Portrait de Aludra95
J'aime 0

Après quelques recherches, je tombe sur ce forum. je rencontre le même problème, alors que je n'ai aucun problème de santé par ailleurs, que tout va bien matériellement pour moi, et que je ne me sens pas dépressif.
Depuis quelques semaines, j'ai des envies incessantes d'uriner. Les examens n'on rien donné. Tout est ok. L'urologue m'a conseillé le yoga !!!en fait il ne savait pas quoi me dire.
Je vais creuser cette piste de la dépression, m^me si ça me parait bizarre. c'est vrai que je vis une déception amoureuse, ça a peut-être un lien.

Portrait de Aludra95
J'aime 0

Après quelques recherches, je tombe sur ce forum. je rencontre le même problème, alors que je n'ai aucun problème de santé par ailleurs, que tout va bien matériellement pour moi, et que je ne me sens pas dépressif.
Depuis quelques semaines, j'ai des envies incessantes d'uriner. Les examens n'on rien donné. Tout est ok. L'urologue m'a conseillé le yoga !!!en fait il ne savait pas quoi me dire.
Je vais creuser cette piste de la dépression, m^me si ça me parait bizarre. c'est vrai que je vis une déception amoureuse, ça a peut-être un lien.

Portrait de Aludra95
J'aime 0

Après quelques recherches, je tombe sur ce forum. je rencontre le même problème, alors que je n'ai aucun problème de santé par ailleurs, que tout va bien matériellement pour moi, et que je ne me sens pas dépressif.
Depuis quelques semaines, j'ai des envies incessantes d'uriner. Les examens n'on rien donné. Tout est ok. L'urologue m'a conseillé le yoga !!!en fait il ne savait pas quoi me dire.
Je vais creuser cette piste de la dépression, m^me si ça me parait bizarre. c'est vrai que je vis une déception amoureuse, ça a peut-être un lien.

Portrait de Tonio96
J'aime 0

Bonjour,

J'ai moi aussi un problème similaire, depuis plus de 3 ans j'ai une constante envie d'uriner et je sens continuellement ma vessie, plus ou moins fort selon le moment.

Du moment où je me réveille jusqu'à que je sois endormi j'ai continuellement cette douleur au niveau de la vessie et cette envie d'uriner , il n'y a que quand je suis endormi que je ne le sens pas et des fois cela peut m'empêcher de dormir quand c'est trop fort.

Je suis un homme de 22 ans et je n'ai pas d'autres soucis de santé.

J'ai été voir un urologue et testé pleins de médicaments de type alpha bloquants mais cela n'a rien changé. Finalement j'ai passé un examen urodynamique en avril qui a révélé une hypertonie urétrale et le médecin spécialisé après avoir écartés des pistes neurologiques, pense qu'il s'agit d'un syndrome douloureux pelvien et que je suis trop sensible et trop à l'écoute de cette "douleur".

J'ai commencé des séances de kinés mais je doute que cela m'aide et le médecin que j'avais vu me dirige vers des solutions alternatives pour gérer la douleur.

Elle avait l'air de penser que c'était peut être un problème de stress ou quelque chose que j'ai inconsciemment refoulé et qui me causait ces problèmes .

Je suis plutôt étonné car même si je sais que cela peut en effet être une raison et que j'admets volontiers que je suis plutôt une personne stressé, j'ai toujours bien géré mon stress et il me semble normal d'en éprouver et que ce n'est pas forcément une mauvaise chose en soit, surtout que quand ces symptômes sont apparues je me trouvais plutôt bien dans ma vie.

Ce médecin m'avait trouvé stressé du fait que je lui posais en effet beaucoup de questions , mais je trouve que c'est un peu la solution de facilité de dire qu'il y a une problème psy, et surtout d'en arriver à cette conclusion juste par que la personne concerné essaye de comprendre et de trouver une solution là où tous les médecins baissent les bras et sont incapables d'apporter un début de réponse .

Pour elle le fait que je posais beaucoup de questions révélait que j'ai tendance à vouloir tout contrôler et à être stressé .

J'admets que je le suis peut être un peu mais je trouve que c'est un raccourci très facile à faire , surtout que je trouve que je suis légitime dans mes interrogations.

A vrai dire aujourd'hui je me fiche totalement de savoir ce que c'est , je préférerais savoir mais si j'en suis débarrassé je m'en fiche pas mal ...

Est ce que mon cas vous parle ?

Je dois voir un hypnothérapeute et un psychologue comportementaliste qui m'a assurée qu'elle pouvait m'aider , entre temps je vais aussi avoir un appareil électrique neuro stimulant à tester, je pense en effet que le problème ne peut être traité qu'en attaquant sur plusieurs fronts en même temps et que cela ne peut pas être une mauvaise chose,

Qu'en pensez vous ? Savez vous si l'hypnose et le contact avec un psy comportementaliste peut aider et enfin me débarrasser de ce problème ?

Est ce que l'hypnose peut permettre de couper cette sur perception et sensibilité ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire mais je me pose bcp de questions et je ne sais pas quoi faire, ça me pourrit vraiment la vie et j'ai vraiment besoin de savoir que ce n'est pas quelque chose d'irreversible et qu'il existe une solution pour enfin pouvoir vivre normalement .

Merci encore pour vos retours

Pages

Participez au sujet "dépression masquée provoque troubles urinaires"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.