Portrait de santi
J'aime 0

titiana wrote:
dans mon cas les medecins sont de l'avis que c'est un probleme de gras stress , tous les examens medicaux on ete fait et tous sont normaux, le stress efectivement detruit beaucoup de choses dans l'organisme de l'etre humain.
A bientot

Ouais......L expérience me fait dire que le stress a souvent bon dos et
rend bien service aux médecins lorsque ceux-ci ne peuvent répondre à notre demande
L'année dernière je suis resté plusieurs mois sous anti-dépresseurs
et anxyolitiques suite à un gros coup de déprime
Je n'étais plus stressé :)..... Mais ça me grattait quand même

Portrait de tzaphkiel
J'aime 0

Bonjour,

Découvert par un médecin sud-africain, il s’agirait d'une inflammation des terminaisons du nerf Coraco-Brachial.
Le phénomène de démangeaisons serait exacerbé par l'exposition au soleil.
Le symptôme est une (très) forte démangeaison de l'avant-bras réveillant parfois le patient pendant son sommeil !

La solution serait un changement de positionnement quotidien du bras (travail, repos, ...) et une intervention d'ostéopathe/kiné pour décoincer le coup et la zone d'insertion de ce nerf...

definition-coraco-brachial

Je ne re-tombe malheureusement pas sur les référence ou un article le mentionnant...

Portrait de claudinet
J'aime 0

il s'agit du défilé thoraco-brachial= noeud de nerfs et croisement de vaisseaux sanguins, effectivement une piste sérieuse à suivre!
merci à tzaphkiel

Portrait de silver84
J'aime 0

Finalement claudinet pourrait avoir mis "le doigt" dessus...

Ces dernières informations pourraient être une bonne nouvelle pour mon épouse (actuellement, pour soulager ses démangeaisons elle utilise : huile essentielle de camomille, lavande aspic, de l'huile macération de millepertuis et le LIKIPAR qu'utilise santi et quand le seuil devient insupportable, le classique : des gels glacés sortant du congélo :( :( ).
[vermifuge = 0, dans son cas]

Dans le sens de vos dernières infos, j'ai trouvé ce vieux lien (2003) en anglais, cherchez le post de Susanna, il semble d'actualité (je l'ai repris plus bas) :

http://www.medhelp.org/posts/Dermatology/Severe-Itching-on-arms/show/241701

Je donne toutes ces infos à mon épouse qui va prendre un RDV avec son ostéopathe en lui transmettant ces informations.

J'ai aussi trouvé ceci :

http://www.somasimple.com/forums/showthread.php?t=719

http://www.somasimple.com/forums/showthread.php?t=794

un exemple de recherche en anglais sur google :

======================
inflammation nerve "thoracic outlet" sun itching arm
======================

on peut ajouter ceci :

======================
"south africa" osteopath
======================

Etc.

Hope this help...

Edit :

Si j'ai bien compris vos misères pourraient se nommer , en anglais :

Brachioradial Pruritus (et là il y a un paquet de posts de gens dans la même galère :( )

Et au lieu de osteopath, il doit falloir plutôt chercher "chiropractor" (?) :)
(mon anglais n'est pas terrible)

Venant de liens anglais, voici ma moisson du jour (positive, j'ai "oublié" le reste...) :

============================
...
Brachioradial Pruritus

It's called brachioradial pruritus. Occurs mostly in summer months. May be phototoxic condition (sun) and/or cervical spine. Nerve damage has occurred. Neurontin often used. Look it up on google Scholar. Lots of information about it.

by venus59101, May 06, 2009 10:45PM
I'm a 38 year old female and have been suffering for about 6 years. I've also thought of cutting off my arm, but was afraid I'd have phantom itch. I started going to a chiropractor for something else and after about 2 months, my arms stopped itching for about a year and a half. I recently rehurt my back and my arms started itching again. They have since calmed, since I still go to the chiropractor. It's worth a try!

