Portrait de jadetheo
J'aime 0

apres avoir été operé du canal à la clienique ambroise paré j'ai toujours les memes affreuses douleure et aucun medicament ne me calme car je suis insensible a la morphine après2 mois de medicaments de toute sorte j'en ai marre je vous jure que je suis prete
a avaler pour de bon tous ces med en meme temps et en finir
le rumao que j'ai consulté hier me dit que c'est la hanche je dois passe encore des radios mais si quelqun peut m'apporter un peu de baume
je le remercie raimenst

Portrait de CARO1
J'aime 0

atteinte aussi d'une lombocruralgie L4,, ayant subit comme vous infiltrations et kiné, cela fait 2 ans et demi que ca dure, j'ai en plus des "décharges" dans les jambes, la nuit seulement (comme des jambes ssans repos, mais à un stade execcif, qui m"empèche bien entendu de dormir et ce depuis 10 jours. Il est 5 h du matin, tjs pas dormie. Avez vous aussi ce phénomène de contractures violentes dans les jambes qui empècehent de dormir et ne passe qu'en station debout ou en marchant toute la nuit dans l'appartement

Portrait de jadetheo
J'aime 0

non je n'ai pas ces symptomes moi j'ai constamment mal aux jambes douleurs intenses qui ne passent jamais sau f la nuit avec rivotril
je ne peux tenir debout et je ne marche pas du tout je pense que tu souffres de la jambe sans repos et il faut aller voir un neurologue bon courage
jadeteho

Portrait de CARO1
J'aime 0

Merci Jadetheo,

Ce qui voudrait dire que en plus de ma lombocruralgie L4, due a un spondiloslisthésis, j'ai des jambes sans repos. Mais, je suis suivie aussi pour le syndrome jambes sans repos (SJSR) et je prends du trivastral 50 depuis 2 ans, maintenant le médicaments ne fait plus éffet. apparemment. le rivotril ne me faisait rien, et c'est pour cela que l'on m'avait prescrit Trivastal.
Ce que je voulais savoir c'est si votre compression du nerf crural, hormis la soufrance qu'elle dégage : chaleure, mal a marche, tiraillement dans la jamber et j'en passe, celui-ci donnait en plus ces symptomes de "décharges dans les jambes et pieds".

Portrait de jadetheo
J'aime 0

chere caro1
non je n'ai pas de pulsions a la jambe et aux pieds c'est une douleur fulgurante et permanente quim'empeche de tenir debout et de
marcher qui se diffuse sur toute la jambe c'est vraiment du syndrome de la jambe sans repos que vous devez souffrir il faudrait consulter un
bon neurologue bon courage

Portrait de mariegalante
J'aime 0

Ressentant des douleurs ds le bas du dos depuis qqs jours, j'ai d'abord songé à une sciatique ou de l'arthrose car cela me semblait aller sur la hanche.;;auj j'ai eu de violentes douleursqui m'ont fait hurler et me pencher telle une petite vieille..
Le mèdecin diagnostique une cruralgie;je ne sais pourquoi je doute...
C'est suite à une bronchite pendant laquelle j'ai bp toussé...
J'espère que cela ne va pas trop durer car Noel se profile et je reçois tous mes enfants..;
je vois l'osthéo demain et j'ai du voltarène à prendre ainsi que de la lamaline...Cela me mine le moral car même ds le lit j'ai mal sauf en position couchée sur le côté la jambe rabattue sur l'autre...
Y a t'il qqchose à faire pour un soulagement très rapide?

Portrait de russias
J'aime 0

Chère Marie Galante,
Je vous propose de relire les 2 messages que j'ai écrit sur ce sujet depuis le début de l'année : une seule solution l'ostéopathie...vous pouvez supprimer tous les médicaments de la terre, ils n'y feront rien sinon calmer quelques instants la douleur.......il faut qu'une partie de votre corps se débloque et laisse à nouveau circuler les flux d'énergie internes.
Pour continuer dans le même sens que mes messages précédents...j'ai bientôt 65 ans et je viens de courir à pied 430 km à Monaco, pour une oeuvre humanitaire, en 8 jours, sans douleur, alors que je suis resté complètement immobilisé, avec des douleurs intolérables, il y a seulement 6 mois !!!!!!
Courage il existe une solution.....joyeux Noël
Pierre

