Portrait de l'auvergnate

tous les soirs vers 17h j'ai des difficultés à respirer je suis obligée d'aller chercher l'air très loin et c'est très difficile et fatigant .J'ai une sorte de boule au niveau de l'estomac
quand je me couche c'est pire et je n'arrive pas à dormir. On me dit que c'est de l'angoisse alors que je ne me sens pas angoissée
certains d'entre vous connaissent ils ce genre de symptome et pouvez vous me dire quoi faire? merci d'avance

Portrait de medecin.vulgaris
J'aime 0

Avant de mettre l'ensemble de ces symptômes sur le compte de l'angoisse du stress en général il est bon d'éliminer les problèmes pulmonaires ou plus précisément de l'appareil pulmonaire. C'est la raison pour laquelle vous devezavant tout effectuer des examens complémentaires éventuellement une I.R.M. pour éliminer une maladie organique. Par la suite quand tout est normal on peut alors envisager un problème psychologique voir psychosomatique.
Médecin de l'équipe Vulgaris

Portrait de fredon50
J'aime 0

l'auvergnate wrote:
tous les soirs vers 17h j'ai des difficultés à respirer je suis obligée d'aller chercher l'air très loin et c'est très difficile et fatigant .J'ai une sorte de boule au niveau de l'estomac
quand je me couche c'est pire et je n'arrive pas à dormir. On me dit que c'est de l'angoisse alors que je ne me sens pas angoissée
certains d'entre vous connaissent ils ce genre de symptome et pouvez vous me dire quoi faire? merci d'avance

Ce n'est pas grave, on a l'impression qu'on a jamais assez d'air nest-ce pas, ou bien que les poumons en auraient encore de besoin pour que se termine le cycle.....relaxez relaxez relaxez oui ceci est lié a l'anxiété même si vous croyez ne pas en souffrir, nous ne sommes pas conscients de tous nos états affectifs et nous pouvons donc avoir de tel symptomes psychosomatiques de tant en tant,êtes vous de nature a revoir vos souvenirs et ou les revivre, ou encore a subir du stress émotif et quoi encore,truc numéro un laisser échapper a votre vigilance cet état et puis amusez vous avec des amis, parler leur en même, une grosse partie du probleme est de toujours penser que nous sommes les seuls a vivre ces trucs la,,,,,riez en, et parlez en a des amis de confiance, faites vous donner des messages ou faite l'amour......ça passe toujours je vous le promets et la respiration est un réflexe innée de cervelet,bref vous n'arreterai pas de respirer,dac allez en paix.

Portrait de Aris
J'aime 0

Bonjour l'auvergnate,

Je suis entièrement d'accord avec la réponse de fredon. D'autant plus que si vous fixez votre pensée sur ce manque de respiration, si tous les jours à 17h., et le soir en vous couchant, vous vous demandez si cela va recommencer, c'est l'angoisse assurée d'avance ( votre "boule à l'estomac en est typiquement la preuve) et forcément.... le manque d'air est au rendez-vous!...

Cette situation est un cycle infernal, et la solution n'est pas toujours simple, mais essayez d'oublier par divers moyens de distractions, de travaux qui vous occupent la pensée... que 17h. est "le moment" où cela va vous arriver.

Ne vous focalisez plus sur votre état, je sais, c'est plus facile à dire quà mettre en pratique, mais je suis certaine que progressivement ce sera un mauvais souvenir

Bonne relaxation, courage.

Aris.

Participez au sujet "Difficultés à respirer"

Articles à lire concernant "Difficultés à respirer"

  • ... une exploration génétique, plus précisément génomique, à propos d'une éventuelle maladie neurologique, il est nécessaire de poser ... neuromusculaires sont de nature héréditaire. Une des difficultés du diagnostic consiste à établir si cette maladie neurologique ...
  • ... du cou et de la partie supérieure du tronc. Il serait dû à une dilatation des vaisseaux sanguins, et peut parfois s'accompagner de bouffées de chaleur ou de difficultés à respirer. La plupart du temps il est bénin, et est la ...
  • ... résultat d'absorption de fumée d'incendie ou faire suite à une exposition dans le cadre d'une profession, c'est le cas par exemple des ... et qui sont de type pulsatile. À cela s'associent des difficultés à respirer, des vertiges, une accélération du rythme ...