by Susanna, Sep 10, 2003 12:00AM
I am a 47 y.o. athletic female who has the stinging, prickly, itch on my arms for a year now. Luckily, I found a solution! It started on my right shoulder and gradually (over 6 months) spread to my left shoulder and both forearms. I couldn't sleep well, had scabs from itching, and lived in ice packs. The dermatologist gave me several creams which only relieved the stinging itch temporarily. I was getting extremely irritable...nothing seemed to help except ice. The dermatologist finally diagnosed me with brachial-radial puritis, and told me to stay out of the sun. That didn't help either. I went on line and found 2 articles, both which stated that a compressed nerve could possibly be causing the symptoms, and that some people obtained relief with chiropractic care. I had an MRI which showed 2 slightly bulging cervical disks. I immediately made an appointment with a chiropractor and the symptoms began to resolve immediatley--the same day. I have never used ice packs since! All symptoms were gone within 2 weeks. I also decided to get massages weekly to relax my shoulder muscles. Presently, I see the chiropractor once every 1-2 months for maintenance. I also reduced my weight-lifting to keep my neck and shoulder muscles more relaxed. I highly recommend the chiro care and stick with it!

Other :
Going again for MRI next week. It went away for over 10 years after I stopped drinking coffee. An acupuncturist claimed there was something in the coffee bean (nothing to do with caffeine
...
============================

Désolé si certains d'entre vous trouvent ce post trop long, mais je veux absolument trouver, pour mon épouse, une solution a cette vacherie qui lui pourrie parfois la vie (il semble que, chez nous, vos problèmes ressemblent à une maladie orpheline et bien sur coté U.S....)

Portrait de santi
J'aime 0

oups, je savais bien que j'aurais dû travailler un peu plus mon anglais à l'école.....Je comprends pas tout mais la piste est intéressante
Tiens nous au courant des résultats avec l'osthéo

Portrait de babychou94
J'aime 0

Pour info, en acupuncture, les médians passant sur les bras correspondent aux organes des poumons, intestins, foie et estomac. Pensez à une accumulation de toxines. Nous sommes en automne et c'est la période propice pour tétoxifier son organisme. Je suis dans le même cas que vous tous et j'ai commencé l'acupuncture pour aider à rétablir l'équilibre entre le yin et le yang afin que mon organisme puisse éliminer au mieux toute la "crasse" accumulée. Je prends aussi de la gentiane en infusion à raison de 4 à 5 grandes tasses par jour. Enfin le soir avant d'aller me coucher (en priant qu'aucune séance de démangeaison/grattage ne vienne me réveiler) je me bois une CS de 'l'elixir du Suédois" de Maria Treben. C'est un tonique/digestif/purgatif. Franchement, je commence à sentir une nette amélioration (je souffre de ce problème depuis 1 mois 1/2 maintenant). J'ai toujours quelques démageaisons en journée mais rien à voir avec mon état initial. J'ai aussi supprimé tout ce qui est thé, café et chocolat (3 toxiques pour l'organisme). Je vous en dirais plus ultérieurement. je croise les doigts pour faire une croix définitive sdur ce problème "usant" physiquement, nerveusement et moralement. Bon courage à tous.

Portrait de bournac
J'aime 0

les savons, des fois sont trop fort pour certaine Peau, changé de savon.

