Portrait de shadawn

bonjour !
je me présente , depuis toute petite j'ai été opérer des yeux pour strabisme mais le résultat n'avais pas duré et j'ai donc été réopérer par un autre chirurgien il y a quelques années ,depuis la dernière opération j'ai une diplopie , qu'on va donc m'opérer
et j'avais plusieurs questions : combien de temps d'arrêt de travail aurai_je ? combien de temps ne pourrais je pas conduire
je me retrouve en plein dilemme car je vais déménager et chercher du travail et je ne sais pas si il faut que j'attende la fin de l'été mais j'aurai surement un travail ou le faire pendant le déménagement ? merci

Portrait de Remh
J'aime 0

Bonjour,

Votre post date d'un an mais je tente quand même le coup !

J'ai 18 ans et en 2010 pendant l'été je me suis fait opérer d'un strabisme convergeant des deux yeux. J'ai mon strabisme depuis tout petit donc l'opération était pour l'esthétique et non pour la vision binoculaire (que je n'aurais jamais).

Le chirurgien a agit sur les muscles proches de mon nez, je ne connais pas leur nom précisément. Après l'opération c'était le bonheur, j'étais super content du résultat. Mon strabisme se voyait encore sous certains angles mais au moins j'arrivais mieux à regarder les gens en face et à m'accepter sur les photos.

Mais quelques mois après l'opération je me suis mis à voir double... J'ai aussi remarqué qu'en tournant les yeux à l'extrême vers la droite ou la gauche j'avais l'air d'avoir un strabisme divergeant. Cela s'explique du fait que par exemple en regardant à l'extrême droite, mon œil gauche ne va pas aussi loin que l'œil droit (car le muscle a été touché et donc mon œil se bloque et peut pas aller aussi loin que l'autre). De plus, quasiment 6 mois après l'opération, mes yeux sont toujours un peu rouge du côté du nez (ça se voit quand je regarde sur les côtés).

Maintenant je pense que je préfère vivre avec la diplopie plutôt que faire toucher mes yeux une fois de plus (et supporter une bonne anesthésie qui vous défonce bien comme il faut, ainsi que le réveil les yeux bandés plutôt traumatisant avec la peur du résultat). Je tremblais quand on m'a enlevé les bandages. Si j'avais un conseil à donner aux bigleux, c'est bien de rester comme ils sont et pas essayer de changer quoi que ce soit !

Je m'en sors bien avec la diplopie, même si des fois ça me déprime et j'ai le moral à zéro. Je me focalise sur l'image de gauche (vue par l'œil droit), ainsi je peux conduire, marcher, courir, etc... Dans une rue droite, j'ai l'impression d'être dans une rue en V.

Donc si au grand jamais vous pouvez me répondre et me décrire votre cas plus précisément (comment était votre strabisme à la base, était-il de naissance aussi ?) et surtout si après l'opération dont vous avez parlé votre diplopie est partie.

Merci.

Participez au sujet "diplopie et operation"