Portrait de lealucie

Bonjour à toutes et tous,
Le verdict est tombé : cancer du sein. Arrêtons de penser que le cancer ne fait pas mal ! heureusement pour moi d'ailleurs... j'ai pu prendre les dispositions à temps... enfin j'espère... résultats définitifs (genre de la tumeur...) : vendredi soir. Entre temps, tout s'accélère : radio foie, poumon, scintigraphie osseuse... nouvelle opération prévue le 8 août : ablation des ganglions lymphatiques... et traitement... je prie pour que ce ne soit pas de la chimio... bises. lucie

Portrait de stefed
J'aime 0

bonjour lealucie, si le cancer fait mal au corps et à l'ame. Pour la chimio il y en a plusieurs, certaines qui rendent malade d'autres pas, dès fois les cheveux ne tombent pas ou se clairsèment un petit peu. Quoiqu'il en soit faites confiance aux médecins, ils prennent les décisions les plus adaptées à chaque cas, car chaque malade est un cas particulier. Bon courage pour la suite, donnez de vos nouvelles

Portrait de lealucie
J'aime 0

Merci Stefed,
Aujourd'hui, j'attends patiemment mon RV pour ma scintigraphie à 10h demain matin... j'ai peur du résultat... et demain soir, mon chirurgien doit m'appeler pour me donner les premiers résultats de la tumeur et le traitement souhaité.
Pour la chimio, mon seul dilemme est la perte de mes cheveux... pas tant pour moi mais pour mes deux petites filles (6 et 2,5 ans) à qui j'explique que ce n'est pas grave mais qu'il faut me soigner... la perte des cheveux risque de les traumatiser... je ne pourrais pas les chercher à l'école... enfin, voilà, je me focalise que sur elles deux... l'idée de les protéger de tout ça... elles sont tellement petites encore.
Mais je suis super positive ! Seuls les exams foie, poumons et os me font peur parce que le sein, je ne m'y attendais pas... l'épée damoclès me pèse szur la tête !
plein de mercis pour ton soutien. Bises lulu

Portrait de mohandamokrane
J'aime 0

Bon courage chère madame
J’espère que vous aviez eu de bons résultats vous n’avez pas posté depuis 16 jours, merci de bien vouloir nous donner de vos nouvelles que je souhaite de tous cœur quelles soit bonnes.
Et surtout je me souci de vos petites fille alors que moi j’ai traversé une période de cancer que j’ai mal géré surtout envers mes deux enfants. Pris de panique j’avais complètement oublié de les rassurés.
Dans l’attente de vous relire, Bon courage Lealucie.

Portrait de stefed
J'aime 0

bonjour lealucie, juste un petit mot d'encouragement pour aujourd'hui.

Portrait de ghizlanescorpion
J'aime 0

Bonjour lealucie
J'ai lu avec attention tout ce que tu as ecris et je peux t'assurer qu'il aura rien de grave ,
le facteur psychique joue un role tres important ds cette situation , tu dois avoir le moral et penser aux choses positives
J'espère avoir tes nouvelle trés prochainement
D'ailleurs je suis jeune , j'ai 24 ans et je m'interesse bcp a ses sujets parce que ce que le plus important c'est de partgaer les memes sentiments avec les autres , les aider et les encourager a surmenter les problèmes
Un grand bisou pour les petites
ghizlane

Portrait de lealucie
J'aime 0

bonjour à tous,
me voilà revenue de 8 jours de clinique où tout s'est accéléré... d'un stade 1 le 18 juillet, je suis passée à un stade 2 allarmant : en deux jours, décision de l'ablation du sein et des ganglions. Aujourd'hui j'attends résultats ganglions pour la décision du protocole qui va m'être réservé. Je vous remercie infiniment de vos messages de soutien... je garde actuellement un moral d'acier... anéantie à chaque verdict dramatique à 3 reprises, je me rebooste en quelques minutes : c'est moi qui rassure tout le monde ! A 33 ans, il est évident que l'impensable ne peut m'arriver !?? Dans la maladie, le point positif est la chaîne humaine qui peut s'installer autour de soi... depuis le 18 juillet, je ne me soupçonnais pas autant d'amour et d'amitiés attachés à ma personne... sans tomber dans la compassion, il est bon de se sentir aimée en ces circonstances. Alors d'ores et déjà merci encore pour ces quelques messages qui boostent le moral. Grosses bises à tous lucie

Portrait de mohandamokrane
J'aime 0

Je suis très content d'avoir eu de vos nouvelles.
Votre courage me fait frissonner. J’espère que vous aller garder se moral et surtout cet amour pour tout les difficultés de la vie.
Bon courage chère madame.
Je prie dieu le tout puissant pour vous guérir et repartir de nouveau dans la vie avec ceux que vous aimez et se qui vous aime.
Rassurez vos enfants ne les oubliez pas un seul instant, il vous donnerez la volonté de vaincre votre maladie.
Svp donnez nous de vos nouvelles tous jours, surtout les résultats de vos derniers analyse.
Et gardez votre moral d’acier.