Portrait de Tataude
J'aime 0

Bonjour à tous les concernés par les démangeaisons localisées. C'est vrai que c'est bon de ne pas se sentir seul dans ces cas-là. Pour ma part, cette horreur a démarré en septembre 2008. (entre le 20 et le 25) Depuis, à 3 jours près, ça a recommencé dans la même semaine. Ce truc rend dingue et je crois avoir passé 6 mois de ma vie à chercher ce que cela peut-être. Les toubibs ? Y savent pas, ou alors, ils disent n'importe quelle connerie et ne font que prescrire des pommades et autres anti-allergiques qui ne servent à rien. Mais finalement, ma dermato a admis être dans le flou total. Je peux toutefois affirmer que ce problème n'a rien à voir avec le psoriasis (je souffre également de cette saleté depuis 6 ans.) Le pso ne se manifeste pas à date régulière...et surtout, ne se présente pas de cette manière. En outre, la sensation de ces démangeaisons - que j'ai sur les 2 bras de façon très symétrique - s'apparente à une brûlure et une piqûre. Rien à voir avec les démangeaisons "conventionnelles" ou celles du le pso. D'autant que le mien ne me démange pas. J'ai aussi pensé à une piqûre d'insecte suite à un de mes voyages, mais là encore, rien dans les analyses de sang. Je crois avoir essayé tous les produits sensés calmer ce genre de choses : lotion, homéopathie, fleurs de Bach, aloé vera pilules pour les nerfs, huiles essentielles, pommades contre la galle (!) J'ai avalé tous les antihistaminiques existants, j'ai fait de l'acupuncture (30 séances), je suis allé à la mer morte, j'ai même été voir une guérisseuse...A part l'eau de Javel, j'ai tout testé. Donc, comme pour la plupart d'entre vous, je carbure à l'alcool pure (sur la peau !) et aux pack congelés ; les 2 seuls trucs qui calment un peu. Mais je ne baisse pas les bras ; je vais m'occuper de la période de démarrage des symptômes, le mois de septembre, et de ses caractéristiques (pollen) de ses influences possibles et diverses sur notre métabolisme. Il pourrait peut-être s'agir d'une carence en vitamine quelconque qui se manifeste à la fin de l'été pour certaines personnes. Je ne crois pas trop au lien avec le soleil. Quand on est allergique au soleil, c'est juste après l'exposition que les problèmes se manifestent. En outre, pour ma part, le cauchemar s'arrête au printemps, lorsque le soleil se refait plus présent. En attendant de solutionner ce mystère, je vais aller me procurer ce Likipar qui semble faire un peu d'effet. En attendant, je souhaite bon courage à tous les "gratouillons (onnes) !...

Portrait de claudinet
J'aime 0

bonjour Tataude,
ta description est tout à fait juste, c'est,moi qui ai écrit le tout premier article concernant ces démangeaisons!
Comme je l'ai souvent écrit, seuls les packs mis au réfrigérateur, l'eau très froide et le LIPIKAR font un peu d'effets.
Actuellement, je pense beaucoup à mes différentes positions dans le fauteuil en regardant la T.V
Dans une certaine position, le dos courbé à gauche, les brûlures commencent à l'avant-bras droit ( brûlures aussi fortes qu'une cigarette posée sur la peau; de l'autre côté.....brûlures sur l'avant-bras gauche....
En conduisant, le dos bien droit sur le dossier du siège, des brûlures symétriques apparaissent aux 2 avants-bras!!! je cherche, je cherche.....moi aussi j'ai du psoriasis ( petite tache à la jambe droite) je pense aussi au parapsoriasis....
En effet, les médecins capitulent devant ces phénomènes étranges.....
la nuit, je dors bien, si je change de côté, parfois, un avant-bras me brûle jusqu'à me réveiller.... vite salle de bain et eau très froide....ou pack sur cet avant-bras...espérons qu'un lecteur trouve la solution....
salutations à tous

