Portrait de TD1971
J'aime 0

Bonjour et merci à tous ceux qui ont posté sur ce site depuis quelques années... ! Après lecture et relecture et grâce à un hasard total, je sais maintenant pourquoi je me suis gratté (et je me gratte encore présentement !) depuis 5 ou 6 ans.

En résumé : début des hostilité milieu ou fin été, jusqu'à fin année. Démangeaisons pénibles à insupportable sur les épaules voire un peu plus bas. Testé beaucoup de traitements, sans succès.

En relisant les posts pour la Xième fois hier, je suis désormais certain que je suis atteint de Prurit Brachioradial. Tout coïncide... et quand je dis hasard, je parle d'une IRM fait récemment pour une raison totalement étrangère aux démangeaisons mais... lors du rdv avec la neurologue, elle me dit en parlant des résultats : "bon tout est ok mais... vous avez un problème aux cervicales, un rétrécissement de je-ne-sais-plus-quoi... vous avez parfois mal à l'épaule ?"

Hier j'ai donc compris, en lisant de manière extensive tout ce que j'ai pu trouver sur le sujet via internet. Aucun doute.

Rdv donc sera pris avec ma neurologue pour aviser de la suite... ça gratte toujours, mais désormais je sais pourquoi. Et rien que cela, ça soulage ;-)

Bon dimanche à tous et bonne chance pour la suite,

Thierry

Portrait de bibi47
J'aime 0

Bonjour,
voilà exactement ce que mon dermato m'a dit en 2014! Les cervicales abîmés déclenchent les démangeaisons et il doit y avoir un lien avec l'exposition au soleil, qui explique l'apparition saisonnière des symptômes. Mais comment les deux sont liés, je n'en ai aucune idée. Votre neurologue aura peut-être la réponse que nous attendons tous avec impatience. Tenez-nous au courant...

Bon courage

Portrait de bibi47
J'aime 0

Bonjour,
voilà exactement ce que mon dermato m'a dit en 2014! Les cervicales abîmés déclenchent les démangeaisons et il doit y avoir un lien avec l'exposition au soleil, qui explique l'apparition saisonnière des symptômes. Mais comment les deux sont liés, je n'en ai aucune idée. Votre neurologue aura peut-être la réponse que nous attendons tous avec impatience. Tenez-nous au courant...

Bon courage

Portrait de bibi47
J'aime 0

Bonjour,
voilà exactement ce que mon dermato m'a dit en 2014! Les cervicales abîmés déclenchent les démangeaisons et il doit y avoir un lien avec l'exposition au soleil, qui explique l'apparition saisonnière des symptômes. Mais comment les deux sont liés, je n'en ai aucune idée. Votre neurologue aura peut-être la réponse que nous attendons tous avec impatience. Tenez-nous au courant...

Bon courage

Portrait de Marc P
J'aime 0

Bonjour,
Mais comment ce fait il que ce blocage nerveux ne déclenche des démangeaisons que quelques mois par an ? En ce qui me concerne, j'ai identifié l'exposition au soleil comme facteur déclenchant (vacances au Canada : aucune démangeaisons après, vacances au soleil: démangeaisons) vérifie plusieurs années. Mais ça ne veux pas dire que votre explication ne soit pas valable dans votre cas.
Cordialement.

Portrait de Marc P
J'aime 0

Bonjour,
Mais comment ce fait il que ce blocage nerveux ne déclenche des démangeaisons que quelques mois par an ? En ce qui me concerne, j'ai identifié l'exposition au soleil comme facteur déclenchant (vacances au Canada : aucune démangeaisons après, vacances au soleil: démangeaisons) vérifie plusieurs années. Mais ça ne veux pas dire que votre explication ne soit pas valable dans votre cas.
Cordialement.