Portrait de Mémène
J'aime 0

Bonsoir, je suis comme vous avec une cruralgie de 1an 1/2 en L4 et L5,
j'ai donc passé scanner, radio, vu un rhumatologue, un osthéophate qui me soulage un peu, mais qui me dit que le nerf est bien enflammé, évidemment je le recent au niveau des fesses, et surtout au niveau de l'aine de la jambe gauche, en se moment je fais de l'acuponcture, sa soulage un peu, car la sensation de feu diminue un peu au bout de 2 jours, je prends comme médicament de l'efferalgant à la codëine, je vous conseille un bon acuponcteur, faire 5 à 6 séances à peut près, et surtout garder le moral, car comme on le dit 50% de guérisson, moi je souffre à l'intérieur, mais j'ai un moral d'enfer, si vous avez des questions n'hésité pas, à bientôt

Portrait de heurtebise
J'aime 0

bonjour
moi cela fait 6 mois que je souffre . Cela a commence par un lumbago , j'ai ete bloquee pendant 2 semaines , par la suite j'avait toujours une petite douleur . Mon medecin m'a prescrit des seances de kine.Celui-ci m'a debloque 3 disques .A la fin des seances de kine , j'ai eu une sciatique, alors anti-douleurs anti-inflamatoire, anti-maux d'estomac etc,etc,etc...Quand j'ai commence à revivre normalement, j'ai eu une cruralgie et là c'est l'enfer...je ne dors plus et je souffre continuellement. Je prend des corticoÏdes de puis 2 jours ,j'ai toujours aussi mal et je ne dors plus du tout.Je doit passer un scanner mais mon rendez-vous est pour dans trois semaines.Comment vais-je tenir ?Je suis preneuse de tout les conseils qui pourraient ameliore ma situation.
salut a tous

Portrait de lagratouille
J'aime 0

bonjours,j'ai une cruralgie depuis plusieurs mois,aujourd'hui je suis sous profenid en piqures 2 par jours,je suis aussi porteur d'une pth depuis 25 ans,ce qui ne m'arange pas.
tous ca pour dire qu'une cruralgie cela fait tres mal,aujourd'hui je continue a travailler quand meme malgré la douleur et parfois en ayant fait nuit blanche.
au debut je prenais du brexin 20 avec des efferalgan codeine;ce qui me calmé un certaint temps,maintenant la codeine pour etre efficace il faut que je la prenne a dose extravagante et le brexin lui autant que je boive du sirop l'effet serat le meme.
donc les piqures sont pour le moment mon seul recourt,mais pour combien de temps.
voila je voulai faire savoir ce que l'on endure quand on a une cruralgie,bon courage a tous et a toutes.
il faut se dire que l'on ai pas tout seul a souffrir,de par ce forum si l'on peut aider quelques personnes a mieux supporter ce quels endurent,et leurs faire savoir qu'il y a toujours de l'espoir de voir un jour la fin de notre probleme.
bonne chance a tous en vous souhaitant que demain serat meilleur qu'aujourd'hui.

Portrait de Mémène
J'aime 0

Bonsoir, en réponse à quelques questions posé sur la douleur du nerf crural, pour pouvoir passer une bonne nuit, je vous conseil du RIVOTRIL , pour moi cela agit très bien avec 10 gouttes au coucher voir plus si votre médecin vous l'autorise, et prendre assez souvent des bains avec de l'huile d'arnica, sa calme un peu la douleur lorsque vous êtes couché tout en ayant un traversin bien dur sous les genoux le temps de vous relaxer un peu, si vous avez d'autres questions je répondrai avec plaisir, à bientôt et bon courage à tous