Portrait de Tataude
J'aime 0

Bonjour à tous. La piste évoquée par Tzaphkiel me semble digne d'intérêt. J'ai souvent pensé à cette possibilité de nerf coincé, mais sans savoir par où commencer tant le sujet "nerfs" est vaste. Concernant l'époque du déclenchement des hostilités - fin de l'été pour la plupart d'entre nous - j'ai cherché du côté des pollens en activité à ce moment là sans réponses probantes si ce n'est le problème de l'ambroisie. Or, cette plante génère plutôt des allergies respiratoires et parfois de l'urticaire, mais rien à voir avec notre mystérieuse gratouille. J'ai remarqué également que la nuit, la plus grosse crise me réveille 8 fois sur 10 à la même heure, soit à 2h00 et démarre toujours au bras gauche. Les manifestations semblent suivre un cycle très spécifique. Je vais commencé à noter ce genre de détails. J'ai commencé le Lipikar, un combattant de plus dans mon armée ! J'attends de voir...La médecine n'a ni explication ni solution quant à cette pathologie. Et je ne crois pas que les labos de recherche soient prêts à claquer des millions pour des démangeaisons...Dès lors, il serait peut-être utile de former une association, ou un groupement pour comparer nos "profils" et établir une sorte de fiche signalétique de chacun d'entre nous, ce qui permettrait peut-être de mettre en évidence le détail commun ou l'élément responsable ; car il y a bien une raison à ça. Bref, quand je ne dors pas la nuit, j'imagine des plans ; je veux savoir ce que c'est que cette horreur, et surtout, j'aimerais que ça s'arrête. Je compatis très sincèrement avec les personnes qui subissent ce truc depuis tellement d'années. Je suis très admirative de leur courage. Je vous souhaite à toutes et tous une douce journée...

Portrait de santi
J'aime 0

salut Tataude et bienvenue au club qui (malheureusement s'agrandi)
Tu as tout à fait bien décrit les symptômes de notre mal et comme toi
j'aimerais vraiment trouver la solution.
Cette année, j'avais l'impression que ça se passait mieux (le likipar semble me faire de l'effet) mais depuis quelques jours ça recommence et nouveauté : la journée ! (alors que d'habitude c'est la nuit)
Très élégant au boulot quand un collègue te parle et que tu lui réponds en te grattant comme un junkie en manque......

Tu abordes une nouvelle piste avec les pollens, et surtout une carence en vitamine
Cette remarque m'a soudain rappelé une conversation que j'avais eu il y a très longtemps avec une femme un peu "guérisseuse" sur les bords qui m'avait parlé de carence en vitamine D, celle-ci se fixant par le soleil ou un truc dans le genre (je garantis par l'explication, je fais ça de mémoire) Il faut que je creuse le truc

ALLez, gardarem lou moral, on va bien finir par y arriver

Portrait de silver84
J'aime 0

Bonsoir,

Des news "potentiellement importantes" car positives, je vais y revenir plus bas.
Après tant de galères, il serait dommage de ne pas tenter de saisir cette "option" ;)

Piqure de rappel (historique de Mme) :
==============================

Cela concerne mon épouse (Suisse) qui, comme vous, du jour au lendemain (mais pas n'importe quand), s'est mise à se "gratter" (le gratter est entre guillemets, car quand je vois la violence "d'automutilation" que cela pourrait atteindre :(!!! )

Le contexte "provocateur/déclencheur": maison (secondaire) familiale sur une dune, en bordure de méditerranée; tous les W.E. (étendus) de fin Avril à fin septembre... Bien sur, c'est SURTOUT la période du "plein" SOLEIL et cela commence lors du "séjour longue durée", les vacances, fin Juillet/début Aout jusqu'au début d'année suivante !!!
(Chacun a surement ses "modulations", selon son exposition/climat/tolérance/personnalité...)

Les "soins/traitements" (historique) :
=============================

Comme pour nombre d'entre vous, "la médecine est une science; mais son exercice est un art" !

Etrangement ;) un médecin, dès le début de ses problèmes/vacheries, lui avait suggéré de l Oenobiol solaire (ensuite "intensif hydratant... )

Donc :

Oenobiol solaire (le prix peut varier de 30/50 pour cent, selon les pharmacies etc...)
Huile essentielle de Menthe poivrée
Huile essentielle de Lavande Aspic
Huile essentielle de Millepertuis

Cette année elle a rajouté :
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Huile essentielle de camomille (très bien)

et, selon les conseils du forum (Santi) :
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Lipikar, bien aussi, mais insuffisant quand les démangeaisons sont violentes !

Commentaire :
==========
Elle allait mieux, les crises étaient surtout moins violentes depuis que nous ne somme plus régulièrement en bord de mer (presque plus d'exposition au soleil).

