Portrait de kine22

pourriez vous m'expliquer clairement ce qu'est un deficit de type1 et la difference qu'il a des autres merci d'avance

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour,

Il existe quatre sortes de déficit en antithrombine. Le type I se caractérise par un manque d'antithrombine. C'est le type le plus fréquent.
Le type II RS se caractérise par une anomalie de conformation de l'antithrombine, rendant sa laison à la thrombine impossible. L'antithrombine est donc bien présente, mais inutile puisqu'elle ne se fixe pas à sa cible.
Le type II HBS correspond à une anomalie de l'antithrombine au niveau du site où elle se lie à l'héparine. De fait, l'héparine ne se fixe pas, ce qui empêche l'action de l'antithrombine sur la thrombine. L'antithrombine est alors capable de se fixer à la thrombine, mais celà ne sert à rien puisque l'héparine, qui la rend efficace, n'est pas fixée à elle.
Le type II PE se caractérise par une protéine présente en quantité réduite, et, qui plus est, non fonctionnelle.

Il n'est évident de donner des explications claires à ce sujet. Dès qu'on touche à l'hémostase et à la thrombose, les choses deviennent inexorablement compliquées...

Portrait de kine22
J'aime 0

d'accord, tout d'abord je vous remercie de vos reponses ma soeur a ete diagnostiqué avec un defitif anti-thrombine 3 type 1 quantitatif et meme son generaliste n'est pas assez au courant pour lui expliquer ce que cela represente elle s'inquiete un peu de se diagnostic et surtout du quantitatif auriez vous des explication a se sujet 'avance merci

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour,

Votre soeur ne produit pas suffisamment d'antithrombine. L'antithrombine a pour rôle de limiter la coagulation du sang. Par exemple, lorsqu'un vaisseau est ébréché, la coagulation se met en place afin d'éviter une perte de sang trop importante, ensuite suivra une inflammation de la zone pour faciliter la reconstruction des tissus touchés et limiter les risques infectieux (mais là n'est pas la question).
Le but de l'antithrombine est de faire en sorte que la coagulation reste limitée à l'endroit où elle est nécessaire, et n'aille pas bloquer la circulation dans tout le vaisseau (veine ou artère).
Lorsqu'il y a un déficit en antithrombine, le risque principal est de voir des artères ou des veines se boucher à cause d'une coagulation trop importante (puisque pas assez limitée). Une thrombose, souvent au niveau des membres inférieurs, est quelque chose qu'il faut traiter lorsqu'elle survient (si possible avant !) pour éviter les risques emboliques qui y sont associés en particulier.

Portrait de kine22
J'aime 0

tres bien je vous rmercie de votre reponse

Participez au sujet "deficit anti-trhombine de type 1"