Portrait de TD1971
J'aime 1

Le soleil est LE facteur déclenchant. Après le pourquoi du comment... je ne suis pas spécialiste mais le plus important est de comprendre que 1. c'est un problème qui vient des cervicales, 2. le prurit (la sensation de démangeaison donc) est déclenché par le mix entre le problème aux cervicales ET l'exposition répétée au soleil ou à la chaleur et enfin que 3. les traitements sont nombreux mais peu efficaces....

Portrait de bibi47
J'aime 0

Bonjour,
voilà exactement ce que mon dermato m'a dit en 2014! Les cervicales abîmés déclenchent les démangeaisons et il doit y avoir un lien avec l'exposition au soleil, ce qui explique l'apparition saisonnière des symptômes. Mais comment les deux sont liés, je n'en ai aucune idée. Votre neurologue aura peut-être la réponse que nous attendons tous avec impatience. Tenez-nous au courant...

Bon courage

Portrait de xmical@gmail.com
J'aime 0

Bonjour, j'ai depuis 2 semaines, de fortes démangeaisons et picotements des avant-bras jusqu'aux épaules, qui me réveillent toutes les nuits vers 1h du matin.
J'ai eu un accident au niveau des cervicales il y a une dizaines d'années, du psoriasis au niveau du cuir chevelu, et vivant sous les tropiques depuis quelques mois, je suis fortement exposé au soleil depuis.
J'ai eu de nombreux coups de soleil sur ces zones tout au long de ma vie.
Je vis torse nu chaque jour, donc pas de frottement de tissus sur la peau.
J'ai recommencé à boire du café il y a justement 2 semaines après avoir arrêté pendant plus d'un an, ça coïncide exactement avec l'arrivée des démangeaisons...

J'ai entamé un jeûne sec aujourd'hui, probablement pour une durée de 24h, je reviens vous donner des nouvelles à l'issue du jeûne.

Portrait de xmical@gmail.com
J'aime 0

Bonjour, j'ai depuis 2 semaines, de fortes démangeaisons et picotements des avant-bras jusqu'aux épaules, qui me réveillent toutes les nuits vers 1h du matin.
J'ai eu un accident au niveau des cervicales il y a une dizaines d'années, du psoriasis au niveau du cuir chevelu, et vivant sous les tropiques depuis quelques mois, je suis fortement exposé au soleil depuis.
J'ai eu de nombreux coups de soleil sur ces zones tout au long de ma vie.
Je vis torse nu chaque jour, donc pas de frottement de tissus sur la peau.
J'ai recommencé à boire du café il y a justement 2 semaines après avoir arrêté pendant plus d'un an, ça coïncide exactement avec l'arrivée des démangeaisons...

J'ai entamé un jeûne sec aujourd'hui, probablement pour une durée de 24h, je reviens vous donner des nouvelles à l'issue du jeûne.

Portrait de Julie C.
J'aime 0

null

Portrait de Julie C.
J'aime 0

Bonjour,
Je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles. Je résume mon vécu, cela fait plus de 10 ans que je souffre de ces démangeaisons, Le mois de juillet a été très calme puis elles sont revenus mi Août. Le dermato m'a souvent prescrit des crèmes qui ne me faisaient aucun effet, sauf celles à la cortisone. A ce jour, et je ne comprends pas du tout pourquoi, et pour l'avoir testé depuis mi-Août plusieurs fois, la pommade Bepanthen me calme au bout de 10-15 mn. Un pharmacien m'a dit que j'avais trouvé la molécule qui pouvait me calmer (dexpanthénol). J'ai essayé le bepanthen sensicalm, et aucun effet, attention. Celle que j'utilise est la POMMADE (et non la crème) pour l'irritation de la peau et l'érythème fessier du nourrisson. Si quelqu'un souhaite tenter, je voudrai bien savoir si ça fonctionne aussi. Cette pommade est grasse, cela ne soigne pas la cause, mais bon.... ça me soulage, c'est l'essentiel.

