Portrait de misslady

je sais plus quoi faire, il me rabaisse tout le temps devant ses collègues-copains, je lui ai dit d'arrêter mais il continue quand-même lors la dernière visite au moins de février chez son collègue/meilleur-pote il a recommencé et je lui répondu " va te faire en...." et j'ai vexé la femme de son collègue qui disait des critiques derrière mon dos; j'ai quand même excuser en lui expliquant (marre de ses insultes/vulgarités, critiques méchantes; à bout de nerfs et fatigue de mon aménagement des week-end et fête de noël et nouvel an) . nous avons amménagés le 15 décembre; ils ont venus passés le week-end du 21/12matin au 23/12 au soir et ensuite du nouvel an (29/12 midi au 1er janvier après-midi) avec leurs 2 enfants 1 poulissons mal-elevé de 10 ans et une ado de 13ans vraiment adorable qui s'est fait disputer par son père (injustement et choquant de ses propos) la mère qui dit rien défend pas sa fille. père alcoolique raciste trouve trop drôle les insultes de pote/mère soumise. Moi dans les cartons pour aménagée dans chaque pièce de la maison aucune aide pour la cuisine, vaisselle, mettre et débarrasé la table sans de leurs parts. seule à tout faire et à geré mon emploi du temps; monter les meubles, les fils d'antenne de tv car mon conjoint incapable de des faire et se permets me critiquer. mon conjoint en dépréssion depuis douze jours et reprends son travail lundi 24 au soir car il a eu deux saisies de salaire de ses impôts 2006 en plus son 1/4 prévisionnel 300euros pour 2007 (1200 euros en trois fois dont 1 fois prélevé sur son compte bancaire ) et s'en prends à moi injustement en plus en trois il a bus sept litres de punch rhum à 40degré; un litre de volka en moins de quatre jours, j'ai refusé d'acheter une bouteille de patis. actuellement sous calmants pour dormir et pour calmer ses nerfs. besoin de soutien. merci de m'avoir lu.

Portrait de zetfy
J'aime 0

je ne sais pas vraiment quoi vous répondre pour vous aider.
je vois simplement que vous en souffrez beaucoup.
essayez de mettre les choses au clair avec lui et s'il ne change pas d'attitude alors pourquoi rester avec ?
l'amour fait beaucoup certes, mais le malheur n'est pas le synonyme de l'amour ne l'oubliez pas.
courage

Portrait de zetfy
J'aime 0

oui c'est sur vous vous êtes investie dans votre couple je comprends bien que ce n'est pas facile de dire stop.
c'est pourquoi je vous souhaite vraiment beaucoup de courage si vous avez cette décision à prendre mais j'espère bien évidemment que tout ça puisse s'arranger.
cordialement

Portrait de misslady
J'aime 0

Bonjour à tous, à ce jour; je suis heureuse de ma situation en temps q femme, j'ai quittée mon compagnon le 15/07/2008 ainsi le villageois qui me draguait. Depuis le 30/12/2008 j'ai fais la connaissance d'un nouveau fiancé et depuis ce jour tout va pour le mieux, nous avons beaucoup de points en communs ds toutes les domaines.
Merci à Zetfy.

Participez au sujet "dépression de mon conjoint"