Portrait de melisse04

Bonjour,
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi le neurologue me prescrit des antiépileptiques alors que le compte rendu de l'EEg spécifie : Tracé sans signe de souffrance ni de comitialité patente.
Surcharge irritative généralisée déclenchée par l'hypernée.
J'ai déclenché une sorte de crise de tétanie, malaise, vertiges, mains engourdies au moment de l'hyperpnée mais cela mérite t'il vraiment un traitement aussi important ? Je spécifie quand même que j'ai déjà fait quelques crises partielles et que l'on a découvert un cavernome infracentimétrique à l'IRM...
Cette surcharge irritative est-elle annonciatrice de crises généralisées ?
Quel est le risque en fait ?
Merci d'avance.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Le cavernome cérébrale est le résultat d'angiomes c'est-à-dire de malformations des vaisseaux à l'intérieur du cerveau.
Comme vous l'indique le texte remis à jour à propos du texte
Cavernome
(voir classification : angiome caverneux du cerveau)

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris.

Portrait de melisse04
J'aime 0

Merci j'ai compris ce qu'était un cavernome, mais ma question (sûrement mal formulée) était :
- pourquoi donner un traitement épileptique quand l'EEG rend compte d'un tracé SANS signe de comitialité ?
- Et deuxièmement qu'est-ce qu'une décharge irritative ?

Désolée d'être insistante !
ET merci encore.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Comme je l'indique dans mon texte sur le cavernome qui a été remis à jour hier, et que vous avez sans doute lu, il s'agit d'une pathologie neurologique, en ce qui concerne le cavernome du système nerveux central (encéphale et moelle épinière) qui n'est pas très bien connue pour l'instant.
Donc je pense que les antiépileptiques sont donnés en prévention. Il serait nécessaire que vous recontactiez votre neurologue afin de lui poser la question, sa réponse m'intéresse d'ailleurs.
Une décharge irritative est une décharge « électrique » de la part des neurones qui sont soumis à une irritation c'est-à-dire qui ne sont pas dans un état de fonctionnement normal. Pour mieux vous faire comprendre ceci, il faut imaginer des neurones dans un contexte normal sans problèmes de voisinage avec des vaisseaux ou une tumeur etc. En ce qui concerne le cavernome la problématique est la présence de ces pelotons vasculaires anormaux qui entraînent une excitabilité c'est-à-dire une irritabilité faisant décharger les neurones de manière anormale mais dans certains cas, c'est-à-dire chez certains patients seulement. La problématique est donc la suivante : les amas vasculaires sont-ils suffisamment irritants pour les neurones de voisinage, en ce qui vous concerne et faut-il donc prescrire des antiépileptiques ? D'où l'intérêt d'en discuter avec le neurologue.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de melisse04
J'aime 0

C'est parfaitement clair et je vous en remercie infiniment.
Cordialement

Participez au sujet "Crise ou pas crise ? (d'épilepsie)"