Portrait de mickye

Bonjour,

Nouvelle sur le forum, je vous indique la situation de mon mari.
Diabétique depuis février 2007, (diabète type 2 insulino dépendant) et conséquence d'une cirrhose hépatique (hépathite C), mon mari souffre depuis que son diabète a été diagnostiqué de douleurs aux pieds et aux jambes. Il prend 600 mg par jour (2 fois 300 mg). Les douleurs avaient eues l'air de s'être calmées mais elles ont repris depuis quelques jours. A lire les explications, j'hésite entre neuropathie et polynévrite. Il me parle de douleurs, de "coups de couteau" mais pas de perte de sensibilité. Malgré des massages quotidiens (1/4 heure chaque pied tous les soirs) avec crème spéciale et désinfection du moindre petit bobo, une activité physique intense (natation quotidienne, randonnées, ski au moins trois fois par semaine) et surtout une bonne alimentation et une régularité de son taux de glycémie, l'évolution positive est loin d'être au rendez-vous ... Elle l'était au début, mais il semble qu'il y ait une perte du pouvoir calmant du médicament.
Savez-vous ce que nous pouvons faire de plus ? Que devons-nous surveiller ? Avez-vous des remèdes de grand-mère ?

Il se bat contre 3 maladies graves et nous souhaiterions vraiment pouvoir améliorer son quotidien.

Merci pour vos réponses, je suis un peu désemparée.

Mickye

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Sans indiscrétions quelles sont les autres maladies ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Quote:
mon mari souffre depuis que son diabète a été diagnostiqué de douleurs aux pieds et aux jambes. Il prend 600 mg par jour (2 fois 300 mg).

De quels médicament s'agit-il ?

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de mickye
J'aime 0

Bonsoir,
Il est atteint d'une cirrhose elle-même engendrée par une hépatite C. Son hépatite et sa cirrhose sont stables depuis qu'elles ont été diagnostiquées il y a 11 ans.
Les 600 mg sont du Lyrica, (il avait essayé le Rivotril). Il prend aussi en cas de douleurs intenses (tous les jours pratiquement) de l'efferalgant mais il doit faire attention car du fait de sa cirrhose et de son hépatite, il n'a pas le droit aux médicaments !!
C'est pour ça que je demandais s'il existait des remèdes de grand-mère ou des massages à pratiquer d'une façon spéciale ... Bref, nous essayons toutes les suggestions.
Merci à vous.
J'attends vos infos
Mickye

Portrait de mickye
J'aime 0

J'ai oublié de dire que sa cirrhose ne pouvait pas être traitée médicalement ou "opérationnellement" car trop importante pour un traitement et pas assez importante pour une opération et que son hépatite ne pouvait pas être traitée non plus à cause de sa cirrhose et des effets secondaires trop lourds pour la cirrhose ...

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Je vous conseille d'essayer, si ce n'est pas déjà fait, grande dose de vitamine B, en injections également.

Je vous invite à lire le texte sur la névrite alcoolique et son traitement.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de mickye
J'aime 0

Merci pour vos réponses, il prend déjà de la vitamine B, à boire "Levocanyl". Mais il me dit qu'il oublie parfois. Nous allons surveiller ça de plus près.
Et je vais lire le texte que vous évoquez.
Merci beaucoup.
Mickye

Portrait de bianca1964
J'aime 0

Bonjour, je viens de recevoir un appel de mon père m'annonçant son hospitalisation à st Laurent du Var pour une cirrhose du foie. Je suis surprise, 70 ans, 110 KG, 1,78m, il ne boit pas d'alcool, diabétique et atteint de psoriasis, il est trés nerveux. Ces jambes ont doublées de volume 24 heures aprés son retour d' 1 mois de navigation. Pourquoi une cirrhose du foie quand on ne boit pas ?

Participez au sujet "Diabète et douleurs pieds/jambes"