Portrait de melina

bonjour
Suite à des problèmes dans ma famille, ma demi soeur de 11 ans va chez le psy (elle à sa dernière séance lundi). Depuis qu'elle va chez le psy, elle allait beaucoup mieux mais ces derniers temps, rien ne va plus. Je vous explique exactement ce qui s'est passé: il y a déjà plusieurs années, ma mère a divorcé de mon beau-père pour aller avec un autre homme et elle a eu la garde de ma demi soeur. Après le divorce, ma demi soeur (âgée de 7-8 ans à ce moment-là) avit déjà été voir un psy à cause du divorce. Après ses séances, elle allait mieux. Pendant ce temps ma mère était toujours avec l'homme pour qui elle avait quitté mon beau-père et ça se passait plutôt bien avec lui sauf que ma demi soeur ne l'acceptait pas trop. Il y a presque 3 ans, ma mère a quitté cet homme car elle avait une relation avec un autre homme. Un peu après que ma mère ait dit à ma demi soeur qu'elle sortait avec un autre homme, elle a recommencé à ne plus aller très bien. Elle parlait de mort, elle se sentait rejetté par tout le monde, elle disait que si elle n'était plus là, personne ne le remarquerait. Ma mère la emmené chez un psy qui a diagnostiqué une dépression avec des tendances suicidaires. Ces séances chez le psy lui avait fait vraiment du bien et ça se voyait (elle devenait un peu plus indépendante, elle faisait ses devoirs toute seule, elle avait de belles notes scolaire, elle n'était plus agressive,...). Maintenant, ça fait à peu près 15 jours que cet homme a quitté ma mère et depuis ce moment-là, ma demi soeur recommence à ne plus aller bien (elle ne veut plus aller à l'école, elle est agressive et méchante dans ses paroles,...). Pour moi, elle devrait retourné chez le psy mais ma mère n'est pas trop d'accord car ça coûte cher et chaque fois qu'il se passe quelque chose, il faut tout recommencé. Qu'en pensez-vous?

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Mélina

Certes la situation de ta demi soeur n est pas facile;il semblerait qu elle soit trés fragile
Chaque changement dans la vie de sa maman l affecte énormément car elle,tout ce qu elle voudrait c est vivre dans un foyer stable,ou elle se sentirait en sécurité,mais ca c est difficile

Elle a besoin d etre écoutée,besoin d etre aimée et rassurée!
Il faut beaucoup l entourer,l encourager et surtout ne pas la laisser seule quant elle se sent pas bien,il ne faut pas qu elle se renferme sur elle meme

SI le psy l a aidé ,alors c est sur qu il pourrait peut etre a nouveau lui etre utile!

Mais bon ,comme le dit ta maman c est cher,mais il faut prendre une décision, si elle reparle de suicide il faut agir

Le psychologue n est pas remboursé,par contre le mèdecin traitant pourra faire une lettre a un psychiatre( et les consultations seront remboursées)

Fait comprendre a ta petite soeur que tu l aime et que tu as besoin d elle,dis lui que de la voir malheureuse cela te rends tres triste et que tu préferes la voir sourire Dis lui que tu as besoin d elle
Fais lui comprendre que la vie n est jamais comme on voudrait qu elle soit ( je sais que ce ne sera pas facile)Un jour c est elle qui mènera sa vie comme elle le souhaite
TU as du courage Mélina et un grand coeur pour lancer un appel ici
Je ne sais pas si je t ai un petit peu aidée,tiens moi au courant de la suite des évenements
Bisous

Portrait de melina
J'aime 0

merci pour votre message
il m'a un peu aidé car je voulais parler à ma soeur mais je ne savais pas quoi lui dire. Je pense que je suis la seule personne à pouvoir lui parler car nous sommes assez proche l'une de l'autre. Moi-même, quand j'étais petite (4 ans), elle nous a abandonnée (moi et mes 2 autres soeurs) à l'école sans donné de nouvelles pendant 3 semaines. Le psy a dit à ma mère que si ma petite soeur avait des problèmes c'était en grosse partie de sa faute à elle (c'est en gros ce qu'elle a dit mais il y a tellement de problèmes dans la famille que ce serait un peu long à vous expliquer sauf si vous y tenez). Ma mère n'a pas encore pris conscience de la conséquence de ses actes. Je voudrais lui parler afin qu'elle comprenne que ce qu'elle fait a beaucoup de conséquences sur ma petite soeur (moi, à 21 ans, ça ne me fait plus rien) et qu'elle arrête de ne penser qu'à elle mais qu'elle pense un peu aux autres, mais je ne veux pas lui faire de la peine. Pouvez-vous m'aider encore un peu? Ca fait du bien d'en parler à quelqu'un (même si j'en parle avec mon mari mais ce n'est pas la même chose).
Merci encore à vous.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Mélina,je ne sais pas si le fait de parler a ta mère pourrait arranger les choses
Il y a des mères qui par leurs actes ou leurs paroles font du mal a leurs enfants,en discutant avec elles ,certaines prendront conscience de leurs erreurs et d autres penseront qu elle n ont rien a se repprocher

