Portrait de ch

Bonjour,,

J'héberge mon frère qui présente les symptomes d'un délire de persécution. Il soupconne pratiquement tout l'entourage, voisinage etc. de faire parti d'un réseau qui s'acharne à lui faire des choses morbides. Chaque jour et ce, depuis plus de 1 an et demi, le ''réseau'' s'agrandit et des flashs lui reviennent sur ce que ce réseau lui a fait subir après l'avoir drogué bref, chaque jour il nourrit son délire. J'ai essayé de lui faire comprendre que je m'inquiétais pour lui et qu'il semblait souffrir d'une psychose mais il est plus que convaicu d'être sain d'esprit. il a été vu par un psychologue et un psychiatre au début de son délire (pour congé de maladie qui s'est soldé par une démission convaincu que les gens de son travail était dans le ''réseau'') et les 2 professionnels lui auraient supposéement dit qu'il avait les idées claires. Il ne les voit plus depuis longtemps..

Le problème est qu'il doit terriblement souffrir et je ne sais pas comment l'aider. Je ne sens pas que j'ai la force nécessaire pour l'aider et même que j'ai l'impression qu'lilme détruit. Il parle sans cesse de gens malintentionnés et accuse même mes enfants de l'être. Me parle constamment en mal contre mes enfants et fait de même à elles vis-à-vis moi. Bref, c'est assez négatif pour le moral. J'ai appris par mon autre frère que je suis aussi soupconnée d'être sa perécutrice. Dans ce cas, se pourrait-il quil ai adopté un comportement défensif à mon égard (se croyant persécuté par moi) ce qui expliquerait tout le mal quil m'arrive depuis son arrivé ici. Que de mauvais hasards! C'est pratiquement comme si la maison était devenue hantée. Qu'en ai t-il de l'impact sur les gens avec qui vit une personne souffrant de délire ? Est-ce normal que ce soit infernal et destructif ou son délire est contagieux et je deviens aussi paranoiaque?
Merci en avance pour chaque réponse.

Portrait de Cyrille999
J'aime 0

Les émotions sont contagieuses... Et il est probable que le fait qu'il se sente persécuté, te rende "petit à petit", très légèrement insidieusement, inquiète...
Beaucoup de psychologues sociaux ont parlé de cette dimension de contagion affective, ainsi que certains psychiatres comme Philippe Wallon...

Ce qui amplifie son comportement (de façon non consciente, évidemment !!!): Elle a peur, elle a quelque chose à se rapprocher, elle fait partie du réseau !

Je suis étonnant que les "2 spécialistes" n'ont rien diagnostiqué ! Mais il est vrai que les paranoïaques sont pas du tout adeptes pour une psychothérapie, et il a peut être refusé de se faire soigner !!!

Je ne sais pas quoi, te dire, si ce n'est "de te protéger". Peut être qu'une grosse colère de ta part, si il est soupconneux envers tes enfants pourrait lui faire prendre conscience qu'il n'a rien à craindre de toi ?!? Je l'espère !

Si tu lui donnes des arguments, ne sois pas émotionnel, mais très raisonnante; Trouve des systèmes complexes pour lui montrer qu'il se trompe (on appelait auparavant la paranoïa, la "folie raisonnante")

Cyrille

Portrait de ch
J'aime 0

Merci beaucoup Cyrille pour cette réponse pleine vde bon sens. Je me sens rassurée de voir que le phénomène est connu (comment je me sens).
Bonne Journée!

Participez au sujet "délire de persécution"

Articles à lire concernant "délire de persécution"

  • Délire ... Le délire est un trouble qui va affecter le fonctionnement de la pensée. Il ... tisser des liens entre des idées mystiques, de grandeur, de persécution, et certaines conceptions que le patient se fait de sa personne. ...
  • ... Syndrome cérébral organique aigu et délire aiguë ... visuelles. Quelquefois on constate même un délire de persécution concernant les proches. Perception confuse du monde. ...
  • Délire de la persecution ... Variété de délire se caractérisant, chez un individu psychotique (atteints de psychose), ... la source de l'apparition et du développement des idées de persécution Le délire de la persécution survient généralement ...
  • ... part l'apparition, quelquefois, d'idées délirantes, de persécution ou de mélancolie avec culpabilité, négation et ruine. ... importante, voire une agitation anxieuse avec hypocondrie, délire, culpabilité, des troubles du sommeil quasi-constants. La patiente a ...
  • ... sont réservés quand le patient à des hallucinations, un délire de persécution ou d'autres pathologies psychiatriques graves. S'il existe des ...