Bon, maintenant le "miracle" (?) :
=========================
S'il n y a plus de souffrance (cela semble être le cas), pour elle c'est "miraculeux"

Mon épouse est allée deux fois chez l'ostéo; elle lui a soumis les documents (de ce forum) l'ostéo à été très surpris (il ne connaissait pas ce problème et cette "solution").
Il y a donc eu une première séance chez l'ostéopathe, pas trop concluante, si ce n'est que les démangeaisons sont descendus sur le bas des avant bras; puis 3 semaines plus tard, une deuxième séance et quelques jours après, plus de démangeaisons (pourvu que ça dure...) !

Il me semble que cela peut être un gros, gros espoir !?
(Ne pas vous décourager, il faudra peut être aller chez plusieurs ostéopathes avant de trouver "le bon")

J'espère que cela pourra vous aider ("hope this help")
[Oups ! Que de place occupée par cette réponse :( ]

Bon courage à tous.

Edit : "nettoyage" de mon message pour essayer de le rendre plus lisible ;)

Portrait de santi
J'aime 0

Merci pour l'info et j'espère vraiment pour ton épouse que le problème est réglé
Il me reste à trouver un bon osthéo

Portrait de laurent1
J'aime 0

Bonjours a tous
j'ai attrapé les demangeaisons il y a environs 1 mois et demi , entre deux j'ai vue une émission sur france 2 , c'etait a propos des demangeaisons des avant bras , ils disait que c'est parce qu'on a perdu la protection, ils préconises de se lavé avec du gel douche pour bébé sans savon , sa fait quinze jours que je me lave avec , et les demangeaison on fortement diminué , plus de réveille la nuit sa fait du bien.
éssayer sa ne coute rien, pour moi sa marche, pourquoi sa ne marcherait pas pour vous.
Cordialement Laurent

Portrait de silver84
J'aime 0

laurent1 wrote:
...
éssayer sa ne coute rien, pour moi sa marche, pourquoi sa ne marcherait pas pour vous....

Tu penses bien que cela aussi a été essayé quand on a cette saloperie depuis des années; comme tu le dis, pour toi ça marche car ce ne semble pas être lié à une forte exposition au soleil (il y a un mois 1/2 c'était fin septembre, le soleil violent c'est en juillet/aout).

@santi : pourvu que ça dure... elle ne se gratte plus et toi, ou en es tu ?

Portrait de laurent1
J'aime 0

bonjour
pour moi ca ma gratter moins au niveau des avants bras , mais une pointe de démangeaison est apparu au dessus du coude gauche alors que faire ???

Portrait de silver84
J'aime 0

laurent1 wrote:
... alors que faire ???

Commencer par lire tout ce qui est au dessus dans ce sujet (?)