Portrait de alumin
J'aime 0

bonsoir,
suite a une forte douleur dans la cuisse et le genoux droit le diagnostic medical ne fait aucun doute : une cruralgie. C'est donc ce qui m'est arrivé il y a 5 semaines.Ca a demarré par des douleurs qui ont augmentées pendant 2 jours avant d'arriver a un stade insupportable surtout la nuit, mais de toute facon il n'y a plus de nuit puisqu' on ne dort plus.pour ma part, le pire se situa au genoux et dés que j'essayai de faire plus de 2 ou 3 metres , une inflammation que je ressentais vraiment sous la rotule arrivait a son maximum , bien plus intense que lorsque j'etais au repos.de toute facon je n'ai jamais eu de douleurs au-dessous du genoux.par contre la partie interieur de la cuisse s'est retrouvée presque insensible au touché et le reste encore actuellement un peu moins.il m'est meme arrivé certaine nuit a ressentir des hyper sensibilités electriques de la cuisse rien qu'a l'effleurement de la peau. le traitement classique : anti-inflammatoire que j'ai pris pendant 10 jours n'a donné pratiquement aucune amelioration, les cachets anti-douleurs pratiquement inopérants. donc que fallait -il faire? le medecin radiologue ayant sur le scanner déscellé 3 hernies discales etant inopérables selon lui il me conseilla d'essayer une infiltration et en desespoir de cause je decida de l'ecouter. donc je me presentais a ce rendez-vous 3 semaines apres le debut de cette cruralgie dans un état tres legerement amelioré. Il faut vous dire que c'est un acte qui est vraiment tres douloureux puisqu'il faut que l'aiguille penetre bien le nerf entre les vertebres,celle-ci etant piloté par le medecin a l'aide d'un scanner.je reparti aussitot apres de l'hopital mais 5 minutes plus tard alors que je conduisai ma voiture ma vue se troubla de plus en plus et il fallu m'arreter d'urgence, je voyais comme de la neige devant les yeux. au bout de 30 minutes je repris un peu mieux mes esprits et reparti doucement. les heures suivantes mon inflammation du nerf et des diverses douleurs de la cuisse ,de la hanche,du genoux et de l'aine diminuait tres rapidement. je m'endormi pratiquement sans aucune douleur et recupera enfin un peu du manque de sommeil. le lendemain plus aucune douleur ne subsistait et je pouvais presque courir comme un lapin. 2 semaines se sont ecoulées depuis l'infiltration et tout est vraiment impeccable.je n'en reviens pas moi-meme, et pourtant je ne me ménage pas du tout et j'ai des activités tres soutenues.je ne sais pas du tout combien de temps l'infiltration va etre efficace.....je pense que pour beaucoup de personne il pourrait etre intérressant de connaitre les produits injectés mais je ne les ait pas notés, je vais vite me renseigner et dans un prochain message je vous les indiquerait....ainsi que le nom du praticien qui a dû bien piquer au bon endroit

Portrait de alumin
J'aime 0

bonjour,
j'envoi un nouveau message comme promis je vous indique les produits qui m'ont été infiltrés :
- IOPAMIRON 200 : 1 flacon de 10 cc
- HYDROCORTANCYL : 1 ampoule
- infiltration éffectuée par le docteur ROMIER de SAINT-ETIENNE(42)

ayant récupéré mon scanner , mais mon medecin traitant est en vacance , ce qui n'est pas un probleme puisque mon etat est tres satisfaisant sans aucune prise de medicaments , juste des massages reguliers de la region lombaire. Je vous donne le rapport de scanner dans le but d'obtenir peut-etre un dechiffrage de celui-ci.
L3-L4 : un comblement foraminal droit par du materiel discal, la racine L3 droite etant comprimé dans son foramen
L4-L5: bombement discal diffus avec inversion de la concavité physiologique du disque et petite hernie discale postero-mediane a cet etage,exercant une contrainte sur le fourreau dural en arriere
L5-S1: aspect TDM de hernie discale postero-mediane L5-S1 venant au contact des racines S1 surtout a droite
L2-L3: pas de lesion
merci

Portrait de jeanot
J'aime 0

bonjour,
j'ai moi aussi eu une cruralgie en 2007 et effectivement une infiltration faite par un bon chirurgien et au bon endroit calme pendant 1 an à 2 ans. J'ai deux début de hernie discale L3 L4 L5 S1 avec retrecissement du canal lombaire.
Mon chirurgien PAS DE NOM DE MEDECIN SUR LE FORUM à TOULOUSE Clinic du Courdillon (ceci peut interesser les personnes qui habitent dans la région). Bon courage car la douleur d'une cruralgie et à souhaiter à personne tellement c'est horrible.
La mienne reste présente mais avec une infime douleur. Pour moi aucun médicament n'a fait de l'effet. Bon courage

Portrait de Mémène
J'aime 0

Bonsoir, petite question à alumin et jeanot, j'aimerai savoir entre 1 et 10 combien vous mettrez pour la douleur ( infiltration nerf crural), car j'ai moi-même une cruralgie depuis 3 ans, et je compte demander à mon rhumatologue de m'envoyé chez un chirurgien pour cette infiltration, mais je suis diabétique ( comprimé) donc à voir , j'attents de vos nouvelles avec impatience, Merci, Bon courage et à bientôt

Portrait de jeanot
J'aime 0

Bonjour, pour la douleur de la cruralgie je mettrai 4 après c'est horrible et pour l'infiltration pour moi 2 donc très très supportable mais ne pas bouger pendant 4 jours pour laisser le temps au produit de faire son travail.
Bon courage aussi

