Portrait de Invité

Sous insuline depuis un certain nombre d'années (Humalog et Lantus) suite à une opération du pancréas - 3 injections par jour, mon beau-père est actuellement suivi par une infirmière qui vient lui faire ses injections 3 fois par jour. Or, après contrôle glycémique, s'il s'avère qu'il est en hypoglycémie, elle prend la liberté de ne pas lui faire son injection d'insuline rapide. Etant moi-même diabétique depuis 29 ans, je suis un peu surprise par ces pratiques, car il m'a toujours été dit de ne louper aucune injection sous aucun prétexte, on peut diminuer la dose, certes, et se ressucrer en conséquence, mais ne pas l'éliminer !!!

Qu'en est-t-il réellement ?

Nous sommes géographiquement éloignés les uns des autres, ce qui ne nous permet pas de suivre cela de très prés.

Autre exemple désastreux (à mon sens) : lorsqu'il fait des hypo sévères (c'est le cas régulièrement), cette femme a vivement déconseillé à ma belle-mère de lui administrer du glucagen "il faut d'abord demander l'accord au médecin" !!! encore une initiative fantasque puisque le produit en question lui a déjà sauvé la vie plusieurs fois, j'ai fortement conseillé à ma belle-mère d'en avoir toujours dans son réfrigirateur.

Nous nous retrouvons donc avec une femme âgée, pleine de doutes, que faire ???

Merci pour une réponse rapide.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Je suis également diabetique DID depuis 30 ans, les médecin mon encore dit dernierement que meme en hypo il fallait d'abord ressucrer la personne et ensuite faire l'insuline mais en aucun cas annuler l'injection d'insuline. Le plus simple serait d'en parlé a votre endocrinologue afin que celui si explique a l'infirmiere son rôle

bonne chance avec l'infirmiere!!!!

Portrait de miaou
J'aime 0

Bonsoir,

si quelqu'un est en hypo, il est évident qu'il ne faut pas faire son injection d'insuline rapide, sachant que cette dernière atteint son effet maximale au bout de 20min. Il faut immédiatement lui donner 4 morceaux de sucres (équivaut à 15g) et en plus un sucre lent (farmer, céréales). Et lui interdire tout effort physique durant un petit moment. Refaire une glycémie au bout de 10min. Vous imaginez s'il est déjà inférieur aux normes et si en plus on lui administre de l'insuline, même s'il s'est re-sucrée entre temps ( cela ne servira à rien,puisque l'insuline va faire son travail) il est clair que ses glycémies ne vont que diminuer et là il y a un risque important de coma. Par contre la Lantus, qui elle agit au bout de 6h à 12h pourra être faite car à ce moment là il aura largement récupérée. Sachez qu'en cas il n'arrive plus à avaler, le fait de placer des morceaux de sucre entre la gencive et la joue est très efficace. En ce qui concerne l'injection de glucacon il faut s'assurer auprès de votre médecin, car cette dernière n'est faite qu'en cas d'hypoglycémie sévère avec risque de coma.

Participez au sujet "diabète insulino-dépendant"

Articles à lire concernant "diabète insulino-dépendant"