Portrait de Jean-Rémy

bonjour,
j'ai 32 ans. On m'a enlevé le lobe droit de la thyroide il y a 1 an et 4 mois à cause d'un nodule froid dont les cellules étaient suspectes à la cytoponction. j'ai commencé un traitement de levo 25, environ 1 mois après l'opération, conseillé par mon endocrino.
Depuis j'ai augmenté moi-même après avoir fait des analyses de TSH, T4 et T3 les doses de levo, parce que j'avais l'impression que mon endocrino n'était pas assez à l'écoute de mes symtômes.

j'ai l'impression que les endocrinos se fichent des états d'angoisse et des symtômes que l'on ressent, ils s'en tiennent à des chiffres...mais pour moi, impossible d'être bien dans mon corps comme avant l'opération...C'est pourquoi j'ai décidé de réguler moi-même les dosages...

En aout dernier je suis passé à 37,5, en octobre à 50, et depuis 10 jours à 62,5.

Ma TSH après l'opération était à 4,5, il y a 6 mois elle était à 3,5, et depuis 3 mois elle reste à 2,8 (norm labo de 0,35 à 4,94).
mes T4 étaient apres l'opération à 0,90, il y à 3 mois elles étaient à 1,10 et maintenant elles sont à 1,20 (labo de 0,7 à 1,49),
T3 maintenant à 2,9 (labo de 1,7 à 3,7)

En fait si j'augmente petit à petit c'est parce que j'ai traversé avant chaque nouvelles augmentations des symptômes d'hypo : fatigue, déprime, angoisse...et depuis 1 mois ces symptômes sont réapparus : fatigue, déprime, constipations, ralentissement et angoisse etc. c'est pourquoi j'ai encore augmenté mes doses de levo de 12,5 il y a 10 jours, pour arriver jusqu'à 62,5.

mais depuis 4 jours, j'angoisse, mes sels sont fréquents, j'ai des palpitations la nuit, je me sens instable moralement, bref, j'ai l'impression de ressentir des symtômes d'hyper.
j'ai l'impression de ne jamais arriver à me réguler et d'être très sensible aux moindres variations et que ma thyroide n'arrive pas à se stabiliser. Plus ça vient et plus je me sens instable moralement.

Est-ce que cela peut-être dus à des écarts de prises de levo ? (parfois à 9h30 le matin, parfois à 12h00), est-ce que le fait d'être couché ou debout après avois pris le levo peut-il jouer ? y a t-il des aliments que je ne devrais pas prendre ? thé vert, épinards, noix ? alcool (je fais la fete une fois par semaine) ?
est-il possible qu'un problême à l'hypophyse puisse être à l'origine de ce problème de stabilisation de la thyroide ?

Excusez la longueur de ce post. merci de vos réponses.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La TSH est bien trop haute.
Une bonne TSH sous traitement doit être aux alentours de 1 et même plutôt inférieure à 1.

Donc il faut que vous augmentiez encore le dosage sans quoi vous n'allez jamais être bien mais surtout le lobe restant va se fatiguer et se mettre lui aussi à produite nodule et goitre.

Oui chez certaines personnes les écarts de prises peuvent être une cause de modifications des symptômes.
Le thé vert élimine les hormones mais surtout il interfère sur le foie qui lui convertit les hormones T4 en T3. Et la conversion peut alors se faire trop ou pas suffisamment ce qui peut alors vous donner des taux complètement différents d'hormones T3 ce qui entraîne alors divers symptômes.

L'alcool agit aussi sur le foie. Donc prudence.
Le soja est un inhibiteur des hormones thyroïdiennes.
Les choux et les arachides sont goitrogènes.
Les poissons de mer et autre fruits de mer et crustacés contiennent beaucoup d'iode et peuvent donc modifier le taux d'hormones.
Donc il faut avoir une alimentation correcte, variée, et surtout ne pas abuser.
Attention, il n'est pas question ici de supprimer ces aliments, mais simplement de faire attention de ne pas les cumuler sur une même journée, ou même dans la semaine.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Jean-Rémy
J'aime 0

Merci beaucoup pour votre réponse!

je me pose tout de même la question d'augmenter le levothyrox, car il parait qu'il faut être prudent avec les hormones, parce qu'elles peuvent êtres dangereuses pour le corps...Et mes T4 et T3 sembent bonnes:
T4 à 1,20 (labo de 0,7 à 1,49),
T3 à 2,9 (labo de 1,7 à 3,7).

En augmentant le levo, je vais faire baisser ma TSH, mais est ce que je ne vais pas augmenter dangereusement mon taux de T4 et surtout T3?
Comment dois-je augmenter le levo sans risquer des taux d'hormones trop élevés ?

est-il possible que mon hypophyse soit en cause dans le fait que mes T4 et T3 soient bonnes mais que ma TSH reste élevée ?

merci pour votre écoute
cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le Levothyrox permet aussi de mettre au repos le lobe restant.

Donc il va se reposer et il ne produira plus d'hormones, ce qui va entraîner une diminution des T4 et donc des T3.
Cela se fait lentement.
Donc vous pouvez aussi attendre de voir que le lobe ne produisent plus d'hormones et alors seulement augmenter le traitement, ou alors qu'il ne soit pas suffisamment au repos et qu'il continue de travailler mais donc aussi c'est prendre le risque qu'il se mette à produire goitre et nodule à son tour.

Donc une augmentation même si les résultats semblent corrects permet surtout d'éviter une nouvelle opération ou de voir quand des nodules sont déjà présents, un cancer se développer.
Le Levothyrox prendra le relais du lobe restant.

La TSH trop haute stimule en permanence votre lobe.
Donc si on ne la fait pas diminuer, il va s'épuiser.
C'est dans ce but que le traitement doit être prit.
Ensuite les hormones elles s'adapteront.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "dosage levothyrox après thyroidectomie partielle"