Portrait de Mémène
J'aime 0

Bonsoir à vous tous, pour ma douleur de cruralgie, je suis donc allez voir mon rhumatologue pour lui demander une infiltration, refuser, pour mon cas il m'a donc dit qu'il n'y avait aucune solution, j'étais dans un état pitoyable, j'ai craqué en arrivant chez moi, mais car il y a quand même un mais, 5 jrs après j'avais rendez-vous chez mon meurologue, et la miracle, après les tests électrique, il a peut être trouvé d'après lui une solution pour que je ne souffre plus de ce nerf crural, je lui fait entièrement confiance, j'ai commencer le traitement aujourd'hui, je vous en dirai plus dans trois semaines, à bientôt pour des bonnes nouvelles j'espère pour quelques un d'entre vous,
Bon courage à tous

Portrait de alumin
J'aime 0

bonjour,
je vous donne des nouvelles de mon etat : j'ai eu donc une cruralgie et une vraie cruralgie ( vraiment insupportable pendant 3 semaines ) et je ne peux que conseiller aux personnes dans ce cas de se faire faire une infiltration car dans mon cas la désinflamation du nerf a été radicale. depuis 5 mois mon etat est vraiment nickel
on ne se change pas , et malgré les contre-indications qu'a juste titre on pourrait emettre pour la pratique de la moto tout terrain, je ne m'en suis pas privé.je pense meme que cette pratique est tres benefique pour le dos a condition que ce soit dans les regles de l'art(.les experts en la matiere vous confirmeront que ce sont les jambes qui amortissent les secousses ) enfin bref....on va pas parler de moto
j'ai pris des bonnes resolutions,a mon age il faut s'entretenir,je me suis donc mis au vtt et au footing.Je m'apercois que ma forme physique est de mieux en mieux .Par contre lorsqu'on a des hernies discales qui ont entrainées sciatiques et cruralgies, la ou il faut faire vraiment attention c'est dans les gestes quotidiens ( monter dans sa voiture,lacer ses chaussures,porter des charges,se pencher...etc)
des bons kinés vous donneront les postures a eviter.
touchons du bois,pourvu que ca dure

Portrait de blobb21
J'aime 0

Bonjour,

j'ai 21 ans et je souffre d'une cruralgie depuis le mois d'aout dernier déjà 6 mois.
Au début j'ai eu une vive douleur dans la cuisse comme une déchirure musculaire, ma kiné ma traité pour ça avec des massages pour me détendre la cuisse. Il faut noter que j'avais repris le sport depuis un peu plus d'un mois avec 1h minimum de vélo par jour après une perte de poid de 15kilo.

la douleur sest beaucoup attenu jusqu'à début septembre lors de mon départ en Allemagne. Depuis le 10 septembre environ j'ai en permanence ou presque une douleur plus ou moins vive dans la cuisse mais ne pouvant pas consulter de médecin sur place je me suis soigné avec des comprimés de voltarène di antalvic et autres anti douleur et anti inflamatoire pendant près de 3 semaines et 2 applications quotidiennes de percutalgine.

ne voyant aucune amélioration j'ai tout arrete. En octobre quand je suis rentre le medecin ma fait faire des semelles orthopediques qui nont rien changer a la situation car il pensait que la douleur de ma cuisse était dû aux 3 entorses du genou que je métais faites.

J'ai continué à souffrir de plus en plus jusqu'en décembre à noter que j'avais un emploi de chauffeur où je faisais plus de 200 km par jour et comme c'est la jambe gauche qui me fait souffrir vous imaginez la galère pour l'embrayage.

En décembre, j'ai vu le médecin qui m'a fait passé une écho + un irm de la cuisse et de la hanche qui nont rien deceler.
jai vu mon acupunteur qui ma soulage pendant 10 jours.
Finalement courant janvier j'ai démissioné à cause de la douleur et je suis rentré en France où j'ai rencontré un rhumatologue qui m'a diagnostiqué une cruralgie mais sans hernie.

Il m'a fait essayé différent traitement d'anti douleur et porter une ceinture lombaire pour les douleurs que j'ai dans le dos à cause de la jambe. Sans grand effet à part me faire planer un peu au début je n'ai pas eu d'amélioration.
Les douleurs sont de plus en plus intense, j'ai de plus en plus de mal à marcher ou à me tenir debout pendant un long moment(au bout de 5 minutes la douleur devient difficile à supporter).

Est ce que vous auriez des conseils à me donner pour soulager la douleur? si la kiné marche bien? Est ce qu'un moyen d'appui tel qu'une béquille me soulagerait où me permettrait de marcher plus?

