Portrait de axouamour

Bonjour je suis desolé cela va etre un roman mais essayé de me lire.
je vous explique il ya 3 mois le 30octobre j'ai eu une dorsalgie , un jour sur 2 ca allait et je sentais de nouvelle douleurs qui me donnait des coup au milieu du dos , le 16 novembre j'avais vraiment des douleurs atroce malgré les médicaments donc j'ai pris d'urgence rendez vous avec un rhumatologue et j'avais passé une radio, il y'avait de grave juste un peu d'arthrose , donc elle m'a donné un nouveau traitement un decontractant et du lamaline. Le lendemain j'ai pu travaillé ça allait .
Jusqu'a ce fameux dimanche décembre , je me suis reveillée a 9 h et ca allait , je devais travaillé a 13h30 mais vers 10h j'ai senti une douleur a gauche au niveau de la nuque et du trapezes gauche et omoplate et plus l'heure passait j'avais du mal a tourner la tete , je me suis dis je vais reprendre des cachets et va se passer donc je suis allee qd mme au travail mais j'avais de plus en plus mal et j'etais bloqué , je n'ai pas dormi de la nuit. Le lendemain je suis allée d'urgence chez mon medecin et m'a prescrit des medicament et un irm cervicales. Je suis allée passé l'irm 2 jours apres et les resultats etait negatif , je n'avais rien donc retourné chez mon médecin qui m'a donné des médicaments plus fort et m'a renvoyé chez la rhumato qui m'a une scintigraphie osseuse et une prise de sang spéciale pour voir si je n'avais pas la spondilarhrite..
ça s'etait le 7 decembre
Le 12 décembre je me suis levé j'avais des douleurs atroce ca me donnait des coups violent toujours a gauche ds le trapezes et omoplate et ça me lancait jusque dans le bras gauche mais j'avais pris un rendez vous avec un osthéopathe et le rendez vous était a 20h donc je me suis dis c'est ta derniere chance essaye de tenir jusqu'a ce soir et a 20h l'ostheopathe m'a pris et ma fais ces manipulation sans me faire mal et je vous dis pas le soulagemnt a 21h quand je suis sortie de son cabinet , je n'avais plus mal , il m'a dit de faire d'effort pendant 2 jrs et de reprendre apres mes etirements et de continuer la kine.
Le 18 decembre la rhumato m'a appelé j'avais toujours un peu de douleurs surtout le matin au reveil c'etait un peu ankilosé donc je faisais des etirement et je n'ai a la rhumat que j'avais vu un osthéo car elle n'etait pas du tout pour.
Donc ce fameux 18 decembre la rhumato m'a dit que tous les examens passé etait négatif donc je lui ai demandé pourquoi j'avais toujours ces douleur et elle m'a dit qu'elle en concluait a une fibromylgie car j'avais fais une depression en 2011 et m'a presrit du tramadol du paracetamol et de l'acupan et m'a dit de revenir la voir ds un mois et si j'avais toujours aussi mal elle m'enverrait dans un centre anti douleurs .
Je suis sortie de son cabinet completement dévasté , je pleurais. Le lendemain j'avais une séance de kiné et je lui ai dis que la rhumato m'a dit que j'avais une fibromyalgie. Elle m'a dit ca c'est galere mais elle me demande si je suis fatigueé et si mes douleurs quand et les touches et moi je lui réponds que non, elle me repond , je ne suis pas médecin mais j'ai des patientes qui ont la fibromyalgie et qui sont vraiment fatigué et mal au toucher. Donc le lendemain je suis retourné chez mon médecin pour avoir son avis et lui aussi était sceptique sur le fibromyalgie et m'a dit je vais vous envoyé chez une bonne rhumatologue a l'hopital salpétrière mais le temps est tres long et c'est bien vrai j'ai rendez vous le 3 mai 2018.
J'ai été en arret jusqu'au 21 decembre et apres en vacance jusq'au 3 janvier. J'ai repris le travail le 4 janvier ça allait le matin je faisais mes etirements et comme je travaille que les apres midi ca allait. Mais le samedi 6 décembre , je ne travaillais pas je me suis levé a 9 h30 et a 11h je suis allée une heure a la salle de sport j'ai fais du tapis roulant marché 25mn et du veleptique 25 mn et 10 mn d'appareil pr les jambes. Et l'après midi je me sentais vraiment fatiguée j'ai essayé de faire une sieste mais j'ai jamais reussie a dormir , a 20h je suis allée qd meme au resto avec un ami et 22h30 je me suis couchée et j'ai dormi tte la nuit pendant 12h mais qd je me suis levé j'tais qd meme fatiguée
Le 10 janvier je suis allée voir mon medecin et il m'a dit de prendre des vitamines C et m'a prescrit DU BERROCA mais j'etais toujours fatigué le lendemain malgré des nuits de 12h. Le 12 janvier j'ai sentie une douleur en urinant et j'ai compris que j'avais une infection urinaire donc rebelotte che le medecin et prescrit un antibiotique donc je me suis dis que c'etait pr ca que j'etais fatigué car j'avais une infection urinaire. j'ai qd meme travaillé mais malgres des nuits de 11 ou 12 h j'etais fatigué et toujours ces douleurs au cou et trapezes gauche.
Donc retourné chez médecin le 30decembre m'a prescrit une analyse de sang et resulatat le soir j'ai bien vu qu'il y'avait des choses qui n'allait pas donc lendemain matin chez mon médecin et c'est vrai les CPK était très élevé 1420 alors que le maximum est de 192 DONC moi je lui ai dit que je ne pouvait plus resté comme ca donc il m'a dit d'allé aux urgences J'y suis allé vu medecin pr me dire qu'il allait pas me gardé, il m'a prescrit un autre médicament pr les douleurs et m'a dit de prendre rendez vous à l'hopital en médecine polyclinique. Mais sur le compte rendu ils ont mis que j'avais des douleurs du coté gauche et qu'il en concluait a une rabdomyolise isolé donc moi je ne sais pas ce que c'est et m'a prescrit une autre prise de sang que j'ai passé ce matin mais pas encore les résultats mais ce qui m'inquiete c'est cette fatique car je suis vraiment très fatigué.
Donc je voudrais savoir si quelqu'un a entendu parlé de cette rabdomyolyse et si leur CPK etait élevé et de la fatigue, car la je suis démoralisé.
JE VOUS REMERCIE TOUS SI VOUS POUVIEZ M'AIDEZ

Participez au sujet "CPK élevé rabdomyolise isolé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "CPK élevé rabdomyolise isolé"