Portrait de louu

De quoi dépend la réussite d’une fecondation in vitro, voilà une question que nous toutes une fois lancée dans ce couloir se demande toujours quelle est la bonne recette pour connaitre du succès, je ne sais pas si vous voyez les choses comme moi mais cette question m’a trotté dans l’esprit toutes ces années de galère et d’angoisse, aujourdhui avec ma petite expérience je peux dire que pour tomber enceinte, nous avons besoin de ces 3 elemen un ovocyt bien sur, un spermatozode et un endomètre réceptif dans un bon utérus

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

bnjour à toutes, bien sur que ce que tu dis est entièrement vrai et connu de tous, surtout la qualité de nos ovocytes, je pense que cela est fondamental et nous l’avons toutes compris dans nos pma que nous avons faites, vous savez dans un processus de fécondation, la réussite dépend de plusieurs facteurs comme tu le disais, pourquoi je le dis, car il me souvient que lors des ponction que j’ai eu à subir, il etait très rare que tous les ovocytes obtenus soient de bonne qualité, oui oui très rare, je sais pas trop comment c’était pour vous mais mon cas était ainsi, d’où le don d’ovocyte qu’on m’avait imposé !

Portrait de princessesarah
J'aime 0

slt slt comment se passe le weekend, naturellemnt que la qualité des ovocyt est déterminante pour la suite, mais ne perdez pas de vue qe l’apport de nos mecs sont est très important, et c’est pourquoi la plupart des structures sérieuses commencent d’abord pas un spermogramme pour nos mecs, parceque il faut bien savoir que sur les millions de zozos qe l’on retrouve dans leur semence, tous ne peuvent pas etr de bone qualité, et com je le disais c’est le spermogram qui déterminera si l’échantillon est apte pour un résultat bon quoi

Portrait de gloria2
J'aime 0

Bonjour, Coup de massu! ppour notre deuxième tentative, ous venons de recevoir les résultats du spermogramme de mon mari et les résultats sont mauvais: 3,7millions/ml de spermatozoides 75% d'immobiles au bout de 1h et 95% d'immobiles au bout de 4h Avez-vous rencontré le même problème? Existe -t-il des traitements pour rebooster les spermatozoïdes?... SVP, noux sommes vraiment en plein désarois donc une petite aide serait vraiment utile, je ne sait pas trop encore ce qu'il en sera pour mon cas car les résultats des examens restent encore attendus, mais pour mon homme est rencersant il parait, or il était pourtant acceptable lors du premier fiv, je ne pige plus rien, slt à toutes

Portrait de missyreal
J'aime 0

Bonsoir Gloria et désolée pour ce que tu nous dis. Moi je pense que ce qui est bien adapté par rapport à ton homme c’est l’icsi. Car ça facilite le travail du spermatozoïde. Mais il faudrait que le spermatozoïde injecté soit de bonne qualité. Bref que ce ne soit pas trop abîmé. Au quel cas, il faudrait recourir à un donneur de sperme. Donc essai d’en parler à votre médecin. Je ne sais pas s’il vous a déjà parlé de cette technique. Surtout sot forte pour ton mari et soutien le. Ne sois pas de ceux qui abandonnent leur compagnon quand ils rencontrent ce genre de problème.

