Portrait de nikeï

Un rhumatisme inflammatoire (anti-corps) et un syndrôme GS ayant été reconnus par le Pr de médecine interne qui me suit depuis plus d'un an, j'ai abandonné "nexen" (!!) et suis depuis novembre sous "cortancyl 5mg" (+ levothyrox 100 et myanserine 30). Les douleurs ont disparu quasi miraculeusement...dès décembre= au bout de deux à trois semaines.

En revanche, et là est ma question!, j'ai pris énormément de poids (presque 8-9kgs depuis novembre!) : c'est survenu brutalement alors que mon poids était élevé mais stable depuis des années...

Je fais très attention à ma consommation de sel, mais y a t'il d'autres précautions à prendre?

Dois-je renoncer à la cortisone, m^m à cette dose?

Je ne peux me permettre de prendre davantage de poids - sans m^m parler d'esthétique ou de bien-être- car je dois en outre subir dans un délai assez rapproché une intervention chirurgicale : pose d'une prothèse totale de hanche, et mieux vaut moins de kgs je n'en doute pas!.( J'en ai cependant assez de me faire culpabiliser...)

Cette hanche pourrait-elle être par ailleurs à l'origine du pb inflammatoire dont je souffre?

Merci de votre réponse!
Cordialement

Bien cordialement
Nicole

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le problème est que la cortisone interfère avec le traitement thyroïdien et surtout provoque de la rétention d'eau.

Donc il faut contrôler le bilan thyroïdien : TSH, T3 et T4 et voir ce que cela donne et modifier le traitement en fonction.
Mais la cortisone influe fortement sur la conversion des hormones T4 en T3 et donc du coup cela peut nuire au poids.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "cortisone ou pas?"

Articles à lire concernant "cortisone ou pas?"

  • ... d'apporter une ration énergétique suffisante mais ne doit pas contenir des aliments difficiles à épurer par le rein. Au cours de ... quand le patient présente une rétention hydrosodée ou une élévation de la tension artérielle.Le sel de table est apporté en ... prolongée c'est-à-dire d'un traitement par cortisone sur une longue période le régime doit être pauvre en sodium et en ...
  • ... qui confluent, finissant par unir les espaces portes ou les zones centro-lobulaires (bridging necrosis). En cas d'hépatite ... à lésions minimes régime diététiques uniquement. La cortisone et les immunosuppresseurs sont dans ce cas inutiles.La prophylaxie ...
  • ... Imprimer Les bolus de corticoïde (cortisone) sont souvent employés pour traiter (entre autres) la sclérose en ... : interféron bêta par voie sous-cutanée (Bétaféron ou Rébif) et par voie intramusculaire : Avonex. Copolymère 1 ...
  • ... genouLes rhumatismes sont des affections douloureuse, aiguë ou chroniques (s'étalant dans le temps), se traduisant par des symptômes ... qui sont qualifiés soit de stéroïdiens (à base de cortisone) soit de non stéroïdiens (ne contenant pas de corticoïde) ayant ...
  • ... de lésions qui apparaissent au cours de la vie du foetus ou durant la période néonatale. Tout d'abord la tumeur augmente de taille ... de Kasabach Merrit. Il s'agit de lésions qui ne doivent pas être confondues avec les malformations vasculaires considérées comme ... Le traitement fait appel à la corticothérapie (cortisone) voir quelquefois à l'interféron alpha quand le patient est ...