je serais toi je consulterais rapidement, avez-vous utiliser un préservatif ? Il est possible que ce soit très irrité et de plus tu pourrais attraper des vilaines choses, ne reste pas comme ça, si tu ne souhaite pas voir ton médecin traitant, tu peux aller au planning familial.

Participez au sujet "Douleur à l’entrée du vagin "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Douleur à l’entrée du vagin "

  • Le syndrome de Baader (en anglais baader syndrome), est une affection à début brutal et d'origine inconnue, qui frappe particulièrement les sujets jeunes (hommes et femmes) caractérisée par :

    • Une atteinte de la muqueuse buccale (en anglais oral mucosa).
    • Une atteinte de la muqueuse génitale (en anglais genital mucosa).
    • Une atteinte de la conjonctive (en anglais conjunctiva).
    • Une atteinte de l'urètre (en anglais urethra).
    • Des lésions cutanées à type d'érythèmes (en anglais erythema) discrets.
  • La babésiose (en anglais babesiosis) est une maladie parasitaire des globules rouges, occasionnée par un parasite qui a infesté l'homme, et appelé le babésioïdé. Il s'agit d'un protozoaire qui parasite l'homme, mais également des animaux comme le chien, en lui donnant une maladie appelée la piroplasmose.

  •  Le signe de Babinski (ou réflexe cutané plantaire) est utilisé pour dépister une lésion du système nerveux central (cerveau et moelle épinière).

  • Le baby-blues, appelé aussi dépression post-natale, touche les jeunes femmes dans les deux à cinq semaines qui suivent l'accouchement.