Ces erreurs qu elles ont comises restent marquées sur leurs enfants d une facon indélébile

Si le psy a déja parlé a ta mère de sa responsabilité ,alors elle sait déja a quoi s en tenir,peut etre que tu devrais la voir seule et lui faire part de tes craintes,que tu as peur que ta petite soeur passe a l acte et se suici...Pardon de ne pas écrire le mot en entier,mais je n aime pas l écrire
Peut etre que cela la fera réagir,mais peut etre aussi qu elle dédramatisera en disant que ce ne sont que des mots et que ta soeur n est pas capable de se faire du mal

Pourtant si déja elle parle de mort, c est un appel au secours

Tu es la seule a savoir si ta mère est capable de lui dire qu elle l aime et qu elle tient énormément a elle! Car elle a besoin de se sentir aimée

Si elle est d accord pour intervenir aupres de ta soeur ca pourrait
l aider ( ce serait bien que tu sois la pour entendre ce qu elle lui dira mais peut etre que cette mère ne voudra mème pas intervenir par égoisme,pourtant il s agit de la vie de sa propre fille!)

Je souhaite de tout coeur que ta soeur voit le bout du tunnel et toi aussi,on dit que derriere les nuages le soleil brille toujours!

litleheart a ton service

Portrait de Nicolas
J'aime 0

Bonsoir , je me permet d intervenir sur le post precedent qui resume l appel au secours de votre soeur.Son appel au secours doit etre pris au serieux et ne doit absolument pas etre negliger, si elle doit reconsulter un pedopsychiatre qu ' elle le fasse meme si cela engendre des frais, de plus connaissez vous les CMP ( centre medico psychologique ) qui sont present dans toutes les villes , et la les consultations avec un psychiatre , psychologue sont entierement gratuites. Donc j encourage vivement votre soeur aconsulter rapidement.Je vous souhaite bon courrage malgres toutes les epreuves que vous subisez

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour!
j'ai 15 ans et depuis toujours je ressens un mal etre interieur.
seulement depuis 2 ans il me prend des crises de spasmophilie(angoisse),de la dépression,des envies suicidaires et depuis peu de l'insomnie.j'ai consulté un psy,un médecin,un homéopathe et meme un spétialiste en médecine chinoise:rien ne marche!
j'ai eu plusieurs traitements homéopathique et meme avant cela un traitement médical( que j'ai du arréter car la psy que je consultais ne voulait pas que j'avale ce genre de cachets à mon age).......
je suis vide,je n'ai envie de rien,les séances chez le psy ont été bénéfiques sur le coup mais comme je l'ai lu dans certains témoignages :tout reviens ou la moindre goutte d'eau fait déborder le vase!les séances sont d'autant plus cheres que ma psy a juger que je n'avais plus besoin d'elle....ce matin j'ai replongé ma mere assez embété par ce que je juge etre"mes bétises" a appellé la psy des dizaine de fois mais rien à faire le téléphone ne décrochait pas....je me retrouve donc à ce moment précis seule chez moi désespérrée,en larmes,perdue,avec des envies trés noirs et le besoin de me scarifiée.
ce qui est pour moi je pense une des causes de mes souffrances intérieures est le comportement de mon pere ,mes problemes familliaux,et surtout un besoin énorme de NE PLUS JAMAIS POSER LES PIEDS AU LYCEE!je ne supporte plsu les gens,les profs,tout le monde,je me rend malade à la simple idée de m'y rendre.j'ai bien rencontré la cpe de mon lycéé et vous savez ce qu'elle m'a répondue?"l'année prochaine ça ira mieu! mais si tu veux venir me parler n'hésite pas"pour moi cette réponse était totallement a coté de la plaque......elle envisage que je puisse rester dans ce lycéé que je déteste tant mais je seche les cours souvent et je pense bien changer de lycéé le seul probleme c'est que l'on est au mois de janvier et que je pourrais partir seulement en septembre!!!!
une question:
peut on prendre des cours par correspondance et arrété les cours en cours d'année?
surtout que je n'ai 16 ans que dans 2 mois.....

que dois je faire?

avez vous des témoignages ou des informations sur ce genre de cours et de situaton?

merci beaucoup à tout le monde et désolé de vous embéter avec mes problemes....

Participez au sujet "dépression avec tendances suicidaires"