Portrait de Invité

bonjour je suis enceinte prevu pour le 24/01/2007, le 23 novembre mon col ete mi lon mou et fermee.jusque la tout va bien.
Fin novembre suite a un probleme(leger)de tension suis entree en maternite mon col ete toujours idem donc bon signe dautan plus ke lexamen avait ete fait par 2 sage femme differente.
Puis le 14/12/06 rdv gyneco la mon col ete cour mou et ouver a 1 doigt.La on m interdit de faire du velo(j en fait beaucoup 5km par jour).
Le 28/12 rdv mai la je tombe sur une eleve sage femme ki mdi ke mon col et mou dilate a un doigt mais milong(cela m'a etonne car on peu pas passer dun col court a mi long)de plus elle mesure ma hauteur uterine et me dit a moi 29 cm.apres cette eleve sf li mon carnet de maternite et le mois dernier ma hauteur uterine ete a 30 et la suite a cela elle note 31cm.je comprend pas ce kel a fait.Car du cou je me di ke si elle a bien mesurer 29 cela veut dire que ma petite a descendu non?elle a du noter 31 car pour elle ca ne pouvai pas baisser mais c idiot car si la mesure a bien ete prise cela veu t il dire ke ma fille a descendu. Je suis assez complexe dans tout cela j espere que vous me comprendrez.
G une question mon col a pas mal bouger ce dernier moi je trouve g enormement mal o dos et je passe ma journee au toilette c mon 3 eme pensez vous que je vais aller au terme sachant kil me semble avoir perdu le bouchpon il y a 1 semaine. Le col peut t il se dilater d un coup sans que les contraction ne soi percue ou douloureuse.Merci j attend votre reponse

Participez au sujet "demande de conseil renseignement"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "demande de conseil renseignement"

  • ... les années 1940, un gynécologue américain du nom de Arnold Kegel s'inspire de ces techniques ancestrales et met au point une ... certaines difficultés à retenir les urines). En 1952, Arnold Kegel, pensant que les muscles qui sont impliqués au cours de ces ...
  • Le terme aphrodisiaque désigne une substance ayant la capacité, en théorie, de stimuler le désir et d'améliorer les performances sexuelles.

    La plupart du temps les aphrodisiaques ne possèdent pas réellement les la facultés que l'on veut bien leur accorder.

    Les substances considérées comme aphrodisiaques sont (liste non exhaustive) :

    L'efficacité des aphrodisiaques n'a jamais été prouvé. Quand on interroge les spécialistes en sexologie (les sexologues), la réponse est souvent la suivante : l'aphrodisiaque est le résultat d'une pensée magique que l'on attribue arbitrairement à des vertus imaginaires à une substance neutre.

    D'autres produits, le plus souvent issu de préparations hormonales comme les extraits thyroïdiens  en faibles doses ou la yohimbine qui est un alcaloïde extrait de l'écorce de yohimbehe (arbre d'Afrique de l'Ouest) sont susceptibles d'avoir une action transitoire. L'inconvénient de ces molécules et leurs effets indésirables. En effet, l'utilisation de certaines de ces  produits est susceptible d'entraîner lee véritable toxicomanie. C'est le cas par exemple de l'ecstasy pouvant aboutir à un réel empoisonnement comme cela survient avec utilisation de la cantharide.

    A contrario certaines instances comme l'alcool, tabac et d'autres médicaments, finissent à la longue par avoir un effet délétère sur l'appareil génital et sexuel mais aussi sur l'ensemble de l'organisme.

    Voir également :
    Onanisme
    Impuissance