Portrait de axel

Bonjours,mon fils de 4 ans doit se faire placer des diabolos le 6 mars. Je voudrai savoir si l'un de vos enfants en a eu aussi comment c'est pass' l'intervention? Est ce qu'il une douleur aprés?Le medecin m'a dit que pendant quelques mois il ne fallait pas qu'il ait de l'eau dans les oreilles . Y a t-il quelque chose a lui mettre dans les oreilles pour eviter que l'eau rentre pendant ble bain?
Merci d'avance pour vos reponses.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Avez-vous visualisé la vidéo sur un pose de l'aérateur transtympanique qui se trouve dans la partie vidéo de l'encyclopédie médicale Vulgaris?

Néanmoins voici quelques indications à propos de l'otite séreuse, du yo-yo, de l'hypoacousie et de la surdité.

À l'arrière du tympan se trouve ce qu'on appelle l'oreille moyenne appelée également caisse du tympan. Il s'agit d'une cavité qui est physiologiquement autrement dit habituellement remplie d'air servant de caisse de résonance et permettant la transmission des sons. À ce niveau la chaîne des osselets peut vibrer normalement, c'est son rôle physiologique (normale) pour transmettre les sons.
L'oreille moyenne est tapissée, c'est-à-dire recouverte, d'une fine muqueuse ou si vous préférez d'un ensemble de petites cellules qui communiquent avec le fond de la gorge par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache. On trouve d'ailleurs les végétations que tout le monde connaît à l'endroit où la trompe d'Eustache débouche dans le rhinopharynx (vers le cavum).
Quand les végétations s'infectent, ce qui est fréquent chez l'enfant jeune, cette infection est susceptible d'atteindre également l'oreille moyenne par un mécanisme de contiguïté (à cause du voisinage de ces deux structures anatomiques). Dans ce cas survient une otite aiguë. Le traitement antibiotique intense prolongé c'est-à-dire au moins 10 jours est susceptible d'aboutir à une otite. Néanmoins quelquefois du pus se constitue à l'intérieur de l'oreille moyenne et il faut alors procéder à l'ouverture du tympan, que l'on appelle la paracentèse, afin d'évacuer le pus et guérir définitivement l'otite.
Dans certains cas le traitement antibiotique n'est pas assez long ce qui est assez fréquent ailleurs, ou bien il est prescrit sans avoir suffisamment contrôlé les tympans ne permettant pas à ceux-ci de guérir et à l'otite de continuer de progresser. Les spécialistes en O.R.L. et en pédiatrie disent que l'otite est uniquement refroidie, en attendant d'être guérie.
Dans ce cas l'inflammation de la trompe d'Eustache aboutit à son obstruction.
La muqueuse de l'oreille moyenne n'est plus ventilée par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache donc elle va s'épaissir et va sécréter un liquide visqueux qui est du mucus épais et gluant. Il s'agit alors de l'otite séreuse.
On va alors assister au remplissage de la caisse du tympan ce qui entraîne de conséquences fâcheuses. Tout d'abord la transmission convenable des sons se fait plus entraînant ce que l'on appelle une hypoacousie c'est-à-dire d'une diminution de la perception des sons. Ceci est généralement le premier signe révélateur de l'otite séreuse. D'autre part il peut survenir à ce moment-là une surinfection.
L'enfant va alors faire des otites à répétition pour lesquelles les antibiotiques ne sont plus efficaces, ou de moins en moins efficaces.
Pour confirmer l'otite séreuse il faut effectuer un examen (l'otoscopie) qui montre un tympan bombé et dépoli. Un autre examen : l'impédancemétrie permet d'apprécier la diminution de l'élasticité de la membrane du tympan ou membrane tympanique.
Dans ces conditions il faut rapidement enlever les végétations de l'enfant et aspirer la glu qui s'est constitué dans l'oreille.
il s'agit d'une intervention bénigne et qui est le plus souvent suffisante pour permettre à nouveau à la trompe d'Eustache de respirer et d'aboutir à la guérison de l'oreille de l'enfant.
Deuxièmement il est nécessaire d'éviter, quand cela est possible , la répétition des rhinopharyngites et des otites à répétition. La vaccinothérapie par voie orale permet de renforcer les défenses immunitaires de l'enfant le rendant ainsi moins sensible aux infections par le virus et par les bactéries.

Quand l'otite séreuse récidivent l'ORL va poser, après une anesthésie générale, à l'intérieur du tympan, dans son épaisseur, des petits appareils que l'on appelle yoyos ou diabolo ou aérateur transtympanique et qui sont de matière plastique. Ceux-ci ont la caractéristique de comporter un trou dans leur milieu permettant à l'oreille moyenne de respirer. Autrement dit les diabolos font communiquer le conduit auditif et l'oreille moyenne, rétablissant du même coup une pression identique sur les deux côtés du tympan ou les deux faces du tympan si vous préférez.
D'autre part cette communication permet également, en dehors de l'aération de la caisse, l'écoulement des liquides (sérosité, pus etc.).

L'enfant nécessite régulièrement une surveillance, car le trou d'aération du diabolo est susceptible s'obstruer quand la sécrétion de cérumen est importante entre autres. Quand l'otite séreuse et guérit le diabolo tombe de lui-même le plus souvent au bout de six à 12 mois. L'O.R.L. n'a plus qu'à les récupérer dans le conduit auditif, ils sont le plus souvent coincé dans du cérumen car il ne faut pas oublier qu'ils sont tous petits.
Le tympan quant à lui va cicatriser rapidement et il n'est pas nécessaire, ni recommandé d'ailleurs, de laisser les yo-yo en place plus de 12 à 18 mois. La cicatrisation de la perforation du tympan deviendrait alors un problème car beaucoup plus difficile.
Le port du diabolo impose de mettre des bouchons dans l'oreille au moment de la douche et du bain.
La piscine est contre-indiquée par contre les bains en eau de mer sont autorisés quant à eux.
L'otite séreuse est le plus souvent inaperçue. Généralement son dépistage se fait durant la scolarité car on remarque que l'enfant parle fort, fait répéter ce qu'on lui dit devient même agressif et présente quelquefois des troubles du langage plus rarement. Il faut que les parents surveillent l'audition de leur enfant essentiellement quand celui-ci a présenté des rhinopharyngites à répétition durant la première enfance ou bien des otites à répétition, voir les deux à la fois. Il ne faut pas attendre que l'enfant ait des difficultés scolaires ou bien des troubles du comportement pour faire ceci.
En effet, si rien n'est fait à ce moment-là, une otite séreuse est susceptible de se constituer et sans traitement il est possible de voir survenir des adhérences au niveau de la chaîne des osselets et de voir apparaître une surdité plus ou moins importante qui est susceptible de devenir constante.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de axel
J'aime 0

Cher monsieur, je vous remercie pour votre reponse. Celle-ci est trés claire,et elle comporte toutes les informations concernant la pose et l'utilité des diabolos. L'orl m'avait expliqué un peu mais pas avec autant de detail ce que je comprend vu le nombre de patients qu'il voit en une journée. Encore merci d'avoir pris le temps de me repondre.

Participez au sujet "diabolos"