Portrait de alan62000
J'aime 0

Bonjour à tous , voila depuis environ 15 jours j'ai des plaques rouges , sa a commencé sur les bras , j'ai commencer a gratter et plus je gratter plus sa s'eparpiller , je commence a en avoir sur le ventre , quelque une sont apparu sur les jambes , sur le coup , et je sans que mon visages commence a etre attaquer , j'essai de pas gratter mais ces horribles sa brule sa m'empeche de me concentrer , je suis actuelement a la recherche d'un emploi , je suis aussi en train de passer le permi , et je n'arrive plus a me concentrer pour tous cela , je suis trop enerver , sur la defensive , faut meme pas me parler je n'arrive plus a etre a l'ecoute des gens , je ne me reconais plus . Je sans que peau et seche , ma mere pense a de l'exema , comme quand j'etait ado , mais quand meme a 25 ans je penser m'en etre debarraser . Je pense peut etre le passage a l'hiver et donc le changement de temperature , temperature humide , ferais que ces plaques appararaisse , mais pourquoi maintenant , alors que sa fait bien 10 ans que je n'ai plus eu de probleme de peaux . Je me douche environ 4 fois par jour , sa me soulage peut etre 30 min , et les demangeaison recommence , au moment ou je vous parle mais bras me brule, mon visage et sec , je comprend pas comment sa peut arriver je n'ai rien changer a mes habitudes . Seul difference la venu d'un chaton il ya quelque semaines , et le changement de temperature , j'ai bien tous lu chacun de vos commentaire , mais je n'ai vriament pas les moyen de voir un medecin ni de faire des test allerqique , je voudrais que ces plaques rouges partent comme elle sont arriver , j'ai beaux ne pas gratter les plaques reste , sa m'inquiete , sa m'engoisse , je n'en dors plus la nuit , je dors que lorsque que je suis vraiment epuiser , sa m'empeche d'avancer , je suis recemment en couple et cette personnes ne veut plus me voir car elle a eu des plaques rouge a mon contact , esque ces contagieux ? Sa me gache la vie et m'empeche d'avancer , j'en pleure , je comprend pas se que j'ai fait pour en n'arriver la , la derniere fois que j'ai eu un probleme de peauxx comme sa sa ne s'etait pas propager a se point la , mon medecin m'avait dit que tout etait dans la tete , mais la ces justement se probleme de peaux qui m'empeche de vivre normalement , peut etre je m'inquiete trop vite 15jours se n'est peut rien et que sa disparaitra tres vite , je l'espere , mais la pour le moment sa joue vraiment sur mon moral je n'ose meme plus sortir de cher moi, peut etre personnes ne pourra m'aider mais rien que d'ecrire tous cela , d eme confier a vous sa m'apporte une grand aide , un soulagement , je souhaite a tous que vos probleme de peaux partes , je comprend mieux les gens qui en souffre maintenant .Je vous tiendrais au courant si il y a une amelioration . Bonne continuation a tous .

Portrait de silver84
J'aime 0

J'ai hésité à te répondre car je ne suis pas médecin.
Mais voyant ta détresse et ne sachant s'il y a des médecins dans ce forum, je me permet de te donner mon avis en espérant que cela puisse t'aider un peu.

Tel que tu décris ta situation, il semble y avoir 3 possibilités (un médecin en trouverait peut être plus):

= Comme tu le dis ce pourrait être de l'eczéma ou quelque chose d'équivalent, lié au stress de ta situation (recherche de boulot, permis de conduire...).

= De l'allergie, beaucoup de gens sont allergiques aux (poils de) chats, mais tu dis que tu as ce chaton depuis plusieurs semaines, je ne suis pas médecin, mais il me semble que si c'était une allergie cela se serait déclenché plus tôt ?

= Une infection, quand tu dis que ton amie, attrape des plaques rouge à ton contact, si c'est vrai, cela semblerait éliminer les 2 autres hypothèses.

Dans tous les cas de figure la seule voie, la solution, c'est d'aller voir rapidement un médecin, il saura t'aider et si celui-ci ne t'écoute pas assez, si tu ne te sens pas en confiance, va en voir un autre (la médecine est une science, mais son exercice est un art...)

Courage

Portrait de alan62000
J'aime 0

Merci silver84 de ta reponse , je ne pense pas etre allergique aux poils de chat car j'en avait deja un avant , et je n'ai jamais eu d'allergie par rapport a lui , je suis tres maniaque sur la propreté et on ma dit que l'exema appararait quand la peaux na plus de defense , elle et plus attacher par certain microbe , je me suis renseigner un peut partout et aussi sur ceux forum , par raport a tous cela je me suis procurer un gel douche hypo allergenique , enfin vous devais savoir de quoi je parle , j'espere vraiment que sa me soulagera , sinon je n'aurais pas le choix que d'aller voir un medecin, je bouge beaucoup en se moment, et je me suis rendu compte , que le passage chaud-froid plus la tranpiration faisait apparaitre d'avantage de ses plaque , la dame ou je me suis procurer mon gel douche ma dit que l'exema apparait beaucoup par raport a l'anxieter et le stress , elle a vu les plaque elle ma confirmer que ces bien de l'exema , donc a voir je vais deja essayer avec se gel douche PH neutre , je pense que sa semble logique qu'apres sa ira mieux . La personne avec qui je suis en couple ma confirmais avoir deja fait de l'exema dans sa vie donc sa viendrais peut etre pas de moi mais passe surment par les meme probleme de peaux si je comprend bien . Merci de ton soutient .