MErci d'avance

Portrait de Yvinette
J'aime 0

Cruralgie, dorsarthrose, discarthrose, 3 semaines de douleurs intenses, antalgiques anti inflammatoire, aucune amélioration au contraire (allergie médicamenteuse) quand un ami m'a parlé de la médecine mécanique, j'ai consulté le site SFMM (il vous donnera la liste des médecins de votre région) j'ai eu un rv rapide et miracle au bout de 2 séances, je vais déjà beaucoup mieux et la guérison totale n'est pas loin. Allez sur le site SFMM , laissez tomber la médecine traditionnelle il y a de l'espoir ! courage à tous

Portrait de Alain PETI
J'aime 0

Je me suis mis à souffrir de l'aine gauche, une brulure comme une tendinite, puis lorsque je conduisai, la douleur descendait sur la cuisse, le genoux et l'avant du tibia. Je me demandai de quoi il sagissait jusqu'au moment ou j'ai trouvé la même description de ce mal : une cruralgie et ainsi compris que c'était un problème "mécanique". Fort de cela, j'ai pensé "donc solution mécanique". J'avais remarqué que le matin au lever, il m'arrivait d'avoir mal. Alors j'ai décidé de dormir sur la fesse droite et de soulager la cuisse gauche en serrant entre mes deux jambes une taie d'oreiller. Depuis cette pratique, la cruralgie a disparue et si elle a tendance à réapparaitre, je refais la même chose. Cela est efficace pour moi, j'espère que cette solution pourra en aider d'autres.

Portrait de ATAMI
J'aime 0

Bonjour! étant bordelaise et ayant un problème de cruralgie même après mésothérapie et infiltration,je serais intéressée par le médecin et le rebouteux qui vous ont soigné;Comment puis vous contacter?merci d'avance

Portrait de Alain PETI
J'aime 0

Bonjour "ATAMI",

Je suis désolé, je n'ai eu ni rebouteux ni médecin pour m'aider à me passer de cet ennuis, j'ai surtout essayé des solutions "mécaniques", l'oreiller entre les cuisses et dormir sur la fesse de la jambe "saine". Ensuite, comme je fais quelques activités sportives comme la natation, j'ai évité les mouvements qui auraient fait travailler les aducteurs, donc pas de mouvements de brasse. Mais je crois que le plus efficace a été la osition nocturne. Merci de donner les infos sur ce que vous avez prèvu de faire et les résultats que vous obtiendrez.

A noter qu'aujourd'hui, je n'ai plus le problème, mais je sens qu'il est latent si je quitte l'oreiller pour dormir. Alors je le conserve à cet endroit original et si peu orthodoxe. Mais aussi, je ne dors toujours pas sur la fesse de la jambe qui était douloureuse car j'ai remarqué qu'un long sommeil dessus et la douleur à tendance à réapparaitre. Alors je dors sur le dos avec aussi l'oreiller entre les cuisses, même si je pense que sur le dos il n'est pas d'une grande utilité, mais comme cela il reste en place pour le moment ou je me remet sur le côté.

Je vous souhaite un bon rétablissement.
Tenez moi au courant,
Bonsoir
Alain

Portrait de ATAMI
J'aime 0

bonsoir
j'ai enfin "vu" un ostéopathe méthode Moneyron jeudi dernier et je suis soulagée! après 2 mois de souffrances et divers traitements, je respire et je reprends mes activités presque normalement en contrôlant mes mouvements genre monter ou descendre de voiture,aspirateur etc..... aujourd'hui j'ai même couru pour attraper mon Tram!!!!!!
C'est la prescription de corticoïdes qui a déclenché ma curiosité sur ce Forum car après la lecture des effets secondaires je n'ai pas eu envie de prendre le traitement !et à la lecture du message de Russias relatant son mieux être grâce à la méthode Moneyron j'ai cherché sur Bordeaux et trouvé la bonne personne
Donc replacement du bassin sans aucune difficulté ;tout est dans le doigté de cette méthode et sans craquements ni manipulations et en position debout. L'ostéopathe m'a dit que ça devrait aller beaucoup mieux et que normalement je n'ai pas besoin de le revoir! donc je recommande cette méthode même s'il y en a peu en France qui la pratique.
Donc merci à ce forum!il y a des personnes de bon conseil ! l'oreiller entre les jambes m'avait déjà soulagée!
bon courage et laissez tomber la médecine traditionnelle pour ce genre de problèmes il faut d'abord replacer son corps sinon on entretient l'inflammation!

Portrait de marie lili
J'aime 0

bonjour Atami
pourriez vous me donner en prive le non de votre osteopathe
je suis bordelaise egalement
mon mail

merci d avance

Pages

Participez au sujet "cruralgie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "cruralgie"

  • ... S'abonner Cruralgie ... La cruralgie est une atteinte du nerf crural qui se définit au sens strict par ...