Portrait de FRETIA

Bonjours à tous, j'ai 27 ans et j'ai fait 5 fauuses couches sur deux ans, le coeur s'arrête de battre vers 10 semaines, donc 5 curetages sous AG.
J'ai réalisé tous les examens possibles et tout est normal on me dit "s'est faute à pas de chance". Depuis ma dernière fauuse couche e n octobre, ma meuilleure amie ainsi que ma soeur sont enceinte. Je suis très contentes pour elles mais ca me fait également très mal.
Depuis plusieurs semaine, je pleure beaucoup et souvent pour pas grand chose, je suis très fatiguée, que je dorme 5h ou 12h, s'est pareil, je me sens exténué, dès que je m'asseois j'ai envie de dormir. Je suis cernée, je me trouve hideuse. Je n'ai plus de gout, je ne fait plus de sport. Je me disais que s'étais passagé que cela devait être due au manque de soleil à mes fausse couche mais que ca allé passer. Jusqu'à ce que l'une de mes collègue me dise que j'étais tombé dans lea dépression, ce à quoi j'ai répondu "dépressive, moi jamais" surtout que je sortais beaucoup et que j'étais toujours souriante. Finallement je me pose me pose la question, suis vraiment tombé dans la dépression? Ce mot me fait peur et on se dit les autres oui mais quand même pas moi. AIDEZ MOI S IL VOUS PLAIT A ME SORTIR DE CET ETAT QUI ME BOUFFE

Portrait de Aris
J'aime 0

Bonjour Fretia,

Ce que vous avez subi et que vous vivez actuellement n'est pas facile du tout à supporter, à surmonter. Cette situation pénible dans laquelle vous vous retrouvez peut effectivement vous amener à un début de dépression qui est en fait un état réactionnel face aux évènements douloureux auxquels vous tentez de réagir.

Les principaux traits de la dépression sont à la fois psychiques( tristesse, manque de motivation, anxiété, auto-dépréciation,...) et physiques( insomnie, manque d'appétit, fatigue, maux de tête,...)

Le fait de vous poser la question si vous êtes dépressive ou non, et le fait de demander de l'aide est de votre part une attitude très positive. Vous ne devez pas avoir peur de ce mot, le mieux est de l'accepter sans paniquer, mais n'essayez pas de vous en sortir toute seule, allez voir un médecin(même votre médecin de famille) et expliquez-lui votre état, il sera à votre écoute( vous verrez que c'est important pour vous, que l'on vous écoute et que l'on vous comprenne), et il vous aidera par des moyens différents.

Vous avez fait preuve de courage en vous exposant sur ce forum, continuez dans cette voie mais plus seule cette fois.

Je vous souhaite du courage et tenez nous au courant si vous en ressentez l'envie.

Cordialement.

Aris.

Portrait de filou7
J'aime 0

Bonjour Freita,

Votre comportement et ce que vous ressentez est tout à fait compréhensif. Cela étant, il faut rester courageuse et essayer de reprendre le dessus; je sais que c'est facile à dire mais il faut que votre mari ou conjoint vous épaule un maximum ainsi que votre famille.
Par ailleurs, le fait de se focaliser sur la grossesse ou l'envie d'avoir un enfant exerce une pression sur l'inconscient qui fait qu'il y a un blocage à un moment donné.
Si les médecins vous ont dit que tout était normal, il n'y a pas de raison pour que vous n'ayez pas d'enfant.
Reprenez peut-être le sport, cela vous fera certainement du bien et essayer de faire un petit babin dans quelques mois sans trop y penser.

Grosses bises et courage.

Participez au sujet "Depression après 5 fausses couches"