Portrait de lealucie
J'aime 0

bonjour !
merci encore pour vos messages : ils me font chaud au coeur... merci, merci, merci. Hier encore, mauvaise nouvelle : mes ganglions sont malades... mais il semble que ce soit récent... ils m'ont fait un curage axillaire (ce fameux bras qui me fait tant souffrir) et tout a été enlevé... reste à traiter les cellules peut être déjà parties... donc chimio... je pensais y échapper mais non... j'ai pleuré à l'annonce hier, et puis je me suis reprise en quelques minutes. Je focalise sur mes longs cheveux ! Rendez vous le 22 avec mon cancérologue pour annonce de mon traitement : ils attendent que tout est cicatrisé. Le moral est encore au beau fixe ! J'ai deux petites filles qui sont adorables (6 et 2 1/2 ans), j'ai expliqué à la grande qui a bien compris, la petite ne comprend pas... mais elles sont épanouies et heureuses de vivre : il s'agira simplement de les faire participer à tout ça dans la sérénité. Plein de grosses bises à tous... lulu

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Ce petit mot pour vous souhaiter bon courage pour mener à bien votre combat, il est vrai qu'à l'annonce de la chimio, on pense de suite aux cheveux, je suis passée par là atteinte d'un cancer d'une amygdale j'en étais arrivée au stade 4 cela fera 13 ans en novembre, tout dépend du traitement mais à mon stade j'avais les doses les plus fortes, j'ai perdu mes cheveux très vite, ma fille avait ( 5 ans) je lui ai expliqué, si je peux me permettre si vous avez les cheveux longs peut-être pourriez-vous les couper au carré dès maintenant de façon que la transition soit moins importante pour vous, c'est un grand combat où il faut se battre et vos enfants vous y aideront je m'en suis sortie contre toute attente des spécialistes, gardez espoir et le moral qui est primordial dans cette situation.

Bon courage à vous.

Je vous embrasse.

Portrait de lealucie
J'aime 0

Bonjour BIL,
merci de ton soutien... stade 4, on devait te dire perdue : encore un témoignage où tout est possible. Stade 2 : on me parle déjà d'un stade extrèmement gravissime, agressif, invasif... mais cela dit, je suis entourée de professionnels adorables... je ne connais pas encore mon cancérologue mais c'est lui qui avait suivi ma belle mère il y a 4 ans... elle n'a pas survécu à son cancer du sein en 10 mois... stade 3... mais avait envahi tous ses organes. Bref, mon beau père me dit que ce cancérologue est adorable, très humain...
Vu mon âge, 33 ans, on me parle d'un traitement très sévère : je n'arrive pas à imaginer ce que l'on appelle "sévère" ?? J'ai déjà bien vécu l'ablation de mon sein... tous les médecins et anesthésistes me disaient de parler, de me confier... alors que dans ma tête, ça ne m'atteint pas, je pense qu'à la guérison... s'il faut passer par là, tant pis... même si je ne cache pas que je me sens extropiée. Je suis arrêtée jusqu'au 24 pour l'instant... la chimio est elle si fatigante ? ... ma chir veut me faire arrêter à chaque chimio pour me reposer mais veut que je continue à travailler pour ne pas m'enfermer dans la maladie. Beaucoup de questions dans ma tête !!

Portrait de mohandamokrane
J'aime 0

Bonsoir,
Bon courage pour votre chimio.
C'est vrais que la chimio est fatigante, mais je suis certain d'une chose quelle est moins fatigante que les douleurs d'un néo au stade avancé (situation déjà vécu).alors ne vous inquiétez pas, la chimio est maintenant administrée comme Produit curatif.
Gardez le morale, c’est important pour se qui va suivre.
Prompt rétablissement.

