Portrait de Lebzh

Bonjour

Il y a quelques années, je faisait du foot et j'avais pris un choc sur le coup de pied gauche. J'avais vraiment du mal à marcher donc je suis aller à l'hôpital. ( j'avais 12 ou 13 ans) le médecin me fait une radio et diagnostique un gros hématome donc rien de méchant ! Mais il était intriguer par celle-ci et fit une 2eme radio, il m'annonça que j'avais un os qui avait pousser la mais qui etait rattacher à rien du tout ! Il n'avait jamais vu sa d'après lui mais me rassura et me dit qu'il n'y avais pas de danger !
Mais aujourd'hui ( j'ai 22 ans j'ai arrêter le foot et je boss dans le bâtiment ) je ne peut pas faire mes lacets sinon à la fin de la journée j'ai mon pied complètement engourdi jusqu'à mi-tibiat et je peut pas rester accroupi trop longtemps sinon j'ai une douleur aiguë au coup de pied plus les engourdissements.

Alors je viens vers vous pour une possible réponse. Je vous remercie ciao !

Participez au sujet "Douleur coup de pied gauche"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Douleur coup de pied gauche"

  • ... bougie de différents diamètres, permettant de connaître avec exactitude le diamètre de l'ouverture du col de l'utérus. Plus ... d'un instrument muni d'un système optique, porte avec certitude le diagnostic. Les autres examens complémentaires sont ...
  • ... en mastiquant la nourriture, de parler en formant les sons avec la langue et les lèvres, et de soutenir la structure faciale au niveau de ... Face travaillante Pelade dentaire Dentaire (syndrome) Béance dentaire antérieure Béance alvéolaire Langue ...
  • ... S'abonner Syndrome de Roviralta ... de 1200 cl à1600cl. Elles ne sont pas connues avec précision. Cette maladie semble en partie héréditaire et touche environ ...
  • Une quelconque modification du col de l'utérus doit inquiéter mais ne pas angoisser. En effet, grâce au toucher vaginal qui est un temps essentiel de surveillance de la grossesse, il est possible de dépister les premiers signes d'une béance (ouverture) du col de l'utérus ou une menace d'accouchement prématuré.

    Il faut préciser la hauteur de la présentation qui sollicite ou non le col.

    Il faut également vérifier l'existence d'un segment inférieur formé trop tôt ou bien mince, la topographie du col, si celui-ci est médian, s'il est court ou bien ferme ou au contraire entrouvert.

    Pour évaluer ces modifications, de manière mathématique, les spécialistes en gynécologie-obstétrique utilisent souvent le score de Bishop.

  • ... sont susceptibles d'aboutir à l'ouverture du col utérin avec risque de survenue d'une fausse couche surtout si elles sont douloureuses ...