Portrait de silver84
J'aime 0

Tant mieux pour toi et ton amie "si ce n'est que" de l'eczéma !

Ce qui ne serait pas étonnant vu ta situation de stress, mais (va quand même voir un médecin, il pourra t'aider, ne serait ce que, par exemple, en te prescrivant un décontractant (ton stress et eczéma font un effet d'avalanche qu'un décontractant pourrait peut être enrayer et peut être, faire disparaitre ton eczéma ?).

Portrait de NAEJ66
J'aime 0

Bonsoir à tous et merci de me recevoir sur ce site.

Mon intervention n'est malheureusement pas pour faire profiter à tous et à toutes d' un remède miracle concernant les démangeaisons sur les avant-bras, mais simplement de faire part des symptômes que je dois vivre et supporter depuis 10 ans maintenant et dont nombreux d'entre vous pourront se reconnaître, dans l'acceptation au quotidien et surtout dans les démarches thérapeutiques préventives ou curatives qui sont restées sans suite.
Tout a commencé en octobre 2000, ou lors d'un parcours en voiture j'ai ressenti une démangeaison permanente et persistante de quelques heures sur l'avant-bras gauche, dans la partie musculaire visible, un peu en dessous du coude. Dans les jours qui ont suivi, des irruptions cutanées de boutons sont apparues, puis d'autres à d'autres points de démangeaison, à un point tel que mon avant bras s'est vite retrouvé recouvert de pustules ayant à leur formation une forme de petit cratère sanguinolent ou suintant, séchant toutefois assez rapidement. Quelques consultations médicales ont prescrit des traitements locaux de pommades anti inflammatoires ou antibiotiques. Les symptômes mentionnés se sont résorbés et ont complètement disparus en avril de l'année d'après. J'indique que la violence de ces démangeaisons se produisait aussi bien en période diurne que nocturne. Toutefois la nuit, je ne me rappelle pas de trouble de sommeil, mais néanmoins je constatais au réveil des marques énormes de grattage.
Je pensais l'affaire réglée, mon avant-bras ne présentant aucune trace particulière de traumatisme quand au mois de septembre de la même année reprennent de plus belle les démangeaisons, sur le côté gauche en question mais aussi sur le côté droit... Le bonheur total...
Reconsultation généraliste, et en même temps prise de RV chez le dermato. Mais problème pour la dame,,, comme dans le sketch de Fernand Raynaud!!! Vous avez des ... boutons.. Toutefois, j'entends une démarche médicale sur mon cas, qui me parle de maladie infectieuse voire contagieuse, mais également hormonale par un dosage thyroïdien!!! Bien vu! n'est ce pas? Résultats: NÉGATIFS. Donc: Pommades... En avril, plus rien.
Le même scénario, s'est reproduit encore pendant 2 ans en temps et en heure. Mais tout est quand même bel et bien et l'on s'habitue à vivre avec... En mai 2006, pensant que ces symptômes cutanés ne sont que dermatologiques, je prends consultation chez un autre praticien. On en fait même une biopsie, avec anesthésie et couture. Bref, la totale!!! RÉSULTAT: RIEN . On continue dans le même film. Toutefois, cette dame, véritablement super praticienne, reprend contact pour me faire part d'une publication, après avoir discuté de mon cas en symposium médical. Chapeau bas, mesdames et messieurs.
Il ressort de cette publication que ce symptôme a été étudié et pourrait être en relation avec des altérations cervico-brachiales;;; ça ne vous rappelle rien? Mais si, bien sûr! Donc, ne parlez pas tous en même temps,,, OSTHEOPATHE. On avait trouvé... Trois différents, à des endroits différents suite à des déménagements. Bingo,,, pour moi et d'autres, ça n'a pas marché.
Nous en sommes donc à 2010. Alors que les crises démangeantes reprennent leur nature au début de l'automne, cette fois ce fut fin août, en démangeaisons diurnes, et le pire nocturnes avec réveil dès le premier sommeil sur les 2 avant-bras avec prolifération sur les bras jusqu'au niveau de l'épaule, pendant de longues heures sans pouvoir calmer ces démangeaisons qui brûlent à l'extérieur en même temps que l'on ressent des piqûres comme des milliers de têtes d'aiguille à l'intérieur. En même temps dans l'impossibilité de soulager, on pense que l'on serait mieux une fois pour toute de se dépecer les zones grattantes ou de se couper les avant-bras. On pense aussi que la situation n'est pas dermatologique, mais aussi neurologique voire psychiatrique ou qu'un sorcier vaudou s'amuse à vous piquer via ses petites poupées. Bref, une horreur. j'ai essayé notamment le SYNTHOL, qui soulageait auparavant, et qui aujourd'hui potentialise encore plus.
Alors, que faire? A défaut d'être étudié, d'avoir à disposition des moyens curatifs, je pense aussi comme vous, à des pratiques parallèles, à un guérisseur ou à d'autres pratiques occultes. Pendant des années, j'ai essayé de faire des rapprochements sur l'hygiène de vie, les habitudes alimentaires, le tabac, l'alcool, les médicaments, les allergies, les antécédents familiaux. Que nenni!!!
Les faits sont simples et bien là: démangeaisons infernales sur les avant-bras évolutives, le jour et la nuit sans raison(s) apparente(s) et uniquement entre les mois de fin août à début avril.
Je vous remercie des renseignements que vous avez communiqué, et à bientôt de vous retrouver ici.