Portrait de g_kiwi
J'aime 0

chère léalucie,

jai moi-même perdu ma mère suite à un cancer du sein, et ce n'est vraiment pas pour te décourager que je dis ça, c'est plus pour mentionner qu'elle a pu le combattre pendant 5 ans.

mais pour les cheveux, si cela t'inquiete toujours autant, saches qu'aujourd'hui les perruques sont très belles. ok ok on peut se dire qu'une perruque ça ne tient pas, qu'on rique de la perdre, mais ma mère en avait une de bonne qualité (je sais cela peut être dispendieux) et je crois que mes amis qui l"ont vue n'ont jamais su qu'elle portait une perruque.

garde le moral :) et parle avec tes enfants selon l'age de comment tu te sens. même les très jeunes enfants s'inquiète quand leur maman n'est pas en pleine forme.

...et aussi, pour la chimio, ma mère devait prendre quelques jours de congé pour se remettre mais je crois qu'elle travaillait entre chaque dose... selon la force de la chimio puisqu'elle en a essayé plusieurs sortes

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Léalucie,

Pour répondre à votre question sur le traitement agressif, les traitements sont toujours agressifs, mais c'est pour mieux nous soigner, la chimio fatigue suivant les individus l'âge, la durée du traitement, à l'époque il y a 12 ans pour moi c'était au rythme d'une semaine sur trois jour et nuit, donc suivant les individus certains sont fatigués d'autres moins. J'ai un amie qui est soignée actuellement et elle travaille entre deux. Ne vous tourmentez pas si vous êtes fatiguée eh bien vous n'irez pas travailler et si ça va vous irez, tout dépendra du moment, prenez chaque chose en son temps, vivez au jour le jour et gardez confiance. Moi je ne me posais même pas la question si j'allais m'en sortir, c'était évident. Le combat a été long et difficile mais au bout la victoire, alors courage, gardez votre moral au beau fixe c'est un remède à toutes épreuves.

Bon courage à vous et bises à vos pitchounettes

Portrait de stefed
J'aime 0

bonsoir lealucie, je ne me suis pas connectée depuis une dizaine de jours et je suis vraiment désolée de tout ce qui t'es arrivé depuis mon dernier post quand tu avais rdv pour la scinti. que te dire de plus que tout ce que tu as déjà certainement lu et entendu, toutefois si celà peut t'aider à garder le moral et t'encourager maman a été opérée il y a 15 ans d'un cancer du sein , avec ablation de la chaine ganglionnaire,chimio, radiothérapie, curiethérapie, on lui donnait 5 ans max et çà fait maintenant 15 ans. 15 ans de lutte contre la maladie, mais la vie n'a pas de prix, ou plutot si, le prix à payer ce sont ces traitements lourds et agressifs mais CURATIFS! je sais que celà peut paraitre banal mais garde le moral, c'est très important dans cette maladie. pour tes cheveux je comprends ton inquiétude vis à vis de tes filles, fais toi couper les cheveux petit à petit avant de débuter la chimio, choisis toi une belle prothèse (maman avait acheté les siennes chez a-y d'a---y et on n'y voyait que du feu!) , assure toi aussi que tes cheveux vont tomber car dès fois suivant la chimio ils ne tombent pas ; pour la réaction des enfants (les miens avaient 4 ans et 2 1/2 ans quand maman a perdu ses cheveux) on leur a expliqué la maladie mais c'est très abstrait pour eux, alors on leur a expliqué que le microbe de la maladie mangeait les cheveux par dedans!!! ils ont u l'air de comprendre ; la 1ère fois qu'ils l'ont vu sans cheveux ils étaient étonnés et ont demandé ce qu'il se passait, alors on a répondu comme si c'était la chose la plus naturelle que comme elle avait chaud elle avait enlevé ses cheveux et qu'elle avait oublié de les remettre et elle a mis sa prothèse, apparemment çà leur a suffit comme explication. en fait les enfants ont juste besoin d'une explication qui leur paraisse logique à eux pas forcément à nous!! pour le reste, la fatigue notamment, écoutes ton corps! si tu es fatiguée repose toi, le travail çà vient après, tu peux aussi te renseigner pour un mi-temps thérapeutique, et puis révoltes toi contre la maladie, cries, pleures, enerves toi, tu en as le droit!!! et çà fait du bien! c'est tellement injuste! je t'embrasse très fort, tu as tout mon soutien, je pense bien fort à toi. courage. donne moi des nouvelles, ou bien juste si tu as envie de parler ; ps : si tu veux je peux te donner mon mail