Portrait de logane
J'aime 0

en tout cas moi je peux juste ajouter que vous devé avoir une éjaculation 2 à 3 jours avant le rendez vous puis abstinence jusqu’au prélèvement comm d’autres viennent de le dire et surtout boire la veille au soir du prélèvement un litre d’eau entre le dîner et le coucher afin de bien uriner, c’est important hein, puis boire un demi litr d’eau dans l’heure suivant le lever, le jour du prélèvement et uriner au moins 3 fois avant le recueil de sob sperme, car il est indispensable que le patient urine juste avant le recueil afin de nettoyer l’urètre »pour éviter les contaminations bactériennes.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Ce que tu indique là logane, c’est une technique pour que l’examen se passe bien ou bien. Je ne comprends pas très bien supposons dons que l’examen soit fait et qu’il s’avère que le sperme est défaillant. Que conseilles tu de ton côté, par rapport à ton expérience biensûr. Ou par rapport à tes connaissances sur ce domaine. Car il n’est pas forcé que ce soit toi forcément qui aies connu l’expérience. Ça peut être un de tes proches ou quelqu’un de ton entourage. Bref dis nous aussi s’il te plaît.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Effectivement l’un des éléments essentiels c’est la qualité des ovocytes mais aussi des spermatozoïdes. Car si les ovocytes sont bons ça ne marchera pas si les spermatozoïdes ne sont pas bons. Les deux conditions sont donc liées inéluctablement. C’est pourquoi en PMA les 02 partenaires passent les examens. Pour déterminer par la suite s’il y’a lieu d’un don d’ovo seulement ou d’un double don. Je suis sûre qu’en lisant jusqu’au bout ce sujet j’en apprendrais. Je verrai qu’il y’a sûrement d’autres facteurs de quoi dépend cette réussite.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

ça m’étonne d’ailleurs que dans plusieurs témoignages j’ai déjà lu que le programme de pma débutait sans qu’on ait fait subir d’examen à l’homme. Parce qu’on a l’habitude que ce soit la femme qui souffre d’infertilité. Pourtant en visitant ces forums, j’ai appris qu’il y’a pas mal de maladies liées à l’infertilité masculine. Rien d’étonnant s’il y’a souvent des successions d’échecs. Et ce pendant de nombreuses années d’essai. Ceux qui sont plu averti comprennent souvent qu’il faut chercher la solution ailleurs. C’est pourquoi beaucoup décident de changer de gygy ou de médecin traitant.

Portrait de angeana
J'aime 0

A ce que tu dis Louu, j’ajouterai une méthode ou technique de fiv sûre. Car on peut avoir de bons gamètes, un bon endomètre. Mais la façon dont la fiv se fait n’est pas efficace. N’oublions pas qu’en fiv la fécondation se fait hors du corps. Donc au du milieu naturel où ça doit se faire normalement. Donc si la méthode n’est pas bonne les brybry obtenus ne pourront pas aboutir à une grossesse. voilà ce que je peux ajouter Louu.

Portrait de piwi
J'aime 0

Ça me fait penser à l’embryoscopie de dont tu parle Angeana. J’ai lu ailleurs une femme dire que le taux AMH aussi est déterminant dans la réussite de la fiv. Moi je pense que oui dans la mesure où il s’agit d’un fiv simple. C'est-à-dire que les ovocytes de la patiente sont utilisés. Mais si c’est en fiv do, je ne vois pas en quoi le taux amh peut aider côté receveuse. Ce sujet ressemble à un sujet que j’ai récemment lu. Dire de quoi dépend la réussite d’une fiv est un sujet très vaste.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Moi je pense qu’il faut bien préciser le sujet. Quand on parle de réussite, de quel fiv parle t-on. Est-ce qu’on parler d’une fiv simple ou d’une fiv avec don d’ovules. Car je pense que les conditions de réussite varient selon qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre. J’aimerai bien qu’on apporte cette nuance. Afin qu’on puisse être bien édifié par ce sujet. Merci d’avoir parlé de ce sujet moi personnellement ça m’intéresse beaucoup.

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Toutes celles qui ont été en pma pour un don d’ovocytes le savent plus que quiconque, surtout lorsqu’il faille attendre dans ne de nos pma ici pour avoir une donneuse, parfois on peut attendre 1 an voire meme plus, en fait la situation normale pour moi était de trouver certains ovocyt matures, car d’autres non valabl pour la fécondation et d’autres matures mais qui n’aurait pas été fécondés quoi, ce qe nous oublion est qe le nombre d’ovocyt de bonne qualité sera surtout détermine par nos ages et surtout les modes de vie que nou menons