Portrait de santi
J'aime 0

silver84 wrote:
[
@santi : pourvu que ça dure... elle ne se gratte plus et toi, ou en es tu ?

Bonjour

Cette année se déroule plutôt mieux ques les années précédantes
Le likipar semble fontionner sur moi, ou du moins je n'ai pas d'autres explications, si tant est qu'on puisse tous en trouver un jour...
Bref, grattage nocturne principalement mais de courte durée
Du coup je n'ai pas fait la démarche auprès d'un osthéo, d'ailleurs je n'en connais pas.
Ce qui m'interpelle aujourd'hui ce sont les nouveaux témoignages de Allan et Naej.

Pour Allan, on peut effectivement soupçonner le stress, facteur déclenchant bien connu du l'eczéma, par contre pour Naej, ce qui est étrange c'est la similitude des symptômes (notamment la période de l 'année septembre/avril) mais avec une grosse différence : l'apparition de plaques et boutons que nous ne connaissons pas...

courage à tous

Portrait de claudinet
J'aime 0

ce que NAEJ66 décrit avec beaucoup de précision me ressemble énormément (je suis le premier à avoir écrit dans cette rubrique: démangeaisons sur les avant-bras)
La semaine dernière, j'ai passé un EMG : courant électrique au bout d'aiguilles plantées à différents endroits du bras et de l'avant-bras, les résultats ne donnent aucune explication, excluent même une possible radiculite.
J'ai une question importante à poser à tous les intervenants:
qui souffre de psoriasis ? combien de personnes qui ont écrit souffrent de cette pathologie?
Peut-être y aurait-il une corrélation entre psoriasis diffus et démangeaisons, car il existe plusieurs formes de psoriasis!
merci pour vos éventuelles réponses;

Portrait de santi
J'aime 0

Un de mes oncles en souffre mais d'après le peu que j'en connais, le soleil parait être un facteur soulageant
Ainsi, mon oncle n'en a plus souffert pendant les 5 années qu'il a passées en Afrique
Sitot revenu en métropole, la maladie est revenue

Pages

Participez au sujet "démangeaisons uniquement sur les avant-bras"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.