Portrait de lealucie
J'aime 0

Bonjour à toutes,
vu cancérologue : je n'ai pas eu mon dossier... mais cancer invasif, jeune, hormonodépendant... il me parle de traitement très lourd et dur que je commence le 5 septembre... j'ai réussi à sauver la rentrée de mes filles. il me prévient également que je risque de perdre mes cheveux très rapidement dû à la sévérité du traitement. Mon cancérologue est un des grands de la Salpétrière de Paris : il m'a mise en garde sur le port du casque me laissant le choix de le mettre ou non. Aussi, je viens transmettre ce qu'il m'a dit au cas où ça ne se sait pas encore : à ce jour, les grands profs de la cancérologie se réunissent mettant en cause ce port du casque : réfrigérant tout le crâne, la chimio s'arrête à la limite circulaire du casque... ainsi si une métastase se trouvait malencontreusement dans le crâne, elle passerait à côté du traitement au risque de se proliférer. Il m'a précisément expliqué qu'il me faisait part de l'état de leur réunion et rien était encore prouvé. Pour ma part, le souci ne se pose pas : étant migraineuse, il m'a fortement conseillée de ne pas le porter.
Mon protocole : 6 séances de chimio sur 4 mois, 2 mois de radioT, et 5 ans hormonothérapie. Quelqu'un peut il me renseigner si le fait que mon cancer est homonodépendant met en cause la possibilité d'une grossesse après chimio et radioT ??
J'ai super mal vécu mon RV chez cancérologue : alors qu'il est profondément adorable, gentil, humain, à l'écoute... mais nous avons abordé les cheveux et la dureté du traitement... il m'a arrêtée jusqu'au 30 septembre car ne pense pas que je tiendrais le coup en travaillant. Après je déciderai.
Avez vous eu des aides pour la maison, les enfants ?? Tous me disent de me faire aider car mon bras se doit d'être inutilisé quasiment... plus de ganglions, je risque le gros bras... même ma kyné : ne serait ce traîner un aspirateur ! ou porter ma petite fille... comment faire au quotidien ??
Concernant traitement, il m'a parlé de 3 séances A : très dures. Et 3 séances B au taxofère... je crois ?? Je suis allée chercher ma perruque et un foulard hier... finalement pas si traumatisant. A bientôt. Lucie

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Lucie,

Je ne peux pas répondre à toutes vos questions pour ne pas vous dire de bêtises, mais je vous apporte mon soutien, je pense bien à vous, gardez le moral, il y a 14 ans on ne me disait pas le nom des traitememts, mais je peux vous dire que j'ai eu des traitements aux doses maximales, et c'est certainement ce qui m'a sauvée.

Pour vos petites, demandez à l'assistante sociale elle sera vous donner les bons renseignements sur les aides, où à votre mutuelle si vous en avez une, mais je pense que vous aurez le droit, à ma mutuelle la première chose qui rentrait dans les paramètres c'était les enfants.

Pendant mes séances de chimio, (qui durait pour moi 1 semaine d'affilée jour et nuit) des parents d'élèves s'occupaient le midi et après la sortie de l'école de ma fille qui avait 5 ans, peut-être que quelques parents seront là pour vous entourer, je vous le souhaite.

Ne perdez pas courage, pour les questions médicales (grossesse) il doit y avoir des possibilités en faisant des prélèvements mais là rensiegnez-vous auprès de votre oncologue qui sera le plus à même de vous répondre. La médecine fait d'énorme progrès. Soyez confiante

Et vous serez bien belle avec votre perruque, allez je souhaite à vos petites filles une bonne rentrée des classes au fait la deuxième ne rentre peut-être pas à l'école!!!!!!

Je vous envoie plein de soleil de Normandie et des pensées positives pour vous.
je vous embrasse.
Françoise

Portrait de stefed
J'aime 0

bonsoir lealucie, tout ce que tu décris me ramène 15 ans en arrière, "taxofère, casque, ganglions, gros bras...." quand maman a été opérée. Concernant le casque, d'après notre expérience perso, si c'était à refaire maman ne choisirait pas de le mettre, ses cheveux ne sont pas tombés mais quelques mois plus tard des métastases sont apparues sur le crane, donc à nouveau chimio.....et radiothérapie sur ces métastases, et cette nouvelle séance de rayons a eu pour effet de détruire le bulbe des cheveux qui n'ont donc plus jamais repoussé!
je sais que ce que j'écris est dur à lire mais je préfère te dire la vérité concernant le casque.

