Portrait de odilejubila

Le Dr Martzolff peut-il m'expliqué la différence qu'il y a entre ces deux syndromes : le syndrome myofascial et la fibromyalgie.
En effet, mon médecin ne sait pas faire la différence quand je lui pose la question.
Merci d'avance à ce médecin qui j'espère me donnera la réponse en quelques mots, mêmes s'il n'a pas beaucoup le temps, car c'est très important pour moi et le traitement.

Portrait de cadeau682@videotron.ca
J'aime 0

Bonjour, ( je n ai pas les accents, desole)

J ai ete diagnostique en 2002 avec le syndrome myofascial chronique. Mes douleurs ont debute en 1999 et elle se situaient a ce moment la au niveau du cou, des machoires, mal aux dents, haut du dos, mal aux coudes et engourdissements des mains et tout cela accompagne d un autre diagnostic de fatigue chronique. Aujourd hui en 2016 mes douleurs s etendent maintenant en plus de ce qui est mentionne ci-haut au niveau lombaire cote droit, nerf sciatique a gauche, mal aux hanches, etc.... J ai mal partout. J ai tente plusieurs medicaments au debut du syndrome mais sans soulagement. Durant les 6 premieres annees, j ai consulte 2 chiropraticiens, vu 2 massotherapeuthes, j ai fait de la phyisiotherapie, vu un osteopathe et tout ca sans succes J ai egalement essaye 3 differents medicaments. Je vis donc avec de la douleur de facon permanente avec des pointes de douleurs et des periodes plus difficiles. J ai 52 ans, donc je vis avec ce syndrome depuis 17ans. C est assez decourageant car je me demande ce que j aurai l air quand j aurai 60 ans. Moi qui a ete tres sportive durant ma jeunesse, je trouve cela tres difficile. En plus, j ai ete opere pour les 2 tunnels carpiens en 2001 ainsi qu une hysterectomie, trois chirurgies en moins d un an. Je me demandais si justement si mon myofascial n a pas evolue vers de la fibromyalgie. Si vous pouvez me repondre, j apprecierais vraiment.

Portrait de cadeau682@videotron.ca
J'aime 0

Merci Dr. Richard pour les précisions au sujet de la différence entre le syndrome myofascial et la fibromyalgie car j'ai été diagnostiqué avec le syndrome myofascial il y a 17 ans et j'en ai 52. Vous avez mentionné que le syndrome myofascial était susceptible de s'accompagner d'une arthrose lombaire. Je crois que c'est mon cas car j'ai mal dans le bas du dos à droite depuis plusieurs années avec plus de douleurs par moment que d'autres. Je suis en crise depuis le mois de mars dernier et c'est pire depuis les 2 dernières semaines, le nerf sciatique est également affecté. La douleur irradiait jusque dans mon pied avec engourdissement de la petite orteille et fourmillement dans le pied. Ça prenait une bonne demie-heure au levé (après ma nuit) pour que je puisse m'asseoir sur une chaise car je ne pouvais m'endurer assise. J'ai pris Aleve durant 5 jours avec un soulagement au niveau du dos pour 3 jours mais la douleur est revenue à la quatrième journée malgré que je prenais toujours Aleve. J'ai pris une pause de ce médicament pour 5 jours et j'ai recommencé il y a deuxjour en le combinant avec 2 tylenol extra forts deux fois par jours. Ça a soulagé mon mal de dos mais pas la douleur au niveau du sciatique. Je vais savoir dans quelques jours si Aleve a vraiment aidé. J'ai également commencé des étirements depuis une semaine, ce qui semble aidé un peu car au moins la douleur ne descend plus au niveau du pied mais s'arrête au niveau de la cuisse. J'ai vu mon médecin la semaine dernière et il m'a dit qu'il y avait 4 pattern pour les douleurs et dos et d'après mes réponses à ses questions, j'étais un pattern 1 qui décrivait bien la douleur que j'ai.

