Portrait de 4EVERLOST

Bonjour à tous,
voilà,je souffre depuis depuis 8 ans d'une douleur située à la jonction entre occipital,temporal,parietal gauche(pour situer).Cette douleur m' est tres invalidante,et surtout permanente;entendez par là, que depuis son apparition,elle ne m'a pas lachée!
A coter,je lui metterais 7/10;5 dans les bons jours.Elle est à l'origine d'une cephalée elle-aussi constante(cause a effet).Manifestement,une raideur du cou,une leger gonflement à l'epaule,et quelques craquements(comme si une tension s'accumulait à longeur de temps).
Cette douleur m'est apparue brutalement,en plein apres-midi,lors d'une discussion avec des amis.
Malheureusement,aucun diagnostic n'a ete posé reellement(je ne sais pas de quoi je souffre!),toute tentative therapeutique à echouée...
Les neuros pensaient à une simple caphalee de tension(laroxyl,rivotril),mais non.Les scanner,IRM et radios n'ont rien donner.J'ai consulté psy et autres,medecines paralleles...rien y fait!
C'est un veritable calvair,pouvez vous m'aidez???

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour 4EVERLOST,

je viens de prendre connaissnce de ton message. Tu dis que tous les examen passés n'ont donné aucun résultat et cela même si tu as été suivi en médecine interne. As-tu un médecin traitant ou si tu consulte seulement à l'urgence. Si c'est le cas, il serait bon que tu en aie un. As-tu déjà entendu parlé du Symdrome d'Arnold.
Cela provoque des migraine et des raideurs dans la nuque, plus précisément au niveau des nerfs situés derrière la tête et de chaque côté ( près des oreilles ) ensuite cela iradie dans le cou en descendant aux épaules. C'est assez incommodant comme sensation et la douleur devient parfois presque insupportable.
As-tu l'impresion d'avoir le front gelé et insensible au toucher (genre petite paralysie ) Si tel est le cas, il y a des injections qui sont spécifiques pour cette maladie. Sauf qu'il faut parfois de trois à quatre injection par année. et cela malheureusement peut se reproduire.
Es-tu du genre très stressé car cela n'aide en rien les crises.

Je ne veux pas te décourager mais la liste est longue et cela prends souvent beaucoup de temps avant de trouvé le vrai bobo.

Ne lâche pas et surtout garde le moral.

amitié
jory-lou

Portrait de 4EVERLOST
J'aime 0

J'ai effectivement été suivi(tout est relatif) en médecine interne,et cela n'a rien donné.J'ai récemment changé de médecin traitant.L'ancien a tenue mon dossier pendant plus de 5 ans.
J'ai pensé à une névralgie mais les neuros n'ont pas eu l'air de vouloir retenir cette hypothèse;qui plus est,je n'ai pas les symptomes dans leur intégralité(pas de paralysie de la face,pas d'oeil larmoyant...).Par contre,la paralysie s'opère autour du point douloureux,que l'on peut considérer comme un épicentre.
Enfin,je le rappelle,cette douleur est permanente.Pas de répis pour moi.

Neanmoins,il ya bien une tension enorme(de mon point de vue,en tout cas),au niveau du cou.

Je ne sais pas de quel nature sont les injections dont tu me parles...n'hésite pas à me le faire savoir.Et pour info,je suis plutot du genre à interioriser un maximum,mais je ne sais pas si je peux me considérer comme quelqu'un d'anxieu.

Je ne lache rien,c'est pour ca que je suis là.Toutes les infos sont les bienvenues.
Merci à toi,jory-lou,d'avoir donner suite à mon message.:)

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour,
si j'ai pu t'aider, tant mieux car c'est le but de faire partie de ces forums. Chacun y va de ses propres expériences et à quelques parts tout le monde y trouve son compte.

Les injections dont je t'ai parlé se nomme: Depo-Medrol ( ou Dépo- Médrol ) si je te l'écris des 2 façons c'est parce qu'il n'y a pas d'accent sur le « e ». Je veux aussi ajouté que lorsque la douleur commence, c'est à partir de la base du nerf ( gauche ou droit, cela dépends des fois ) elle monte tout le long sur la tête et iradie jusqu'à l'avant. Ce qui donne l'effet froid et paralysant du front.

Et les deux nerfs qui sont au départ à la base de la nuque ( 1 de ch. côté ) sont appelé dans le language médical « nerfs d'Arnold » d'où le nom du Syndrome d'Arnold. Ton médecin traitant sera plus en mesure que moi pour t'expliqué plus en détail tout ce que cela comporte. En espérant avoir été un peu plus explicite sur ce sujet.

Bon courage,
amitié
jory-lou

Participez au sujet "Douleur chronique inconnue"