Portrait de damien69

Bonjour,

l'examen classique pour évaluer une déchirure est l'échographie, mais il s'avère souvent peu fiable. L'IRM apporte t'elle un plus notoire?

Suite à une déchirure au mollet (2ime en 2 mois) j'ai fait une écho qui n'a rien revelé de nouveau, hors j'avais un hématome.
Mon mollet vient de lacher encore (sans reprendre le sport), afin d'y voir plus clair car le probleme devient grave, on me propose un IRM.

Certains d'entre vous ont ils effectués une IRM dans le cas d'échographie sans résultat? Cela a t'il apporté un plus?
Merci pour réponses.

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Une déchirure est visible quelquefois à l'échographie mais cela dépend non seulement de l'appareil il ne faut pas que celui-ci soit trop âgé, trop vieux et d'autre part cela dépend également de l'échographiste c'est-à-dire du médecin, du manipulateur qui effectue l'échographie. Il est difficile, en conséquence, de répondre.
IRM quant à lui, en effet, peut mettre en évidence une déchirure avec les mêmes limites que pour l'échographie.
il est peut-être nécessaire de demander plusieurs avis. Et il est sans doute également utile de s'adresser à un spécialiste en imagerie médicale digne de ce nom.

Portrait de damien69
J'aime 0

Merci ! Je vais en passer une la semaine prochaine.

Participez au sujet "Déchirure, échographie ou IRM?"