Portrait de Notch
J'aime 0

Bonjour à tous. Juste un petit mot pour vous dire que malheureusement pour moi, c'est reparti pour un tour avec mes avants-bras. Comme chaque année (voir mon précédent post de 01/2019), mes nuits sont très compliquées depuis début octobre.
J'ai l'impression que c'est de pire en pire. J'ai pleurerai.
En relisant les différents commentaires, on est tous d'accord sur l'effet du soleil. Pour ma part je me suis bien protégé cet été, mais inconsciemment moins sur les avants bras, que sur le reste du corps.
L'histoire des cervicales, pourquoi pas... je ne crois pas que j'ai des soucis mais à vérifier.
Pour la pommade Bepanthen, je vais tester voir si cela marche.
A suivre.... mais bon courage à tous

Portrait de Michel Delentree
J'aime 0

Bonjour. Depuis plusieurs années, j'avais des démangeaisons au bras gauche de début juin et +/- début aout et du jour au lendemain, cela passait au bras droit jusqu'à fin septembre. Cette année, CHANGEMENT !!! Bras gauche Juin, juillet, aout... Et puis terminé. OUF !!! Enfin, c'est ce que je croyais car depuis début octobre, voici que le bras droit prend la relève. Grrrrrr. Je pense être parti jusque fin novembre :-(

Portrait de Micdele
J'aime 0

Bonjour. Depuis le coronavirus, j'utilise régulièrement une solution hydro-alcoolique pour me laver les mains. J'ai essayé d'en mettre sur mon avant bras quand je ressens des démangeaisons et.... Ça marche !!!! Ça n'arrête pas les chatouillis mais ça les diminue bien et c'est très supportable. À vous d'essayer et dites-moi si chez vous, c'est aussi efficace.

Portrait de xmical@gmail.com
J'aime 0

null

Portrait de Christophe Prieur
J'aime 0

Bonjour a tous.
Victime du même mal que chacun d'entre vous depuis des années, et après lecture de ce forum, je suis allé voir une osthéopathe il y a deux ans.
Très dubitative, celle-ci m'a jeté ses 5 années d'études à la face en me disant qu'il n'y avait aucun rapport entre les cervicales et les grattages de bras !! Mais suite à mon insistance, elle m'a examiné et fait son boulot en insistant sur les cervicales.... et depuis 2 ans, plus de démangeaisons, sauf que là, depuis un mois environ, c'est reparti....
Je vais donc reprendre RDV chez elle....

Portrait de Marc P
J'aime 0

Le soleil, voila l’ennemi. Éviter toute exposition au soleil ou a minima se tartiner en permanence de crème solaire... Sans cette discipline, votre épiderme agresse depuis des décennies et arrive à saturation se vengera. Pour cette année, trop tard, ne restent que les palliatifs, mais à se rappeler dès le printemps prochain.

Portrait de Christophe Prieur
J'aime 0

Certes, je pense moi aussi que le soleil est l'un des éléments de cette "pathologie", mais l'année dernière, le soleil des déserts américains et le soleil de la Californie, n'a pas déclenché de grattage... Il n'y a donc pas que le soleil.
Peut être, en effet que si on coupe cette source déclenchante, il n'y aura pas de grattage ensuite. Mais puisque je ne me grattais plus, je n'ai pas jugé nécessaire de le faire, tout comme cette année.

Portrait de santi
J'aime 0

Depuis très longtemps je suis convaincu que le soleil est la cause de tous nos maux. Cependant, je nuance un peu cette analyse cette année au regard de mon expérience personnelle . J'explique : j'ai été opéré d'une rupture du tendon du biceps début juillet. S'en est suivi une immobilisation de 6 semaines de mon bras dans une attelle en plastique . Donc mon exposition au soleil cet été est proche de zéro et pourtant...les gratouillis sont revenus !! J'en déduis donc que le facteur "chaleur" intervient également, comme si mon bras en "surchauffe" (essayez une attelle quasi hermétique par 38° vous verrez :)) protestait lourdement :)
J'ai enfin trouvé un "remède" qui fonctionne pas mal, il s'agit de la crème Biogaran glycerol/vaseline/parafine (en fait le générique du déxéryl). Ca ne coûte quasiment rien. Attention, l'effet n'est pas immédiat, il s'agit plutôt d'un traitement à moyen terme. Il faut se tartiner les bras TOUS LES JOURS DU MOIGNET JUSQU A L EPAULE (j'insiste sur ce point) en couche assez épaisse sans frotter comme un sourd pour faire pénétrer. Ca marche mais il ne faut pas cesser le "traitement" dès que l'on sent un mieux mais s'astreindre à poursuivre tant que l'automne ne vous aura pas délivrer de cette galère annuelle.
Courage à tous