pour ce qui est du bras, maman a fait très attention les 1ères années : pas de jardinage sans gants, ne pas porter de poids lourds, pas de chocs, pas de prise de tension etc... au fil du temps son attention s'est relachée et elle a perdu ses bons réflexes ( maman super active!!) mais son bras n'a pas bougé ; cependant, il m'est arrivé de croiser des personnes avec le "gros bras", c'est très impressionnant! çà vaut le coup de faire attention afin d'éviter ce tourment supplémentaire.

pour la maison et les filles, normalement tu as le droit à des aides ; vas voir l'assistante sociale de l'hopital, elle va t'aider.

concernant une possibilité de grossesse après les traitements je ne peux rien te dire car maman avait passer l'age de me faire un(e) petit(e) soeur!! mais d'autres personnes sur le forum pourront certainement t'apporter une réponse.

je t'embrasse très fort, je te souhaite beaucoup de courage et surtout écoutes ton corps, repose toi dès que tu le peux.

donne moi de tes nouvelles

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Lucie,

J'espère que la rentrée des filles s'est bien passée, ce petit message d'encouragement pour demain, pour cette première chimio, je penserai bien à vous, allez tout ira bien, car c'est pour votre guérison.

Avez-vous eu des réponses aux questions que vous vous posiez,

Donnez moi de vos nouvelles si vous pouvez, en attendant bon courage , je vous embrasse et à bientôt.
Françoise

Portrait de theocri
J'aime 0

je suis nouvelle sur ce site, et je tiens à témoigner j'ai maintenant 69 ans et j'ai eu le premier cancer à 60 ans - trois operations successives en 3 mois, puis plus rien - en 2002 forte recidive, deux nouvelles operations dont ablation du sein gauche - aussitot apres 30 séances de radiotherapie et 6 séances de chimio espacées chacune de 3 semaines, puis depuis traitement d'hormonothérapie... et je vais bien,
bien sur tout cela est dur à su^pporter, mais si vous avez le moral, vous irez au bout, et surout soyez toujours entourée de votre famille et vos amis, c'est tres important!!! vous êtes jeune, vous allez vous en sortir, maintenant les protocoles sont tres au point..... les cheveux repoussent environ deux mois apres la derniere séance de chimio, et ils repoussent beaucoup plus beaux et vigoureux, alors mettez une perruque ou bien des bandaux
je vous souhaite bon courage - pleins de bisous a vos deux petites filles

Portrait de stefed
J'aime 0

bonjour lealucie, juste un petit mot d'encouragement pour demain. donne nous des nouvelles dès que tu t'en sens capable.

je t'embrasse

Portrait de lealucie
J'aime 0

Un mot rapide avant de me reposer un peu... merci infiniment de penser à moi, ça fait tellement chaud au coeur. Rentrée oblige, je n'ai pas eu le temps de penser à moi et donc à demain... mes deux petites ont fait une belle rentrée et j'en suis heureuse. Je suis très bien entourée tant famille qu'amis et je sais que je pourrais compter sur eux pour mes didis... car côté aides : rien ! seuls les chèques emploi services que je tacherai d'aller chercher quand le besoin s'en fera sentir. Pourtant bonne mutuelle, assurance scolaire pour l'année au delà de la simple scolarité... mais pour tous : on est jamais dans le bon cadre !!! on va pas se formaliser pour ça, c'est pas grave. J'ai la chance d'être bien entourée. Mercredi dernier, la pause de mon cathétère fut une horreur : au lieu de 15 min d'opération, ce fut 1h30 ! un cauchemar, ils ne trouvaient pas mes veines, apparamment placées au mauvais endroit, l'anesthésie n'agissait pas, une horreur, je n'ai jamais autant souffert... mes accouchements, l'ablation : ce n'était rien !!! Pour la première fois, j'ai baissé les bras ne voulant plus jamais revivre ça. Aujourd'hui, malgré les douleurs car ils ont touché des cellules nerveuses d'où névralgies cou, dents, oreilles et tête, je garde un super moral. Plein de gros bisous à tous, plein de courage à ceux qui en ont besoin... j'ai le tempérament d'une bonne malade, tout va bien ! Lulu

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Ah cette pose de cathéter je fus dans le même cas que vous à part la légère anesthésie pour l'incision, le reste est gravé dans ma mémoire, et je m'étais jurée que si cela devait se reproduire je demanderai à être endormie complètement, je me souviens le jeune interne s'était trouvé mal, il avait dû évacuer les lieux Et ce fut aussi un véritable cauchemar qui a duré aussi longtemps que vous.