Aussi, il y a 3 semaines, j'ai eu une douleur et de l'inflammation au niveau de l'os en haut de la joue du coté droit. J'ai cru à un début d'abcès, mais le tout s'est résorbé après 1 semaine. Es-ce que ça peut être relié au syndrome myofascial car c'est la première fois que ce genre de douleur m'arrivait.

Il y a deux ans, c'est le nerf fémoral qui m'a fait terriblement souffrir (encore le coté droit), je peux vous garantir que le nerf fémoral est beaucoup plus douloureux que le nerf sciatique.

J'ai remarqué que mon coté droit est plus affecté que mon coté gauche quand j'ai de la douleur.

Un article est paru la semaine dernière qui mentionnait que selon des recherches, pour ceux qui souffrent de fibromyalgie, que le tout serait relié à un problème dans les mains. Je ne peux pas indiquer exactement ce qu'ils en disaient car on m'a lu l'article et je ne me souviens exactement c'était quoi mais ça avait rapport avec quelques choses au niveau des mains.

Merci de prendre le temps de répondre. C'est apprécié

Portrait de Valatom
J'aime 0

D'après mon rhumatologue, je souffrirai d'une fibromyalgie. D'après mon neurologue, d'un syndrome myofacial. Voilà 20 ans que j'ai des douleurs tous les jours. J'ai pris du structoflex, prescrit par le rhumatologue. Puis il y a maintenant 15 jours, un rhumatologue que je consultais pour la première fois, m'expliqua que pour lui, je n'étais pas "dépressive" et que les malades de la fibromyalgie avait des bases de dépression. J'ai pris pendant des années des tonnes de nureflex par 4 en cas de crise... Il m'a donc prescrit du Ketum (génial pour la douleur, un vrai bonheur, (ça ne stoppe pas carrément la douleur mais ça la minimise sacrément), du diazépam, de la prednisone et du Lamictal qui est un anti-epileptique. Il dit que ce médicament aide pour les contractures musculaires. J'ai de très gros problèmes de sommeil, je prends donc aussi du Noctamide. J'ai aussi surélevé mon coussin parce que dormir la tête trop à plat augmente mes migraines et mes douleurs. Bref, un sacré cocktail de médicaments, qui m'a fait me demander s'il me prenait pour une star holywoodienne ^^ . Malgré tout ça, je dois bien avouer que c'est assez efficace, j'ai moins mal, je ne prends presque plus de Ketum (que je ne m'autorisais uniquement en cas de douleurs fortes), je passerai tout de même une IRM à la fin du mois (mon père étant décédé d'une tumeur au cerveau, j'aimerai être tranquille de ce côté là). Cela dit, ça ne change rien à mon état de fatigue chronique, que je crois être du à un syndrome prémenstruel (je suis en forme une semaine par mois), à voir donc avec ma gynécologue parce que cela modifie aussi ma personnalité, je suis à la limite de la misanthropie, je ne suis bien que seule chez moi, je ne supporte plus le bruit, j'ai une libido proche du pôle nord. Tout ça mis ensemble, c'est sans doute ce qui a orienté mon rhumatologue vers une fibromyalgie. Mais mes douleurs sont essentiellement axées au épaules, les bras, le cou, et la tête (comme si j'avais un casque de douleur de la nuque aux pommettes). Je poste ici, parce que je comprends vos douleurs, et votre ras-le-bol. Mais, il y a toujours un espoir ! Même si nous souffrons, il faut nous dire que d'autres ont des cancers, des maladies génétiques, le sida, toutes ces horribles maladies dont on meurt souvent. Nous souffrons, mais nous n'en mourrons pas. Et ça c'est quand même une chance. Je vous souhaite à tous du courage, sachez que nous sommes très nombreux avec ces mêmes problèmes, vous n'êtes pas seuls. Une excellente thérapie existe : le rire. Marrez-vous tout le temps, plaisantez ne prenez rien au sérieux. Ne regardez rien de ce qui pourrait vous stresser, j'ai arrêté les infos, je survole Google News ou twitter pour me tenir au courant, mais plus de journal d'information, je n'écoute que ce qui me fait rire (les grosses têtes par exemple). Croyez-moi, ça aide énormément. Je vous embrasse tous. Soyez combatifs, montrez à la maladie que c'est vous le chef, et qu'elle ne prendra pas le contrôle ni de votre mental, ni de votre physique.

Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli !
Victor Hugo

Portrait de Valatom
J'aime 0

Petite erreur : "Puis il y a maintenant 15 jours, un rhumatologue que je consultais pour la première fois" C'est un neurologue

Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli !
Victor Hugo

Portrait de Hejo
J'aime 0

Bonjour, Je suis une personne qui ne s'est jamais arrêtée devant les douleurs et heureusement car j'aurais vécue sur un lit toute ma vie et aujourd'hui rendue à 60 ans je peux vous dire que j'ai des douleurs qui partent de la racine des cheveux jusqu'aux ongles des orteils et cela en permanence jour et nuit. Ma vie n'est pas une vie mais un chemin de croix et il est plus facile de me demander les maladies que je n'ai pas que celles que j'ai mais je me suis battue et battue pour vivre.
Mon malheur a débuté dès ma naissance avec un handicap de côtes cervicales bilatérales excédentaires ce qui je crois m'a amené avec les années en plus de beaucoup d'autres maladies ainsi qu'une vingtaine d'opérations à cette retraite morbide. J'ai été opérée pour la première fois en 1982 du côté gauche pour enlever 2 côtes cervicales avant de paralyser complètement en urgence. Selon ce que j'ai analysée avec mon médecin (qui est chercheur en Fibromyalgie et autres) dit que la Fibromyalgie serait arrivée lorsque j'avais 17 ans (1975) ainsi que le syndrome myofacial cervical. J'ai subi une 2ième opération côté gauche cervicale pour enlever adhérences, calcaire, et 2 moignons qui avaient poussés à la place des côtes en 2001 et cette opération fut atroce et j'ai failli y laisser ma vie à 3 reprises. En 2004 une autre opération mais du côté droit cette fois-ci car les maux s'étaient déclenchés suite à l'opération de 2001 du côté gauche. En2012, encore une opération d'urgence et cette fois-ci ce sont les yeux. Je fais faire examiner mes yeux pour mes lunettes à tous les deux ans et cette fois-ci on me réfère à un chirurgien mais sois-disant sans urgence car un tunnel serait trop petit mais le jour où je rencontre le chirurgien il me dit après l'examen : ''Tu vas changer de salle car je dois t'opérer tout de suite en urgence sinon tu perds la vue d'une journée à l'autre''...et ce fut fait la même journée. Ensuite en 2014 arrêt obligatoire du travail à cause de mon mauvais état général mais je soupçonne avoir l'Apnée qui finalement je fais vérifier en 2015 et cela donne comme résultat Apnée du sommeil obstructive sévère et Apnée centrale très sévère et après avoir essayé toutes les machines possible étant donné l'état de toutes les parties de mon corps amochées ils n'ont pas encore trouvé. Pour suivre je commence à avoir des nodules qui apparaissent dans les seins (pas cancéreux mais à suivre) et un gros de 3cm sur la glande thyroïde dont je dois faire analyser en urgence demain. Ma question est : ''Est-ce que tout cela peut être inter relié ensemble et que ce soit le Syndrome du Défilé thoracique qui ait été le déclencheur de cette descente aux enfers médicalement parlant?
Vous me semblez avoir beaucoup de connaissances dans le domaine de la façon dont vous parlez alors j'aimerais beaucoup avoir votre opinion.

Portrait de Hejo
J'aime 0

Excusez-moi mais j'en ai tellement que j'ai omis de vous mentionner que j'ai aussi le Syndrome du colon irritable et je suis constipée depuis ma naissance, des polypes aux intestins que l'on opèrent tous les 2 ou 5 ans mais pas encore cancéreux et la dernière opération date de fin 2017. Merci de l'attention que vous porterez à ma demande. Hejo

Participez au sujet "Différence entre syndrome myofascial et fibromyalgie"