Portrait de santi
J'aime 0

Depuis très longtemps je suis convaincu que le soleil est la cause de tous nos maux. Cependant, je nuance un peu cette analyse cette année au regard de mon expérience personnelle . J'explique : j'ai été opéré d'une rupture du tendon du biceps début juillet. S'en est suivi une immobilisation de 6 semaines de mon bras dans une attelle en plastique . Donc mon exposition au soleil cet été est proche de zéro et pourtant...les gratouillis sont revenus !! J'en déduis donc que le facteur "chaleur" intervient également, comme si mon bras en "surchauffe" (essayez une attelle quasi hermétique par 38° vous verrez :)) protestait lourdement :)
J'ai enfin trouvé un "remède" qui fonctionne pas mal, il s'agit de la crème Biogaran glycerol/vaseline/parafine (en fait le générique du déxéryl). Ca ne coûte quasiment rien. Attention, l'effet n'est pas immédiat, il s'agit plutôt d'un traitement à moyen terme. Il faut se tartiner les bras TOUS LES JOURS DU MOIGNET JUSQU A L EPAULE (j'insiste sur ce point) en couche assez épaisse sans frotter comme un sourd pour faire pénétrer. Ca marche mais il ne faut pas cesser le "traitement" dès que l'on sent un mieux mais s'astreindre à poursuivre tant que l'automne ne vous aura pas délivrer de cette galère annuelle.
Courage à tous

Portrait de Edgardu44
J'aime 0

La même chose, depuis 7 ans, juillet août septembre octobre avec un pic en septembre. C'est invivable. J'ai tout essayé, medeci', allergologue, dermatologue, magnétiseur, plusieurs, energeticienne, otheophate, rebouteux, acupuncteur, et des crèmes... Je n'en peux plus, je ne suis pas folle. La douleur est horrible, ça brûle, ça pique, épaules et face externe des bras. Au secours

Portrait de Edgardu44
J'aime 0

La même chose, depuis 7 ans, juillet août septembre octobre avec un pic en septembre. C'est invivable. J'ai tout essayé, medeci', allergologue, dermatologue, magnétiseur, plusieurs, energeticienne, otheophate, rebouteux, acupuncteur, et des crèmes... Je n'en peux plus, je ne suis pas folle. La douleur est horrible, ça brûle, ça pique, épaules et face externe des bras. Au secours

Portrait de Edgardu44
J'aime 0

La même chose, depuis 7 ans, juillet août septembre octobre avec un pic en septembre. C'est invivable. J'ai tout essayé, medeci', allergologue, dermatologue, magnétiseur, plusieurs, energeticienne, otheophate, rebouteux, acupuncteur, et des crèmes... Je n'en peux plus, je ne suis pas folle. La douleur est horrible, ça brûle, ça pique, épaules et face externe des bras. Au secours

Portrait de Edgardu44
J'aime 0

La même chose, depuis 7 ans, juillet août septembre octobre avec un pic en septembre. C'est invivable. J'ai tout essayé, medeci', allergologue, dermatologue, magnétiseur, plusieurs, energeticienne, otheophate, rebouteux, acupuncteur, et des crèmes... Je n'en peux plus, je ne suis pas folle. La douleur est horrible, ça brûle, ça pique, épaules et face externe des bras. Au secours

Pages

Participez au sujet "démangeaisons uniquement sur les avant-bras"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.