Merci de vos nouvelles bien contente que vos pitchounettes soient bien rentrées et que votre moral soit au beau fixe comme je le disais c'est une aide précieuse pour la guérison.
Penserai bien à vous et courage à vous et à votre entourage.

Je vous embrasse.
Françoise

Portrait de soizik
J'aime 0

Bonjour lealucie,
J'ai découvert avec émotion ton témoignage personnel, qui s'arrête en septembre. Comment ça va depuis? Je voudrais t'adresser tout mon soutien pour cette épreuve que tu semblais jusque là soutenir avec courage et moral. Donne nous des nouvelles, quelles qu'elles soient.
A bientôt j'espère.

Portrait de lealucie
J'aime 0

Bonjour et merci Soizik,
Aujourd'hui, je poursuis avec un terrible mal de dos depuis plus d'un mois... scanners demain pour voir ce qu'il en est. J'avais repris le travail à mi temps mais je ne tiens plus l'aprem... je fais donc un partiel thérapeuthique : mon employeur déclare mes heures sans aucun minimum ou maxi. Votre message tombe à un moment précis où pour la première fois, je baisse les bras : je suis fatiguée, j'ai mal partout... je sais que ma famill, mes filles sont tellement adorables... mais je suis lasse. Ce WE, j'ai découvert à quel point mon mari vivait mal ma maladie et ce fut le coup de grâce... je suis lasse. J'ai une nouvelle chimio jeudi, je sais que je vais vomir ou ressentir les nausées pendant des jours : je suis fatiguée de tout ça. Je n'ai plus de sein gauche, plus de cheveux... je me sens moche, extropiée... je sais qu'au fond de moi je suis une battante... je n'aime pas les gens qui se laissent aller... c'est peut être le début du commencement que d'en parler au lieu d'afficher aux yeux de tout le monde mon plus beau sourire, d'affirmer à qui le demande que tout va bien... plein de grosses bises et surtout j'espère que votre venue sur ce site n'a rien à voir avec votre santé ou celle de vos proches : ne rien retenir de ce que je viens de raconter ! lucie

Portrait de soizik
J'aime 0

Merci d'avoir pris la peine de me répondre. Vous avez le droit de montrer votre découragement, votre souffrance, et c'est beaucoup plus facile de se "lâcher" face à des inconnus.
Je suis venue sur ce site parce que j'avais une douleur au sein et je suis tombée sur votre témoignage qui m'a touchée. J'ai eu une mammographie ce matin même, et ouf, tout va bien de ce côté là.
Mais dans ma famille les cancers furent légion. J'y suis donc sensible et si je ne suis pas sans défauts, j'ai cette faculté de compassion et de compréhension de la souffrance des autres, peut-être parce que moi-même je n'ai pas été épargnée, mais j'ai fait un véritable travail et je continue chaque jour, pour appréhender la vie du mieux possible alors que ce n'était pas une évidence il y a 20 ans. C'est le temps qu'il m'a fallu pour accepter la disparition de ma mère d'un cancer dû à un mélanome, qui, s'il avait été détecté plus tôt ...bref. Je ne suis pas là pour parler de moi mais pour vous dire que vous devez tenir le coup et pour cela si vous craquez vous devez vous faire aider même si vous semblez forte. Pas seulement par la famille mais par quelqu'un d'extérieur. Voyez-vous par ex un psychologue?
Personne n'est assez fort pour subir pareilles épreuves sans moufter.
Et la famille ou les amis font ce qu'ils peuvent, mais ils ont leurs limites, j'en sais quelque chose.
Ne vous découragez pas, d'autres peuvent vous soutenir. N'attendez pas tout de votre compagnon, c'est un homme après tout...et je n'en connais pas qui aient le courage ou l'endurance des femmes face aux épreuves. J'espère que je ne vous bouscule pas, je voudrais tellement vous aider mais je n'ai que les mots pour cela, ils sont peut-être maladroits. N'hésitez pas à écrire, à vous soulager par les mots, c'est déjà une thérapie en soi, je crois. Ce site est aussi fait pour cela!
Je vous embrasse de tout coeur et à bientôt j'espère.
Soizik

Pages

Participez au sujet "Douleur Au Sein... Cancer"