Portrait de gloria2
J'aime 0

Slt, après avoir fait le bilan de fertilité, il est décidé d’avoir recours soit à un fiv classique, soit à une fiv icsi comme on dit ouvent , ce e je voulais c’est que qlq soit l’une des techniques choisie, on doit savoir que les spermatozoïdes doivent être disponibl le jour de la ponction, absolumen , et plusiers solutions peuvent donc etre envisagé pour le recuil, vu que l’autre semblait parler slmt de la masturbation comme c’était le cas pour son mari, bref pour son cas ce recueil de sperme s’effectue au laboratoire, et très sovent l’heure et le jour du rendez-vous sont déterminés souven 36 heures avant le jour du déclenchement de l’ovulation

Portrait de missyreal
J'aime 0

Bonjour Gloria, je disais bien que c’est la fiv icsi qui était approprié dans votre cas. Et encore faut-il justement qu’on puisse recueillir du sperme. Et du sperme qui ne soit pas trop détérioré, sinon ça risque ne pas marcher. Et toi-même Gloria, tu n’as aucun soucie de fertilité ? Je t’envie hein au moins tu as encore la chance de pouvoir concevoir de tes propres ovules. Je donnerai tout pour être à ta place tu sais. Mais c’est trop tard pour moi je pense, sauf si cela relève d’un miracle.

Portrait de piwi
J'aime 0

Je voudrais savoir pourquoi est ce que le rendez-vous pour le recueil des spermatozoïdes est programmé 36h avant le déclenchement de l’ovulation. Donc ça signifie qu’on les congèle en attendant la ponction ovulaire, c’est ça ? Est-ce que vous avez déjà un enfant. Ça fait combien de temps que le mal de ton mari a été constaté ? C’est inhabituel que ce soit l’homme qui souffre d’infertilité. Pourtant il y’a de plus en plus de cas de ce genre. Qu’est ce qui a été choisi finalement comme technique ? J’espère que ça a marché pour vous en tout cas.

Portrait de mimichou
J'aime 0

L’obtention d’une donneuse est un tout autre problème. Mais ce dont on parle ici c’est tout d’’abord ce qu’il y’a à faire pour réussir. Tu sais on sait déjà combien c’est compliqué d’obtenir une donneuse ici. Et de plus on est au courant que c’est plus facile à l’étranger. Ça c’est la réalité et c’est vérifiable tu sais ! Malheureusement on est obligé de passer par là lorsque nos ovocytes sont hors d’état d’être fécondés. Ou de féconder et de ne pas donner de brybry viables.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Eh oui, parfois on pense qu’il suffit que nos ovules fécondent pour prétendre qu’ils sont de bonne qualité. Or s’il y’a fécondation et que par la suite, soit le brybry n’arrive pas à s’accrocher. Soit qu’il s’accroche et fini par se décrocher (fausse couche). Alors c’est aussi un signe de la mauvaise qualité des ovocytes. Voilà pourquoi, du moment où on a l’un de ces signes, il faut se faire examiner. Il ne sert à rien d’attendre pendant des années à essayer encore et encore sans succès. Ce serait refuser de regarder la réalité en face et admettre qu’on a un problème.

Portrait de carosselle
J'aime 0

Bonjour comment ça va ? tu me diras pas bien à coup sur si j’en juge à ton message plein de déception et de désespoir, je commenceari pour réagir à ton problème de m énpause précoce que c’est loin d’être une fatalité tu sais, en fait une ménopause qui survient avant l’âge de 40 ans est considérée comme précoce et de ce fait l’insuffisance ovariene prématurée kon appel encor la ménopause précocecom tu le fait concerne environ une femme sur 10 mil avant 20 ans, une femme sur mil avant 30 ans et une femme sur 100 avant 40 ans, huuum tu vois ???

Portrait de rorol
J'aime 0

Ah bon je ne savais pas que l’insuffisance ovarienne est une ménopause précoce. Tu es sûre de cette information Carosselle ? Merci pour les statistiques sur la ménopause précoce. Ces chiffres sont quand même rassurants. Car ils montrent que ce mal ne touche pas une majorité de femmes. Mais ça fait toujours peur de penser qu’on peut faire partie de cette minorité. Je me suis toujours demandé ce qui bien causé cela. Et je n’ai jamais eu de réponse.

