Portrait de Flora

Ma fille âgée de 13 ans a été opérée il y a 4 ans pour une malformation de la mandibule (absence de condyle) qui faisait que la partie droite de sa machoire inférieure ne grandissait pas. On la lui a rallongée de 1 cm par distraction. Le résultat immédiat a été "moyen" mais enfin, sa mâchoire était rallongée.
Le pb c'est que maintenant, il faudrait renouveller l'opération car elle a grandi et que à nouveau, la différence entre les 2 côtés de sa mandibule est importante.
L'opération a été très pénible, et elle est traumatisée à l'idée de recommencer. Quant à nous (ses parents), vu le résultat de la 1ère opération, on est peu motivés également.
Existe-t-il une autre technique, QUELLE QU'ELLE SOIT, pour rééquilibrer sa machoire inférieure, ou faire grandir la partie qui ne grandit pas ?
J'attends des infos avec impatience et ESPOIR.
Merci à vous

Portrait de anonymous
J'aime 0

Peut-être serait-il souhaitable d'attendre que psychologiquement il soit en état de supporter une nouvelle intervention (après la puberté...) . Sa participation serait peut-être préférable pour que les interventions se déroulent mieux et que psychologiquement vous puissiez accepter mieux, tous ensemble ce type d'intervention.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Il est important de ne pas trop retarder ce type d'opération.
La croissance de l'os mandibulaire se faisant de façon plus importante et "facile " lors de l'adolescence/puberté, les résultats sont donc plus probants à cette époque de la vie.
D'autre part vivre avec un décalage mandibulaire est loin d'être aisé (occlusion perturbée, c'est à dire la façon dont les dents se rencontrent entre elles ... ).
Le résultat de l'opération précédente à vos yeux était peut être "moyen " mais il faut prendre conscience de ce que ça aurait été sans opération. Si vous même (les parents ) n'êtes pas convaincus votre enfant ira dans votre sens.

Ne pas surseoir à l'opération, pesez le pour et le contre et vous verrez un net penchement en faveur du pour.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Comment appelle en terme médicaux "projection vers l'avant de la mandibule," merci beaucoup

Portrait de anonymous
J'aime 0

La "projection en avant de la mandibule" s'appelle Prognathisme (voir texte ci-dessous).

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/prognathisme-3841.html
Prognathisme : causes, symptômes, traitements, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

Participez au sujet "Distraction mandibulaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Distraction mandibulaire"

  • Hormone S'abonner Hormone de croissances umatrope ... Médicament utilisé quand le taux d'hormone de croissance est inférieur à 10 microgrammes par ml à deux ...
  • Hormone S'abonner Hormone de croissance ... quand le déficit en hormone de croissance présente un taux inférieur à 10 microgrammes par ml à deux épreuves différentes de ...
  • ... de la normale), de diabète, d’hypoglycémie (chute du taux de sucre dans le sang) constitue le principal symptôme de ce syndrome qui ... d’hormones somatotropes pendant les grossesses. L’hormone somatotrope ou hormone de croissance (désignée par les Anglo-saxons ...
  • Hormone S'abonner ... et principalement de l'insuline (qui fait baisser le taux de sucre dans le sang) et du glucagon (qui au contraire fait élever le taux de sucre dans le sang). L'insuffisance pancréatique peut également ...
  • ... circulantes de (OH)2D3 et pour une partie liée au taux circulant de l'hormone parathyroïdienne (PTH).La peau est un site de fabrication de la ...