Portrait de mariboss

Bonsoir, je suis Marie et mariée depuis 10 ans et avec mon mari on n’entretient plus une vie sexuel à cause des problèmes que je ne vais pas expliquer ici. Cependant nous nous sommes entendus lui et moi de rester ensemble pour le bien de notre fille. Nous souhaitons malgré tout faire une autre enfant mais pas par voir naturelle. C’est pour donner une sœur ou un frère à notre fille. J’ai entendu parler du don d’ovules en ukraine par exemple. Je n’ai pas consulté de gygy car je ne pense pas avoir de problème particulier. On peut faire ça pour nous làba ?

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Bonsoir marie. Je comprends un peu ton problème. Mais tu sais, il vrai que tu ne vois pas la nécessité de voir un gygy parce que tu pense n’avoir aucun problème. Par expérience personnelle, il faut rencontrer tout de même ton gygy. La clinique a besoin que tu présente un avis -conclusion de ton gynécologue confirmant l’absence de contre-indications pour la stimulation et que vous pouvez assumer la grossesse. Faut qu’on sache l’état actuel de ton endomètre car ça peut avoir changé après ton 1er accouchement. Dit –on souvent, on ne sait jamais. C’est pour s’assurer que tu ne cours aucun risque.

Portrait de mariboss
J'aime 0

Merci pour ta réponse, je comprends mieux à présent. J’ai cependant une crainte qui est tout à fait légitime. Au cas où je trouve donneuse, j’ai cette inquiétude que l’enfant qui en sera issu peut rencontrer des malformations ou autres anomalies. Je ne sais pas si quelqu’un a déjà rencontré une mésaventure pareille. Je sais que c’est triste mais ça peut malheureusement arriver. Supposons que la grossesse est positive de jumeaux qu’est ce qui se passe? Je ne souhaite pas avoir des jumeaux.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Marie, ils ont une base de donneuses de plus de 400 femmes 18 à 29 ans. Toutes ces donneuses sont saines. Autres choses d’après ce que je sais, elles doivent avoir un enfant bien sain. Tu vois qu’avec cette condition on sait déjà qu’elle a eu un enfant normal avant. Tu peux même les voir en photo et vidéo. Et tu as aussi les informations sur leur niveau d’étude. Et pour ta 2ème préoccupation, il y’a dans le contrat ce qu’on appelle réduction embryonnaire si la nécessité s’impose.

Portrait de milan22
J'aime 0

Merci pour votre compréhension ma grande. Nous ne voulons pas donner la vie à des bébé malades d'avance. Des êtres innocents qui n'ont pas demandé à naitre et qui se retrouverons malade à cause de l'égoïsme des parents. C'est pour cela que je pense aussi que la fiv do est une bonne solution. On m'a dit que cette procédure est plutôt compliqué chez nous en France. Je ne sais pas par où je vais commencer à chercher une clinique à l'étranger. Je compte sur vos discussions pour avoir des pistes. Merci et bonne soirée.

Portrait de mariboss
J'aime 0

Je ne te comprends pas très bien milan. Dois-je comprendre que tu souffres d’une maladie génétique que tu ne souhaite pas transmettre à ton enfant ? Pour moi personnellement, il ne s’agit pas d’une maladie venant de moi ni de mon mari. C’est juste que nous n’avons plus de rapport sexuels. Racontes nous plus en détail ton histoire s’il te plaît, ça peut permettre à certaines forumeuses de t’orienter. C’est vrai rien ne sert condamner notre progéniture si nous avons une maladie génétique. La médecine permet déjà de contourner cela.

Portrait de rorol
J'aime 0

Moi une question me vient en esprit en lisant milan. C’est de savoir si une maladie génétique peut se transmettre pendant la grossesse suite à une fiv do.

Participez au sujet "Deuxième enfant autrement"