Portrait de mariboss
J'aime 0

Moi aussi comme la plupart des femmes infertiles, je me suis toujours posé la question du pourquoi. Quand ça nous arrive, on se demande toujours, mais pourquoi moi. Qu’est ce que j’ai bien pu faire ou ne pas faire pour que ça arrive ? Sauf que parfois ce n’est pas de notre faute quand ça arrive. Puisque même la science n’a pas de réponse sur la cause de certaines infertilités. Cependant, il y’en dont la cause c’est nous même. Comme dernièrement j’ai lu un sujet disant nos habitudes de consommation y sont pour beaucoup.

Portrait de tchoutchouu
J'aime 0

Comme par exemple le fait d’attendre trop tard pour concevoir. A quoi s’attendre quand on atteint un âge avancé. Si ce n’est une ménopause ou toute autre difficulté de procréation. A ce moment on ne se demandera plus pourquoi c’est arrivé. Car la réponse est bien évidente, vous n’êtes pas d’accord les filles ! Voilà pourquoi je pense qu’il faut mettre toutes les chances de son côté lorsqu’on envisage procréer. Sauf cas exceptionnels, comme le mien, où l’infertilité nous tombe sur la tête sans qu’on ne s’y attende.

Portrait de tchoutchouu
J'aime 0

Vous vous rendez compte qu’à mon jeune âge, 26 ans, je suis devenue infertile. Le pire c’est qu’il ne s’agit pas d’une simple difficulté de procréation qui demande juste un coup de pouce. Mais on m’a annoncé que je ne pourrais plus concevoir à partir de ses propres ovules. Dans ce cas on est en droit de dire que la cause est inconnue. Surtout que je suis sûre d’avoir toujours pris soin de moi. La preuve j’étais volontaire entend que donneuse d’ovules avant. C’est tellement révoltant, pourquoi moi, pourquoi ?

Portrait de princessesarah
J'aime 0

Je comprend pourquoi ma cordinatrice me disait toujours qu’un traitement de fecondation in vitro, par exempl, est très efficace en cas de faible mobilité des zozos, le biologiste insistait toujours là dessus, car la rencontre de l’ovule et du zozo est plus difficile avec un essai naturel ou une insémination il parait, parlant du spermo, biotex nous avait déjà dit au telephone selon leur méthodes, il est demandé d’emblée en cas de soupçon d'infertilité au sein du couple com c’était le cas pour nous et avant même d’ennuyer la femme avec des examens compliqués sous anesthésie de faire d’abor un spermo

Portrait de loveline75
J'aime 0

coucouuuu par ici, comment se passe la dimanche quoi, j’espère que vous avez passé une bonne fete de la toussaint, j’ai obsevré une chose durant mes errements dans plsrs centres de pma en europe au début de mon parcous, car en écoutant les autr femmes infeconde, surtout dans dans une cliniqe dans un centre de pma privé à athenes, en grece, j’ai remarqué qe pas mal de discordanc existaient par expl au nivo du contexte légal d’application de la pma parmi nos diffrents pays europenn surtt ici chez nous en France, et dan pas mal d’autre pays comm l’Espagne oci qi à dire vrai est très compliqué sur pas mal de trucs, contrairement à l’ukraine qui donne la chance à tout le monde de réaliser son reve mais en respectant la loi édictée

Portrait de pumpum
J'aime 0

C’est vrai ce que tu dis loveline. Mais aussi se demander pourquoi ailleurs la pma est encadrée par tant de lois. Car ce n’est pas par fantaisie ou par hasard à mon avis que ça se passe ainsi. Tant mieux si dans les pays comme l’Ukraine sont plus souples. Mais il faut se méfier aussi des pays ou presque tout est permis. Car en général on en arrive à des dérives et dépravation des mœurs. Donc prudence toujours avant de signer un contrat peu importe la destination.

Pages

Participez au sujet "De quoi dépend la réussite d’une FIV?"